Joyeux anniversaire, mon PC ! Jo-yeux AAAAnniversaire, jo-yeux AAAnniversaire !!! Non je n’ai pas vingt ans aujourd’hui… En revanche il y a vingt ans, j’achetais mon premier PC !

Un moment grandiose !! Presque comme ma première… Non, quand même pas !!

En tous cas,  tous mes potes sont venus voir l’engin, que dis-je, la Bête… Non : le Monstre !

Tenez-vous bien : Processeur Intel 486 DX4 cadencé à 100 MHz !!!

Joyeux anniversaire, mon PC !

64 Mb de RAM ! Carte Son Sounb Blaster 16 !! Carte vidéo : 3dfx Voodoo !! Le top !! Lecteur de CD et de disquettes 3″ 5 ! Finies les 5”1/4 ! C’était pour les blaireaux !! 7500 balles !!! Un mois de salaire !!

Je me souvienJoyeux anniversaire, mon PC !s du premier démarrage. Un moment de bonheur intense : au bout de quelques secondes seulement j’ai pu admirer un formidable écran noir avec en haut à gauche un truc écrit : C:\.

Le pied intégral !!! Un ” c:\ ” à moi, rien qu’à moi ! Et pour même pas 8000 balles en plus ! Une affaire…

Joyeux anniversaire, mon PC !

Je me rappelle de la tête de ma mère… affligée par ma béatitude… “Peux pas comprendre m’man !”

Deuxième grand moment : installation de windows 3.1, (exemplaire tombé du camion…), avec une bonne douzaine de disquettes. Environ 3/4 d’heure pour tout installer ! Mais quel plaisir d’engager une nouvelle disquette ! Il y en aurait eu 50… je l’aurais fait quand même !

Tout ça pour exécuter trois lignes de commande presque exclusivement : cd jeux enter, cd doom2 enter, doom2.exe enter  !! Et laissez-moi tranquille !  Qu’est-ce que tu dis m’man ? J’t’entends pas ! Saleté de cylopes de m… !! Et voilà tu m’as fait perdre !!!

Joyeux anniversaire, mon PC !

Ah ce bon vieux DX4 100 ! Il m’en a fait passer des bons moments : Sim City 2000, F1 Grand Prix, 1942 : The Pacific Air War…. Little Big Adventure !!!!! J’ai pété des câbles sur ce jeu (à cause des horribles Globos du Dr FunFrock) ! Et sur d’autres encore !!!

Merci Intel pour ce super cadeau à 7500 Balles !!

Obsolète en deux ans…

{lang: 'fr'}

Partager sur les autres réseaux sociaux