HADOPI NON Comme je vous l’avais dit dans un billet précédent, je ne vais pas pratiquer le black-out pour dénoncer ce projet de loi absurde. Au contraire, je vais essayer d’en parler pour qu’un maximum de personnes soient au courant de ce qui se trame, dans notre dos. Aujourd’hui, je vais vous présenter concrètement ce qu’il va se passer si nos élus ne se réveillent pas.

Si un jour vous êtes suspecté de piratage (avéré ou pas d’ailleurs), il sera très difficile de vous défendre car avec cette nouvelle loi, ce sera à vous de prouver votre innocence alors que jusqu’à maintenant, c’était plutôt à la Justice de prouver votre culpabilité. La présomption d’innocence en prend un sérieux coup.

Allez donc essayer de démontrer qu’un petit malin a réussi à cracker votre clé wifi. Aucun réseau sans fil n’est fiable à 100 %. Je vous avais expliqué, il y a bien longtemps, qu’il ne fallait pas plus de 10 mn pour cracker une clé WEP. Heureusement, elles se font de plus en plus rares mais les autres protocoles ne sont pas épargnés. Un pro peut vous faire ça assez rapidement.

Pour se protéger et démontrer notre bonne fois, il est prévu par le texte, un moyen “infaillible” de ne pas avoir de problème avec HADOPI : l’installation sur sa machine d’un logiciel sensé vous empêcher de télécharger des contenus illégaux. Alors là, c’est assez incroyable. Ils espèrent que nous allons installer, volontairement, un spyware sur sa machine. Un programme qui va se connecter on ne sait où pour se mettre à jour et qui va espionner continuellement ce que l’on fait. C’est ce que l’on nous propose. J’hallucine là !

Il n’y a pas que moi d’ailleurs. L’APRIL (Association pour la promotion et la recherche en informatique libre) dénonce “l’obligation pour les internautes désireux de garantir leur sécurité juridique d’installer des logiciels propriétaires filtrant leurs communications” (source).

Le jour de votre procès, vous pourrez vous pointer avec le rapport de votre programme espion et celui-ci prouvera, sans contestation possible, votre bonne fois : le rêve quoi ! Et ça c’est la version gentille car on peut aussi imaginer que le programme envoie en permanence des informations sur les sites où vous vous connectez…

Heureusement, je parie qu’il ne faudra pas longtemps pour qu’un petit malin contourne le système ou rendre le programme aveugle. Mais combien va donc coûter le développement de cette mascarade aux contribuables ? On finira sans doute par l’installer puis on le craquera et tout restera comme avant. Sauf que le gars honnête, qui n’y connaît rien en informatique, aura toujours une épée de Damoclès au dessus de la tête et aucun moyen de se défendre.

Si c’est comme ça que cela se passe, je vois bien l’évolution de ce système absurde à des situations de la vie courante. On entendra pourquoi pas des : “Chérie, tu peux me mettre mon bracelet électronique ce soir car je me sens d’humeur volage” ou encore “Patron, allumez donc cette caméra pour me surveiller car je vais me faire un petit démineur dès que vous aurez le dos tourné !”.

On marche sur la tête. Et tout cela va non seulement faire reculer nos libertés individuelles, mais surtout nous coûter un maximum de pognon. Tout ça pour protéger un modèle économique largement dépassé. Arg, où sont mes gouttes, il faut que je me calme…

{lang: 'fr'}