Comme tout le monde le sait, un ordinateur en fonctionnement dégage de la chaleur, beaucoup de chaleur même. Si la pièce dans laquelle tourne la machine est petite, ce n’est parfois même pas la peine d’allumer le chauffage en hiver !

C’est à partir de ce constat que les groupes Dalkia et Euro Disney ont décidé de capter la chaleur produite dans les data centers, ces énormes centres qui abritent les équipements informatiques et réseaux des entreprises. Un échangeur thermique se charge de faire monter de l’eau à une température de 55°, qui sera utilisée ensuite pour chauffer des immeubles.

Ce système devrait être mis en fonction sur le parc d’activité de Val-d’Europe, à l’Est de Paris. Deux bâtiments du parc seront raccordés à la fin de l’année. L’enjeu est de chauffer ainsi  600 000 m2 en utilisant la chaleur émise par un data center de 10 000 m2. Le gain serait de 5 400 tonnes de CO2 chaque année !

Actuellement, seules quelques entreprises utilisent la chaleur de leur data-center : Bouygues Telecom et OHV notamment. Le potentiel de cette technologie est énorme car la France possède une centaine de data centers dont 37 se situent en région parisienne…

Plus d’infos sur metrofrance.com.

Merci à Mol-1 pour ce sujet très intéressant.

{lang: 'fr'}