EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués android

wiko_cink+Soyons tout d’abord très clairs : nous ne sommes pas là pour vous vendre du Wiko. Non, on ne touche rien sur les ventes (dommage d’ailleurs) et l’on n’a même pas négocié des remises (il va falloir que je me penche sur l’idée).

Non, ce qui nous intéresse, c’est de trouver des smartphones fonctionnels et performants pour pas trop cher. Alors quand Yann m’a montré son Wiko Cink Slim qu’il s’est payé, j’ai bondi sur l’occasion de pouvoir tester d’autres modèles Wiko et j’ai écrit directement à cette boîte, française de surcroît.

Nous avons reçu 2 smartphones. Et après le test de Yann sur le Cink Peax, je vais vous proposer celui du Cink+, le plus “petit modèle” de la gamme Cink de chez Wiko.

Ses caractéristiques :

  • 3G+/ Android Jelly Bean 4.1.1
  • Écran tactile capacitif 3,5” HVGA
  • 1GHz Dual Core, Cortex-A9
  • Appareil Photo 3,2 MP
  • Caméra frontale 1,3 MP
  • RAM 512 Mo, ROM 4 Go
  • Batterie 1300 mAh Li-ion
  • Mémoire extensible jusqu’à 32 Go

Bon autant vous le dire de suite : je suis plutôt un fan des grands écrans comme ceux des Galaxy Note. Je n’aime pas me casser les yeux sur de petites résolutions, surtout depuis que je me sers de mon Note comme d’un ordinateur d’appoint.

Pourtant ce Cink+ est plutôt agréable. L’écran est lumineux et réactif, vraiment sympa à utiliser. La version Android 4 qui le fait tourner se montre docile. Pas comme sur mon vieil HTC Magic qui, ayant le même gabarit, se retrouve propulsé au paradis des minitels.

Pour le pousser dans ses derniers retranchements, j’ai même installé quelques jeux et il les a fait tourner sans problème, et sans sourciller.

wiko_comparatif

Ce qui m’a le moins convaincu est son design avec ce rebord sur le dessus que je ne trouve pas très joli mais chacun jugera en fonction de ses goûts. La qualité des photos prises avec l’APN est plutôt pas mal même si elle ne rivalise pas avec des engins plus onéreux.

D’ailleurs, en parlant du prix, sachez que vous pouvez faire l’acquisition du Cink+ pour moins de 100 euros. C’est un tarif qui me parait vraiment intéressant pour tous ceux qui veulent un téléphone moderne, sous Android, pouvant utiliser simultanément deux cartes SIM.

Pour conclure, je dirai que le Cink+ m’a bien plu et que je m’en servirais volontiers comme téléphone secondaire si j’en avais l’utilité. Je le conseillerais également aux ados qui ont un petit budget et qui voudraient l’utiliser avec un abonnement pas cher.

Personnellement, j’ai résolument opté pour des smartphones plus imposants. Je rêve d’ailleurs de tester le Cink King ou le tout nouveau Cink Five. Mon rêve pourrait d’ailleurs être exaucé dans les jours qui viennent… Merci monsieur Wiko !

Retrouvez le Cink+ sur wikomobile.com.

Share

gps espaceEspaceRezo mouille le maillot !

Comme Damien me l’a fait judicieusement remarquer dans un commentaire, je suis sans doute passé un peu rapidement sur le GPS lors du test du Wiko Cink Peax. Je me suis dit qu’il fallait réparer cette approximation. Sur EspaceRezo, on ne fait pas les choses à moitié…

J’ai donc chargé sur le Cink Peax l’application dont Damien parlait dans son commentaire : Endomondo.

Cette appli pour sportif connecté permet d’enregistrer ses parcours sportifs, ses performances, etc… à l’aide d’un smartphone et de son GPS.

J’ai donc testé sur une petite séance de footing. C’est effectivement très pratique : à chaque kilomètre parcouru, le logiciel indique le temps et la moyenne au km. Plutôt sympa ! Il existe aussi de nombreuses autres fonctionnalités comme, par exemple, la programmation de parcours, avec des objectifs à atteindre. Je n’ai pas été jusque là. Je vous livre le récapitulatif de mon parcours.

gps1

Visiblement ça fonctionne bien et le GPS du Cink Peax n’a eu aucun problème à me suivre, et ni à enregistrer mon parcours ! J’en conclus donc qu’il fonctionne parfaitement : un point de plus pour les produits Wiko.

Bon, il ne me reste plus qu’à ranger mon vélo électrique… Oups !

Share

peax_4Comme vous le savez, j’ai récemment acheté  et présenté sur le blog un smartphone de la marque Wiko, le Cink Slim. C’est un 4” sous Android 4.0, dont je suis très content. J’ai tout de même trouvé un ou deux défauts : la qualité moyenne de l’appareil photo (il ne faut vraiment pas bouger pour avoir une photo nette mais j’arrive quand même à faire de bons clichés) et la sortie audio, vraiment peu puissante.

Pour tout le reste, je suis content d’avoir dépensé 140 Euros ! Ce tout petit extra me permet de manger autre chose que des patates, contrairement à Bob qui a mis ses économies dans un Galaxy Note hors de prix (ceci dit il n’aime que ça).

IMG_0666

Grâce à Wiko, qui nous a envoyé deux beaux téléphones tout neufs (encore emballés !), je vais pouvoir vous parler de leur modèle sorti en février : le Cink Peax, 4,5” (sous Android 4.1 Jelly Bean) et le comparer à mon Slim.

Au premier abord, je trouve que l’appareil est de qualité tout à fait correcte… Bon, on est assez loin du bijou pour les filles mais l’objet me plait. Il est plus fin que le Slim, plus léger surtout. Mieux encore, l’écran occupe une place importante sur la façade, il y a peu d’espace inutile autour. De ce fait, même avec une taille d’écran conséquente, 4,5”, l’objet n’est pas très encombrant et rentre facilement dans la poche de mon jean. Impec !

127557

La définition est très bonne, meilleure que sur le Slim, l’écran me paraît plus lumineux. Comme pour le Slim, la navigation dans l’interface est très fluide, plaisante. Je regrette juste une chose : le Slim tourne sous Android 4.0, avec une petite amélioration pré-installée : Go Launcher. C’est vraiment très agréable, aussi bien visuellement qu’à utiliser, et j’aurais aimé l’avoir directement sur le Peax. Je me demande pourquoi Wiko ne l’a pas mise. J’ai essayé de l’installer via le Play Store mais je n’ai pas réussi à obtenir la même chose, même si cela doit pouvoir se faire. Dommage.

J’ai surfé sur le net, en wifi depuis chez moi, ou accroché au réseau SFR 3G. Pour le Peax, rien à dire, les pages s’affichent assez vite et on n’a pas le temps de s’impatienter. De même le GPS fonctionne correctement.

Avant que les mômes me sautent dessus en criant “moi moi moi !” (… et que je les renvoie dans leur chambre), j’ai eu le temps de tester le petit jeu “Dead Trigger” : pas de problèmes, il tourne super bien et les morts-vivants… “re-meurent” en beauté ! Le processeur et les 1 Go de Ram conviendront à une majorité d’utilisateurs. Le haut-parleur n’est encore pas tout à fait à la hauteur en revanche. Un effort de ce point de vue semble indispensable. La sortie son, lorsqu’on utilise le GPS en voiture, radio allumée, devrait être un peu plus puissante.

IMG_0668La batterie tient bien. Une heure de jeu (Subway Surf) a pompé à peine 10%. J’ai pu faire 8 ou 9 h d’utilisation intensive. Cette batterie me semble plus endurante que sur le Slim, or je le recharge seulement  tous les deux jours si je l’utilise de façon modérée (journée classique au boulot), ce qui est déjà correct.

L’appareil photo, 8 Mp, semble de meilleure qualité que sur le Slim, surtout dans la mise au point, moins fastidieuse et les vidéos 720p sont aussi bonnes.

On dispose de 4 Go de mémoire, d’un slot pour une carte SD de 32 Go et gros avantage par exemple pour quelqu’un qui veut un téléphone perso et un téléphone pour le boulot : le double Sim. Cela donne deux téléphones en un !

Que dire pour conclure… Si j’avais eu le Peax en main avant d’acheter le Slim, je l’aurais choisi. Mais j’avais une crainte, qu’il soit trop imposant. Ce n’est pas le cas. Et pour 165 Euros environ (soit 30 de plus seulement que le Slim aujourd’hui), on fait une bonne affaire.

Ce n’est certainement pas le smartphone le plus tendance du moment, ni le plus performant, mais pour qui cherche une machine facile à utiliser, simple et efficace, c’est une bonne solution, peu onéreuse. Cela me fait penser que je vois souvent autour de moi de très beau Samsung ou iPhone, avec un écran tout cassé… mais impossible à réparer à moins de 250 Euros, soit environ le prix de deux Slim ! Moi, si je casse mon Wiko… je le change, c’est tout !

On notera aussi que Wiko propose des mises à jour sur son site Wikomobile.com, qui permettent le chargement des dernières versions d’Android.

Je pense donc que ce style de terminal, avec un forfait sans engagement à petit prix, est un bon compromis, sans fioritures. Mais c’est un avis très personnel, probablement pas partagé par les amateurs de modèles haut de gamme et haute technologie.

IMG_0665 bis

Moi, je privilégie le rapport qualité/prix, pour manger autre chose que des pommes de terre !

Share

FacebookHomeFacebook Home débarque sur les téléphones Android.

Mais qu’est ce que c’est ce truc ? Facebook Home (FBH pour le reste de l’article) est une surcouche collée sur votre système Android. En d’autre terme c’est une nouvelle interface utilisateur de votre téléphone.

Cette surcouche a été développée par Zuckerberg et son équipe. Elle est actuellement disponible sur le Play Store de Google  pour les américains, mais elle sera très prochainement accessible pour les autres pays.

J’ai comme info que FBH concernerait les One, One X et One X+ de HTC, ainsi que les Galaxy S4, SIII et Note II de Samsung (sans compter évidemment le First de HTC).

FBH_1

FBH propose un écran où apparaissent les derniers statuts de son réseau, un lanceur d’applications très simple (voire simpliste) et une messagerie bien fichue dans laquelle les photos des profils des correspondants apparaissent lorsqu’ils souhaitent contacter l’utilisateur.

Je vous laisse regarder 2 vidéos que j’ai sélectionnées pour vous :

Image de prévisualisation YouTube

Et :

Image de prévisualisation YouTube

Alors, il vous tente ce Facebook Home ?

Share

gkeep-1_sIl y a moins d’un mois, Google a lancé son nouveau service Google Keep. Ce petit dernier est en réalité un concurrent direct de Evernote.

En effet, il manquait au système Android une application importante qui permettait de prendre rapidement des notes et des mémos. Google Keep vient compléter cette lacune en proposant un logiciel épuré qui permet de créer très rapidement une liste, d’enregistrer une note vocale ou de prendre une photo pour l’annoter. Ces contenus sont disponibles, une fois créés, sur tous vos appareils connectés !

A mon sens, c’est une évolution d’un service de Google Task, à la différence qu’il ne permet pas de créer et d’organiser plus facilement les taches (par date par exemple).

L’application Android apporte uniquement la possibilité de pouvoir dicter sa tâche et de la gérer tactilement, à la différence de la page web. Cependant, je regrette que Google Keep ne soit pas intégré complètement à Google Apps, avec le système de partage, de classement par priorité ou encore rattaché à un événement de Google Agenda. Peut-être que cela arrivera très prochainement

Image de prévisualisation YouTube

Google Keep est accessible depuis le Play Store d’Android mais n’est malheureusement par encore accessible sur iOS, sauf par le navigateur : drive.google.com.

Share

Image de prévisualisation YouTube

Il y a quelques jours, je vous ai parlé de cette fameuse manette qui permettra de transformer un smartphone Samsung en petite console de jeu.

Comme nous l’a fait remarquer Arnaud dans les commentaire du billet en question, il est très facilement possible de connecter une Wiimote et donc également une manette Wii sur tous les appareils qui tournent sous Android (smartphone ou tablette disposant de la version 2.0 d’Android minimum, si j’ai bien tout compris).

Il suffit d’installer Wiimote Controller disponible sur Google Play et de configurer le programme. Cela a l’air très facile, comme l’on peut le voir sur cette vidéo avec un Galaxy S3.

J’imagine que le même type de programme existe pour iOS mais je vous laisse chercher un peu…

Share

android-wiko-cink-slim-noir-image-shot-1Oui je sais, le jeu de mot est pourri et ne casse pas la Barack !!  OK j’arrête sinon Bob va me virer !!

J’ai finalement opté pour le Wiko Cink Slim  plutôt que pour le Vertu-Ti à 7900 Euros… Bizarre non ?

Je l’ai depuis quelques jours et je vous livre mes premières impressions, mais d’abord j’ai deux choses importantes à souligner :

–  Tout d’abord c’est mon premier smartphone : jusque là j’avais des téléphones de base mais je suis trop accroc au web pour continuer avec mon vieux modèle qui ne sait que… téléphoner, le gros nul ! Je suis donc un débutant !

– Deuxième chose – et elle est importante – le Wiko Cink Slim ne coûte que 140 Euros et c’est en soi une performance pour un smartphone Android 4 pouces. Un Galaxy S3 (un peu plus grand certes) coûte dans les 500 euros et un S3 mini dans les 300 €, un Xpéria équivalent au moins 300 €, etc… Pour un i-Phone 5, comptez 600 Euros !

Wiko-Cink-King

Alors pour 140 Euros, on a quoi exactement ?

De mon point de vue, on en a largement pour son argent, mais je ne l’ai pas depuis longtemps. J’ai un joli smartphone dernière génération, simple d’utilisation (je n’ai pas lu la notice et je progresse !), avec Android 4.0.4. Je surfe, je charge des applis sur le PlayStore, j’ai 16Go de stockage (carte SD), j’ai ma messagerie Gmail, je peux écouter de la musique et voir des vidéos sur un écran très correct de 4″… Bref, tout ce que j’attendais d’un smartphone en fait !

Et ma fille de 13 ans est jalouse… surtout qu’elle n’a pas de portable ! Alors… Pourquoi payer plus !

Certes, peut-être qu’il sera fichu dans 6 mois… Je ne sais pas. Mais j’ai opté pour un forfait à 20 Euros – appels illimités, SMS MMS illimités, internet 3Go- et acheté un téléphone à 140 Euros. En comparaison, les opérateurs proposent des forfaits équivalents avec engagement incluant un  mobile neuf pour 40 euros par mois minimum, soit 20 € de plus !

Calculez : 20 x 12 = 240, soit 100 euros d’économie la 1ère année (du fait de l’achat du portable) et 240 € la 2ème, etc… Pour moi, le calcul a été vite fait et est concluant.

Vous allez me dire : et les points négatifs ? A part un problème de batterie sur certains modèles au lancement du produit, réglé selon ce que j’ai lu, et un GPS peu performant, problème réglé par les mises à jour, je n’en vois pas encore.

Sachez que la société Wiko propose aussi un tout nouveau modèle 4,5 “, le Cink Peax, et un 5″, le King, pour moins de 200 Euros !

Voilà donc mon point de vue de débutant. Je l’expose à vos remarques, qui, j’en suis sûr, seront nombreuses – et riches en enseignements – dans les commentaires.

Share

veretuComme j’ai bien travaillé au boulot en réparant tous les vidéoprojecteurs, mon patron a décidé de m’augmenter. Enfin… je suis sûr qu’il y pense… ou qu’il va y songer si je lui en parle.

Bref, comme je vais avoir plein de sous, je vais peut-être craquer pour un Vertu Ti, entendez par là le modèle en titane de la gamme Vertu. Ce petit bijou coûte 7900 Euros !

Une paille ! Mais attention, coque en titane, incassable, écran inrayable… et j’en passe.

http://www.dailymotion.com/video/xxi2a9

C’est vraiment parce que je vais avoir une grosse rentrée d’argent !

Au cas où, mais c’est peu probable, mon patron aurait un trou de mémoire (ou un trou dans la poche), j’ai prévu de me rabattre sur le Wiko Cink Slim à 140 Euros !

Si je ne reçois pas mon Vertu Ti d’ici quelques jours, je vous donnerai mes impressions sur le Wiko...

Share

Quand on investit dans un nouveau smarphone, le premier réflexe, c’est de le remplir d’application pour voir ce que l’on peut faire avec sa nouvelle machine.

C’est donc également ce que je me suis amusé à faire avec mon joli Galaxy Note première version (car je ne dispose pas d’une fortune personnelle). Le problème, c’est que les applications les plus complètes (les jeux par exemple) sont en général payantes et, même si elles ne coûtent que quelques euros, cela commence à faire assez cher au bout d’un moment.

J’ai donc cherché un moyen de récupérer les applications qui m’intéressaient “gratuitement“, afin de les essayer sur une durée de temps indéterminée. Bref, vous voyez ce que je veux dire…

Et c’est là que je suis tombé sur “Aptoide“. Pour faire simple, c’est une application qui permet dobtenir d’autres applications Android gratuitement, sans passer par le Play Store. Elle se charge de fouiller dans des “dépôts” qui appartiennent à d’autres utilisateurs consentants.

On trouve de tout sur Aptoide : du légal et surtout des applications crackéee qui fonctionnent parfaitement. C’est un peu la caverne d’Ali Baba pour les possesseurs de machines sous Android.

Et le plus amusant, c’est que Aptoide est téléchargeable tout à fait gratuitement et légalement sur le PlayStore à la rubrique “Bazaar News & Aptoide install“. Vous pourrez d’ailleurs désinstaller plus tard l’application “Bazar news” qui vous a permis d’installer Aptoide.

Comme son utilisation est vraiment très simple, je ne vais pas m’attarder dessus. Il suffit d’installer, de lancer et de se servir. Attention cependant à ce que vous télécharger. Certaines applications peuvent ne pas fonctionner correctement ou être, pourquoi pas, remplies de virus. C’est le prix à payer. Mais vous pouvez limiter le risque en prenant en compte le nombre de téléchargements et surtout les avis des utilisateurs.

Enfin, vous pouvez directement effectuer des recherches sur le site aptoide.com ou allez simplement y faire un tour pour voir ce qui se télécharge le plus en ce moment.

Il existe d’autres programmes qui permettent de récupérer gratuitement des applications Android mais pour l’instant, de nombreux utilisateurs préfèrent se fournir sur aptoide.com. Je les comprends…

Share

Maintenant que je possède un smartphone suffisamment puissant, et qui tourne sous une des dernières versions d’Android (4.04), je peux enfin tester les fonds d’écran mobiles. J’en ai testé plusieurs jusqu’à ce que je tombe sur celui qui risque de rester un bon moment sur mon Galaxy Note.

Il s’agit de “Koi Free Live Wallpaper” dont la version gratuite se trouve sur PlayStore de Google.

Cette petite application magnifique transforme votre mobile en un mini aquarium vraiment réaliste. Les petits poissons nagent tranquillement sous vos icônes et il est même possible de les “toucher” ou de leur donner à manger. C’est vraiment surprenant et agréable à regarder.

Voici, ce que cela donne :

Image de prévisualisation YouTube

La version payante n’est pas très chère (0,79 €) et permet de choisir le fond du bassin virtuel et la couleur des poissons. Vous avez également accès à plusieurs paramètres qui permettent de gérer l’animation : goûtes de pluie, ajout de plantes…

Un fond d’écran relaxant et original pour appareils tournant sous Android sur play.google.com.

Share