Si vous suivez un peu les news en rapport avec l’Informatique, vous avez sûrement entendu parler de la sortie de Firefox 6.0, la nouvelle mouture du navigateur de Mozilla.

C’est effectivement aujourd’hui que sort officiellement Firefox 6.0, bien que qu’il est été rendu disponible dès ce week-end. J’utilise personnellement ce navigateur depuis quelques années et j’attends tranquillement qu’il se mette à jour tout seul.

Mais j’ai été fouiller un peu sur la Toile pour voir ce que cette nouvelle version offrait de nouveau et je suis un peu resté sur ma faim. C’est d’ailleurs pour cela que je vais attendre qu’il se mette tout seul à jour et que je ne vais pas me fatiguer à le télécharger.

La plupart des changements sont internes au programme et donc, on ne se rend pas vraiment compte des améliorations. Voici d’ailleurs les principales :

  • un démarrage plus rapide du navigateur grâce à des améliorations au niveau de la prise en charge du HTML 5.
  • un plugin checker qui vérifie la compatibilité des modules installés (on y reviendra).
  • une fenêtre de gestion des données pour contrôler l’accès aux renseignements personnels.
  • une fenêtre bloc-notes javascript nommé ScratchPad pour les développeurs qui auraient besoin de tester rapidement des extraits de code.
  • le nom de domaine du site visité est mieux mis en valeur dans la barre d’adresse.
  • un outil (Permission Manager) permet de gérer les permissions accordées à chaque site au cas par cas.

Comme vous pouvez le constater, les améliorations sont louables mais ne présentent que peu d’intérêt pour l’utilisateur de base. Les efforts continuels pour que le programme utilise le moins de RAM possible semblent ridicules lorsque l’on sait que toutes les machines actuelles récentes (et même parfois les anciennes) possèdent largement ce qu’il faut en mémoire vive.

Mais le principal soucis avec ces mises à jour qui sont de plus en plus fréquentes (la version 5 date de seulement deux mois) se situe au niveau des plugins qui ne sont généralement pas reconnus d’une version à l’autre. Firefox tire son épingle du jeu grâce justement à ces add-ons et il est vraiment dommage d’être obligé d’attendre que les développeurs se penchent sur les problèmes de compatibilité de leurs plugins pour en profiter.

Je pense donc que Mozilla devrait ralentir un peu le rythme et ne proposer que de nouvelles versions qui contiennent réellement des avancés et qui laissent tranquille tous les plugins que les utilisateurs ont installé !

Pour ceux qui veulent tout de même récupérer dès à présent Firefox 6.0 :  ftp.mozilla.org.

{lang: 'fr'}