EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles publiés par Darkadok

Le virus Informatique Flame est sans doute l’un des plus mystérieux découverts à ce jour. Il a été repéré il y a quelques semaines alors que ce virus existe depuis 4 ans environ.

On ne connaît pas grand chose de lui, sauf qu’il aurait été mis au point dans le seul but de contaminer et de ramener des informations sur les centrales nucléaires Iraniennes (encore !). Un cousin de Stuxnet en quelque sorte.

Ce genre de virus est très élaboré car pour, remplir sa tâche, il doit contourner un problème de taille : infecter des machines qui sont coupées d’Internet. En effet, les machines sensibles, comme celles qui se trouvent dans les centrales nucléaires, ne sont pas connectées au réseau mondial, et heureusement ! Les créateurs de Stuxnet et de Flame ont donc infecté des milliers de machines dans l’espoir que quelqu’un amène involontairement le virus dans la centrale, par l’intermédiaire de supports USB.

Les spécialistes sont persuadés que Flame fonctionne sur le même principe que Stuxnet, mais les informations sont rares et l’on ne sait toujours pas qui l’a créé, pourquoi et enfin comment il infecte réellement les ordinateurs.

Selon certaines pistes, il aurait été créé par un Gouvernement (peut-être américain ou israélien) afin de servir de cyber espion car il sait collecter des données, intervenir à distance sur les réglages d’un ordinateur, faire des captures d’écran, activer le micro d’un PC et enregistrer une conversation, et se connecter à des messageries instantanées. Il utiliserait une faille de Windows.

Les entreprises qui vendent des solutions antivirus sont sur les dents car ce virus se “ballade” sur les ordinateurs du monde entier et qu’il est, pour l’instant, indétectable. D’ailleurs, il contient environ vingt fois plus de lignes de codes que n’importe quel autre virus, ce qui devrait justement le rend facilement repérable.

Enfin dernière chose intéressant, depuis que son existence a été révélée, des ordres ont été envoyés pour lui ordonner de se “suicider”, en effaçant toute trace de son passage sur les machines visitées.

Il va être donc difficile de découvrir qui a créé ce virus. La cybercriminalité a encore de beaux jours devant elle…

Share

Un professeur de Lettres a voulu démontrer que ses élèves de Première copiaient plus ou moins sur Internet pour faire leurs devoirs.

Pour réaliser sa démonstration, le prof s’y est pris à l’avance. Il a commencé à tendre son piège au mois d’août pour la rentrée de septembre. Il a sortit de ses fonds de tiroirs, un vieux poème qui n’était absolument pas référencé sur le Net, indatable précisément.

Il a ensuite créé une page Wikipedia sur ce texte, et s’est fait passer pour différentes personnes sur des forums et des sites de corrigés d’épreuves (élèves, profs, spécialistes…) afin de dire tout plein de vilains mensonges à propos du poème.

Bref, une fois qu’il a eu fini de mettre en place son piège, il a demandé à ses élèves de faire un commentaire sur ce poème sans utiliser Internet, car une réflexion seule suffisait à analyser le texte.

Résultat : sur 65 élèves, 51 élèves ont pu être identifiés comme “tricheur” et ont mis dans leurs copies des informations (fausses) tirées d’Internet.

Au final, ce prof a ainsi démontré que les élèves de nos jours ont de plus en plus recourt à Internet et qu’ils ne prennent pas toujours soin de vérifier leurs informations.

Il raconte tous les détails de cette histoire sur son laviemoderne.net.

Internet, c’est pratique ! Mais des fois, on a tout intérêt à privilégier l’utilisation de ses méninges

Share

L’annonce de ce nouvel opus de la saga Angry Birds risque de faire beaucoup d’heureux. Son éditeur finlandais, Roxio vient de nous dévoiler son projet : il a décidé d’envoyer les célèbres oiseaux dans l’espace !

Pour ce faire, ils ont obtenu l’aide de l’astronaute américain Don Pettit de la NASA. Qui de mieux qu’un astronaute qui est dans la Station Spatiale Internationale pour expliquer la réaction des lancés de volatiles en apesanteur ?

D’ailleurs, pour ceux qui sont un peu curieux et balèze en anglais, Don Pettit a fait une vidéo depuis la Station Spatiale Internationale pour expliquer comment réagiraient les piafs s’ils étaient vraiment lancés depuis l’espace :

Image de prévisualisation YouTube

 Pour Roxio, c’est une superbe occasion pour “s’amuser avec la physique en explorant de nouvelles possibilités de jeu”.

Cette version devrait être disponible le 22 mars dans l’App Store, l’Android Market, et peut-être même en version Mac et PC…

Encore un jeu qui va faire baisser le rendement de certains au travail :wink: .

Share

IBM vient d’annoncer que ses chercheurs ont inventé une puce électronique d’un nouveau type : une puce “cognitive”. Son nom est SyNAPSE pour “Systems of Neuromorphic Adaptive Plastic Scalable Electronics”. Elle serait capable de réaliser certaines fonctions, comme les vraies qui se trouvent dans le cerveau.

En pratique, cette puce savante mémorise les “expériences” qu’elle a déjà vécues. Elle réalise les associations utiles et nécessaires. Elle vérifie ses hypothèses et se souvient des résultats, ce qui lui permet de s’adapter, seule, aux situations nouvelles, comme le cerveau d’un être vivant qui progresse par apprentissage.

 Cette technologie ouvre des perspectives incroyables. Les ingénieurs imaginent combiner des données différentes (vue, odeurs, sons, informations trouvées sur le Web…) pour réaliser des opérations plus complexes comme détecter des produits avariés ou mieux prévoir les tremblements de terre.

Du coup, avec une puce de type, on pourrait même imaginer la création de robots humains, comme dans Terminator !

 Selon les concepteurs de cette puce, l’objectif n’est pas tant de simuler un cerveau artificiel mais plutôt de créer une nouvelle architecture pour les ordinateurs, inspirée des réseaux de nos neurones. Nous verrons sans doute rapidement l’apparition d’ordinateurs plus intelligents.

Pour terminer, voici une vidéo qui parle de ces fameuses puces (elle est en anglais) :

Image de prévisualisation YouTube

 Affaire à suivre…

Share

La 3DS est un gros bide !

Elle est commercialisée depuis février (déjà 5 mois), et elle ne s’est vendue qu’à 4,3 millions d’unités, dont un quart au Japon. Nintendo avait prévu d’en écouler au moins 16 millions

La conséquence de ce démarrage catastrophique oblige donc la firme japonaise à opérer une baisse du prix de la console dans le monde entier. A partir du 11 août prochain : 30 à 40 % de réduction par rapport au prix initiale, selon les régions. En Europe, elle devrait passer de 220 à 170 €  !

Pour ne pas léser les clients qui auraient déjà acheté une 3DS, Nintendo proposera probablement des jeux gratuits sur sa plateforme d’achat en ligne.

Mais ce qui inquiète très fortement Nintendo, qui reste toujours (pour l’instant) le plus grand vendeur de consoles portable, c’est le pourquoi de cet échec.

Son prix élevé y serait peut-être pour quelque chose mais c’est surtout le développement des jeux pour smartphones qui créé une énorme concurrence. Il y a plus de 6 000 jeux rien que sur l’iPhone ! Serait-ce donc le début de la fin pour les consoles de jeux portables au profit des smartphones ?

En tout cas, Nintendo va essayer de redresser la barre en s’activant sur le développement de la Wii U, sa nouvelle console de salon.

Plus d’infos sur lexpansion.lexpress.fr et sur francesoir.fr.

Share