EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles dans Logiciels

Maintenant que je possède un smartphone suffisamment puissant, et qui tourne sous une des dernières versions d’Android (4.04), je peux enfin tester les fonds d’écran mobiles. J’en ai testé plusieurs jusqu’à ce que je tombe sur celui qui risque de rester un bon moment sur mon Galaxy Note.

Il s’agit de “Koi Free Live Wallpaper” dont la version gratuite se trouve sur PlayStore de Google.

Cette petite application magnifique transforme votre mobile en un mini aquarium vraiment réaliste. Les petits poissons nagent tranquillement sous vos icônes et il est même possible de les “toucher” ou de leur donner à manger. C’est vraiment surprenant et agréable à regarder.

Voici, ce que cela donne :

Image de prévisualisation YouTube

La version payante n’est pas très chère (0,79 €) et permet de choisir le fond du bassin virtuel et la couleur des poissons. Vous avez également accès à plusieurs paramètres qui permettent de gérer l’animation : goûtes de pluie, ajout de plantes…

Un fond d’écran relaxant et original pour appareils tournant sous Android sur play.google.com.

Share

Comme tout le monde le sait, j’ai opté il y a longtemps pour des smartphones qui tournent sous Android, délaissant les systèmes d’Apple, car c’est le mal ! Non je plaisante, bien entendu. Je préfère juste les systèmes d’exploitation que l’on peut bidouiller facilement.

Bref, comme en ce moment je bricole sur Grooveshark, j’ai évidemment cherché à lire mes playlists sur mon joli téléphone tout neuf.

J’ai commencé par installer l’application Android officielle de Grooveshark, application qui d’ailleurs n’est pas toujours présente sur le Play Store pour de sombres histoires de droits. On peut facilement la récupérer en se connectant directement sur le site Grooveshark à partir de son smartphone.

D’ailleurs, le site reconnaît immédiatement que vous arrivez avec un navigateur “mobile” et il est impossible (à part en bidouillant”) d’avoir accès au site de manière classique et gratuite. Donc, soit vous installer l’application mobile officielle, soit vous surfer sur une version mobile du site.

Dans les deux cas, il est impossible de faire jouer ses playlists si l’on ne possède pas de compte premium… et ça c’est moche ! On ne peut que passer des chansons une par une, en recherchant les titres les uns après les autres.

Heureusement, il existe une application non officielle qui fait parfaitement le boulot et qui, de plus, se trouve elle sur le Play Store. Il s’agit de GrooveMobile, que je me suis empressé d’installer et dont je suis parfaitement satisfait. Les développeurs sont continuellement en train de travailler dessus car il y a très régulièrement des mises à jour.

Attention toutefois, pour récupérer vos playlists, il faut donner vos identifiants Grooveshark. Personnellement, je donne toujours des informations bidons et un mail “poubelle” lorsque je m’inscris sur de tels services mais méfiez-vous quand même si vous avez joué le jeu lors de l’inscription car il vaut mieux être prudent (surtout afin d’éviter de se faire spammer sa boîte mail).

Et dernière chose, privilégiez une connexion Wifi pour utiliser cette application si vous ne souhaitez pas voir exploser votre consommation data en 3G.

Je ne sais pas si une application similaire existe pour les systèmes d’exploitation Apple. N’hésitez pas à nous éclairer dans les commentaires de ce billet.

Share

La Fondation Mozilla présente un nouveau projet baptisé Mozaic, qui propose de repenser le mécanisme de gestion des favoris.

Comment sauvegarder une page web pour la rendre disponible par la suite ? Telle est la question que Mozilla souhaite réexaminer. Pour ce faire, les ingénieurs ont passé au crible les différentes solutions qui existent actuellement, comme Readable, Pinterest ou Tumblr, lesquelles présentent une approche différentes des traditionnels favoris.

Pour la fondation, le but est donc de repenser les systèmes existants, déjà implémentés au sein du navigateur Firefox, et plus particulièrement l’historique de navigation, ainsi que la fonctionnalité Tab Groups.

Christopher Lee, designer chez Mozilla, explique que les mécanismes actuels ne seraient pas satisfaisants à plusieurs niveaux. D’une part certains internautes seraient plus à l’aise avec une représentation graphique de leurs favoris. D’autre part le gestionnaire de favoris s’ouvre actuellement au sein d’une nouvelle fenêtre et ne serait pas mis en valeur dans l’interface utilisateur. Mr Lee ajoute que la conception du gestionnaire encourage par ailleurs une hiérarchie par dossier et sous-dossiers peu pratique.

Mozaic est divisé en trois sections : les favoris, les groupes d’onglets ainsi que l’historique. Christopher Lee explique que l’interface s’inspire de celle du logiciel iTunes pour les affichages des albums. Ainsi les sites Internet ajoutés à Mozaic pourront être affichés sous la forme de vignettes ou d’une simple liste avec un panneau de prévisualisation sur la droite listant les informations relatives à chaque lien (vignette, date, dossier, mot-clé…).

Mozaic est actuellement publié en version expérimentale au sein du répertoire GitHub. A terme, Mozilla pourrait décider de l’implémenter par défaut dans une prochaine version de Firefox.

Pour l’installer, rendez vous sur le github et téléchargez le fichier xpi. Une fois téléchargé, allez dans “Outils > Modules complémentaires”. Cliquez sur la roue dentée et sélectionnez le fichier xpi.

Une fois installée, un lien va apparaître dans le menu Marque-pages :

Source : Clubic.com.

Share

Comme je l’ai dit à plusieurs reprises déjà : je ne suis pas un grand fan de musique. Mais parfois, j’apprécie un petit fond musical pour agrémenter les soirées.

Je me suis donc composé plusieurs playlists sur grooveshark.com, le meilleur site actuellement pour écouter gratuitement de la musique. Oui, je le recommande fortement !

Comme ma playlist commence à devenir imposante, et que je n’ai pas envie de la perdre, je me suis demandé s’il existait un moyen pour récupérer tous les morceaux au format MP3, dans mon ordinateur. Un peu pour le challenge, et surtout parce que, comme tous les sites qui distribuent gratuitement de la musique, je ne suis pas certain qu’il résiste aux assauts des majors.

Bref, j’ai cherché, et j’ai fini par trouver une petite extension de Firefox qui brille par sa simplicité. Le plugin se nomme Groove Shredder et ajoute deux petits boutons à la barre de tâches du navigateur : le premier sert à allumer ou éteindre le plugin, et le second à télécharger le morceau qui est en train d’être écouté.

La manipulation est tellement simple que je ne vous colle pas une image pour expliquer le fonctionnement de cette extension. Il y a également quelques options qui permettent apparemment de récupérer automatique l’ensemble des morceaux placés en file d’attente mais je n’ai pas tout testé.

Certains petits malins doivent se rendre compte que ce plugin est un moyen assez pratique pour télécharger gratuitement et illégalement de la musique sans se faire attraper par HADOPI (car c’est du “direct download”). Personnellement, je trouve ce genre de raisonnement vraiment très moche :wink: .

En tout cas, ça marche ! Même si parfois le plugin semble s’emmêler un peu les pédales et ne télécharge pas le bon fichier. La récente mise à jour du site Grooveshark doit y être pour quelque chose….

Téléchargez des MP3 depuis Grooveshark avec Groove Shredder (à but expérimental bien entendu !)

Share

Aujourd’hui, quand nous prenons la route, même si l’on est prudent, on a des chances de se faire flasher. Et en plus, avec les nouvelles lois, ce sera de pire en pire…

Heureusement, des avertisseurs de zones à risque existent. Vous connaissez sûrement les applications smartphone payantes comme Wikango, Coyote, InfoRad. Mais connaissez vous ABE ?

ABE est un acronyme pour À Bon Entendeur. Cette application réunit une communauté de dizaines de milliers d’automobilistes qui se signalent mutuellement l’emplacement des radars, mais aussi des accidents, des chantiers, des bouchons… Si les applications du genre sont nombreuses, ABE se démarque par sa communauté et également par sa gratuité.

Initialement, je cherchais à compléter Google Navigation avec les zones à risque. Et, sur plusieurs forums, ABE était justement désigné comme la solution complémentaire à Google Navigation. Certains ont même annoncé avoir quitté un système payant pour installer ABE car il est performant.

Lors de mon test, j’ai parcouru environ 1000 Km en ville, sur des routes de campagne et des autoroutes.

ABE est une application très intéressante qui signale les zones à risque et vous donne la vitesse à laquelle vous roulez.

Les plus :

+ Annonces précises. Pendant mon test, il n’y a eu aucune erreur.

+ Avertissements uniquement des zones à risque dans le sens de circulation.

+ Indication de la vitesse à respecter pendant la zone à risque.

+ Simple à prendre en main.

Les moins :

– Boutons trop petits (pendant que vous conduisez, il n’est pas facile de valider une alerte ou encore d’en signaler une rapidement).

– Précision de la vitesse à laquelle vous roulez.

Enfin, sachez que sur iPhone, il existe l’application Wikango qui est gratuite. Par rapport à la version payante, la précision est moins bonne. A tester pour pouvoir la comparer à ABE.

Vous trouverez ci-dessous les liens de téléchargement pour l’application ABE :

 

N’hésitez pas à poster vos avis et remarques sur ce logiciel dans les commentaires de ce billet.

Share

Vous connaissez sûrement ces flashcodes (appelés également QRcode) qui apparaissent un peu partout sur les magazines, dans les publicités, et maintenant sur certains sites Web.

Mais, si vous n’avez pas d’application adéquate pour lire ces flashcodes sur votre smartphone, vous ne pouvez rien en faire.

Pour faire ce boulot, je vous ai déniché QuickMark QR Code Reader. Cette application gratuite permet de lire les flashcodes sur une page Web, sur une page scannée, depuis votre PC. Elle permet également de transformer votre webcam en lecteur de flashcodes.

Pour vous présenter Quickmark, voici une vidéo (en anglais) :

Image de prévisualisation YouTube

Cette application est disponible pour smartphones, Windows, Mac et Chrome.

Vous pouvez télécharger le logiciel directement sur quickmark.com.

Enfin je terminerai cet article en vous proposant quelques liens pour créer des flashcodes :

Share

En tant qu’étudiant en Informatique, je suis toujours accompagné de ma clé USB qui contient mes cours, mes travaux pratiques, des documents importants…

Je n’ose même pas imaginer les dégâts occasionnés par la perte ou une défaillance de cette dernière après seulement quelques semaines de cours. C’est pourquoi je me suis mis à chercher un moyen de la sauvegarder régulièrement, et j’ai trouvé mon bonheur que j’aimerai vous faire partager.

J’ai donc l’honneur de vous présenter BackUpAnyWhere, que je traduirai vulgairement par “Sauvegarder n’importe où”.

Cet utilitaire développé par CodePlex mais abandonné depuis 2010 fonctionne à merveille et voici d’ailleurs quelques explications concernant son fonctionnement :

Étape n°1 : téléchargez BackUpAnyWhere sur le site du développeur.

Étape n°2 : placez le programme sur votre support amovible (clé USB ou disque dur, mais préférez des petites tailles pour une question de rapidité).

Étape n°3 : exécutez le programme BackUpAnyWhere.exe et pour le premier lancement, il va vous demander de lui indiquer un répertoire où il devra effectuer ses sauvegardes.

Cliquez donc sur “Set directory” et choisissez un répertoire cible. Ceci étant fait vous pouvez cliquer sur “Start Backup“.

Cette première étape sera plus ou moins longue selon la quantité de données que contient votre support amovible. Vous l’aurez compris le programme clone votre clé USB sur votre disque dur. Un message vous signifie du bon déroulement de la copie.

Etape n°4 : ça y est ! Votre clé USB est sauvegardée sur votre ordinateur, et vous n’aurez plus qu’à exécuter ce programme et cliquer sur “Start Synchronize” pour que le logiciel mette à jour les modifications.

Notez bien qu’il est possible d’utiliser le programme sur plusieurs ordinateurs à la fois et, pour les curieux, cela est géré par le fichier BackUpAnyWhere.ini que vous pouvez visionner avec le bloc-notes.

Il existe aussi un mode “automatique” mais qui, pour moi et dans le but de sauvegarder mes données en cas de bêtises, ne serait pas à mon avantage.

Petite astuce : vous aurez peut-être remarqué que votre clé USB possède désormais une icône à l’image du logiciel mais qui n’est pas des plus esthétiques. Pour la retirer, rendez-vous dans autorun.inf et supprimez la ligne icon=BackUpAnyWhere.exe,0.

Je vous conseille également, dans un soucis esthétique, de cacher les fichiers BackUpAnyWhere.ini et autorun.inf en effectuant un clic droit dessus, puis en cliquant sur “propriétés” et en cochant la case “caché“.

Sauvegardez votre clé USB partout avec BackUpAnyWhere qui se récupère sur backupanywhere.codeplex.com.

Share

Je ne sais pas vous, mais pour ma part, mon Firefox est bourré de modules en tout genre qui me permettent de lui ajouter des fonctionnalités ou de bloquer les pubs par exemple.

Aujourd’hui, j’aimerai vous en présenter un que j’ai découvert il y a peu : About:me

Une fois installée, ce plugin va analyser tout votre historique depuis l’installation du navigateur et en faire quelques graphiques pour vous donner une idée de l’usage que vous faite d’Internet.

On y retrouve donc par exemple les sites les plus visités avec le nombre d’ouverture :

Ou encore à quelles heures vos connexions sont les plus importantes :

Vous pourrez aussi consulter vos statistiques de téléchargements avec les types de fichiers téléchargés et les quantités.

Pour voir vos données personnelles, rendez vous sur addons.mozilla.org et installez le plugin. Tapez “about:me” dans la barre du navigateur.

Merci à Yann120 pour le partage.

Share

N’avez vous pas dû acheter des CDs ou DVDs réinscriptibles pour tester un Linux, ou graver l’image disque d’une installation quelconque ?

UNetBootIn est un logiciel opensource qui vous permet de transformer une image disque bootable en clé USB bootable.

Pour cela, il est nécessaire d’avoir une clé USB, avec assez d’espace et d’utiliser le logiciel en question. Indiquez l’image disque et laissez le travailler !

Le plus de cette application est qu’elle peut se charger de tout. Sélectionnez le système qui vous intéresse à partir d’une liste déroulante (qui comporte essentiellement des Linux). Le programme prépare votre clé USB automatiquement, c’est à dire qu’il télécharge l’image disque et organise tout sur la clé.

Cette application est gratuite. Elle est disponible sous Windows, Mac et Linux à partir de ce lien : unetbootin.sourceforge.net.

Share

Dans la continuité de mon article sur le “leap” pour iMac, il existe un logiciel qui fonctionne sur le principe du Eye Toy Play, et qui permet de jouer sur son PC avec sa webcam, comme sur une Wii avec sa télécommande. Ce logiciel est CamSpace édité par Cam-Trax.

Pour pouvoir jouer, il vous suffit d’un PC, d’un écran, d’une webcam et de vous munir d’objets du quotidien, comme une bouteille, une assiette, un fruit… Vous pouvez également fabriquer vos propres manettes, avec du carton par exemple.

Le principe : le logiciel détecte la forme de votre “manette maison” et associe des mouvements à des actions sur votre PC.

Une fois paramétrée, il ne vous reste plus qu’à jouer en utilisant les objets. Ce qui est amusant avec ce système, c’est que n’importe quoi peut devenir une manette. Avec des jeux adaptés, tout le monde peut s’éclater, du plus jeune au plus âgé.

Enfin, voici une vidéo qui vous montre plusieurs possibilités :

Image de prévisualisation YouTube

CamSpace est entièrement gratuit et disponible sur cam-trax.com.

Share