Le mois de décembre a vu la fin de la suprématie d’Internet Explorer sur les navigateurs Internet en Europe. C’est maintenant Firefox qui prend la première place avec 38,11 % de part de marché. Internet Explorer se contente de 37,52 %.

Les deux géants sont cependant toujours loin devant les principales autres solutions de navigation : Chrome (14,58 %), Opera (4,57 %) et Safari (4,62 %).

Le Chrome de Google mérite une mention spéciale puisque sa progression est passée de 5,06 % à 14,58 % en une année. C’est d’ailleurs principalement à cause de cette évolution qu’IE perd sa suprématie puis que Firefox ne fait finalement “que” se maintenir. A ce rythme, Chrome ne devrait d’ailleurs pas tarder à rejoindre les deux grands en tête du classement.

Aux Etats-Unis, le navigateur de Microsoft tiendrait toujours la première place avec 48,92% de part de marché. Loin devant Firefox qui reste à 26,7% et Chrome à 12,82%. Il faut dire que Microsoft n’a pas eu à intégrer le fameux écran de choix du navigateur dans les Windows vendus aux américains.

{lang: 'fr'}