La fin de lInternet illimité : le buzz du week endVous avez été quelques uns à réagir sur le Forum à propos d’une rumeur qui a annoncé ce week-end que les principaux fournisseurs d’accès à Internet s’étaient mis d’accord pour ne plus fournir d’accès totalement illimités à leurs clients.

Comme il a fait trop chaud pour rester devant un ordinateur à taper un article, je ne me lance que maintenant, à la relative fraîcheur de la nuit, afin de faire un petit bilan sur  ces annonces intempestives.

En fin de semaine, le site owni.fr annonce qu’ils ont déniché un document émanant de la Fédération Française des Télécoms qui regroupent les trois plus gros fournisseurs d’accès Internet (Orange, SFR et Bouygues). Dans ce document, il apparaît que opérateurs étudient la possible mise en place de forfaits Internet plafonnés.

Ce serait alors un recul de quelques années, du temps où l’on comptait les minutes de connexion de son modem RTC pour ne pas exploser son forfait et payer le supplément qui va avec.

La fin de lInternet illimité : le buzz du week end

Si le prix des forfaits baisse avec la limitation, soyons honnêtes, ce serait une relative bonne nouvelle pour la majorité des consommateurs qui n’utilisent leur accès que sporadiquement (pour lire leurs mails et ouvrir les sites d’information). Notez également que nous payons lorsque nous ne consommons pas : pendant les vacances par exemple. Ce serait pas mal de ne pas payer quand on ne se surfe pas.

Mais, les opérateurs ne sont pas des philanthropes (on le saurait), leur but n’est pas de faire payer l’utilisateur selon sa propre consommation. Leur but est simplement de se faire plus d’argent. En bridant les connexions, ils récupèrent de la bande passante qu’ils peuvent vendre et ils taxent les gros consommateurs en les obligeant à prendre des forfaits plus onéreux. Bingo, ils peuvent s’en mettre un peu plus dans les fouilles. Et puis ce serait sans doute la porte ouverte à une augmentation générale des forfaits (le forfait bloqué utilisé par la majorité des consommateurs monterait rapidement à 30 euros à mon avis).

Dès le début de la semaine, tous les fournisseurs se sont fendus d’un démenti. La limitation des forfaits ne serait pas à l’ordre du jour : on souffle un peu. Mais, malgré ces annonces rassurantes, on peut imaginer que les compagnies viennent négligemment de tâter le terrain en laissant filtrer le fameux document. Mais y a-t-il réellement danger ?

Personnellement, je pense qu’il est impossible que les fournisseurs d’accès se mettent tous d’accord pour brider les connexions. Il y en aura toujours un qui ne jouera pas le jeu afin de rafler les clients mécontents. C’est finalement la loi du marché qui, pour une fois, jouera en la faveur des consommateurs.

Pour conclure, je dirai que nous autres utilisateurs, ne sommes pas prêts à lâcher l’Internet illimité. On nous a rabâché que les forfaits Box n’avaient pas de limites. C’était même souvent le principal argument des campagnes de publicité. Il fallait réfléchir avant les gars…

Je pense qu’un retour en arrière serait vraiment très très mal perçu !

{lang: 'fr'}

Partager sur les autres réseaux sociaux