EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués connaissance

Image de prévisualisation YouTube

Ah super, je viens de rester scotché sur les 20 mn de ce best of Faux Raccord 2013 alors que j’ai des tonnes de boulot en retard !

Pour info, “Faux Raccord” est une émission visible en streaming et diffusée le vendredi  sur AlloCiné. Deux “vrais faux techniciens” s’évertuent à dénicher, avec humour, les défauts visibles dans les films à gros budgets.

La suite de ce best of 2013 :

Image de prévisualisation YouTube

Personnellement j’ai adoré. Et puis maintenant je sais d’où me vient cette manie d’appeler tout le monde “Michel”

Share

minecraft_logoApparemment, certains d’entre vous ont été intéressés par le billet où j’expliquais rapidement comment se monter un petit serveur perso pour Minecraft.

Cela ne m’étonne pas car ce jeu est vraiment tip top et peut être joué à n’importe quel âge : tout le monde y trouve quelque chose à faire…

Depuis la mise à jour 1.7.2, il est possible d’ajouter un petit logo à côté du nom de son serveur, dans la liste “multijoueur”.

La manipulation est très simple. Il suffit de se fabriquer un petit logo de 64 x 64 pixels et de le sauver sous le nom “server-icon.png“. Puis vous le placez simplement dans le dossier où se trouve votre serveur, à la racine.

Je l’ai fait pour mon serveur :

minecraft_logo_serveur

Bon cela ne va pas révolutionner votre façon de jouer mais cela donnera un air un peu plus “pro” votre installation.

Share

seven_logoVoici une petite astuce très simple qui m’a dépanné, il n’y a pas si longtemps.

Depuis quelques mois, lorsque je voulais arrêter un programme à l’arrache avec la combinaison de touches “Ctrl” + “Alt” + “Suppr”, je me trouvais avec une fenêtre étonnamment vide.

Il manquait la barre de titre, la barre des menus, la barre d’état et les onglets dans mon gestionnaire de des tâches, qui ressemblait à ça :

gestionnaire_taches_7_vide

Il m’était donc impossible donc de voir les programmes qui tournaient sur ma machine, et aucune possibilité de les arrêter.

En grattant un peu, j’ai compris que l’absence de ces onglets et de ces menus était due à un double-clic involontaire dans la partie extérieure de la fenêtre, qui réalise une sorte de zoom sur l’un des onglets.

Pour retrouver une fenêtre “normal”, il suffit tout simplement d’ouvrir le gestionnaire des tâches (avec la combinaison “Ctrl” + “Alt” + “Suppr”), puis de réaliser un double-clic dans un endroit vide de la fenêtre. C’est tout couillon mais il faut le savoir…

Tout rentre alors dans l’ordre :

gestionnaire_taches_7_normal

Cette astuce est testée et approuvée par mes soins sur Windows 7 (Seven pour les intimes). Elle fonctionne peut-être sur d’autres systèmes Windows (8 ?). A vérifier…

Share

Image de prévisualisation YouTube

Une superbe parodie du thème musical de Mulan mis à la sauce Team Fortress 2 par le Youtuber Dunk Movies.

Il vaut mieux avoir de bonnes connaissances en anglais pour comprendre toutes les subtilités de la vidéo mais le thème général du clip est à la portée de tous : il veut des hommes, des vrais…

Share

qrcode_espacerezoPas trop envie de bosser “pour de vrai” aujourd’hui… J’ai donc eu envie de glander un peu et de rédiger ce petit billet pour EspaceRezo.

Bref, je ne sais même plus pour quelle raison je me suis mis en quête d’un générateur de QR Codes “esthétiques”, histoire de changer de ceux que l’on voit partout, monochromes et taillés bien au carré.

Hé bien figurez-vous qu’il n’y en a pas des tonnes en fait. Je n’en ai trouvé qu’une petite poignée et encore moins de vraiment gratuits et sans redirection/tracker (système qui permet de ne pas inclure les données directement dans le QR Code mais de passer par le site qui l’a généré).

A noter que le “tracker” permet de modifier les données sans avoir à refaire/distribuer un nouveau QR Code et d’accéder également à des statistiques d’utilisation. En contrepartie, il faudra généralement créer un compte (parfois payant) pour bénéficier de ces deux fonctionnalités.

Le résultat de ma “pêche” :

Unitag : mon favori. Il permet de créer pas mal de types de QR Codes (url, texte, carte de visite, n° de téléphone, envoi de mail, envoi de sms, géolocalisation, rendez-vous, configuration accès réseau wifi), de choisir les couleurs, les formes des points et des yeux (c’est le nom des 3 repères), d’insérer un logo… Le tout gratuitement, sauf si l’on veut créer un QR Code type URL avec tracker.

Visualead : probablement celui qui crée les plus beaux QR Codes, mais je n’aime pas le fait que le QR Code créé ne contienne pas mes données. Ça passe systématiquement par une “redirection maison“. Du coup, quand vous “flashez” un QR Code créé par ce site, vous ne voyez pas quelle est la véritable URL cible. Ça ne met pas en confiance.

qrcode_espacerezo_2

QRPhoria : beaucoup moins puissant et moins esthétique que les 2 précédents, mais beaucoup mieux que les simples QR Codes habituels. Dommage que là encore ça passe systématiquement par une redirection, les données n’étant pas intégrées à l’image.

QRCode.littleidiot.be : là on tombe dans les outils de base… Celui-ci offre quand même la possibilité de générer différents types de QR Codes (url, n° de téléphone, adresse mail, carte de visite et config wifi) et propose d’en personnaliser les couleurs. C’est tout, mais ça le fait en intégrant les données saisies dans le code, pas via une redirection.

Voilà pour ma petite contribution. J’espère que le sujet vous intéressera…

Un billet envoyé par Damien. Et pour tous ceux qui n’ont jamais entendu parler de QR Codes, un petit lien vers Wikipedia.

Share

loon_for_allL’entreprise Google est réputée pour ses innovations technologiques surprenantes, et en voici une qui ne manque pas d’air ! Je vous présente le Projet Loon !

Partant du principe que, je cite ” Deux tiers de la population mondiale n’a toujours pas accès à une connexion rapide et bon marché”, c’est tout naturellement que le géant américain a voulu couvrir quelques unes de ces zones éloignées grâce à un accès sans fil constitué par des ballons dirigeables !

Le fonctionnement est assez simple à comprendre : des émetteurs fixés au sol enverront des signaux (Internet) aux ballons qui serviront de “répéteurs” et qui diffuseront à leur tour le signal sur une zone de 40 Km de diamètre par ballon soit au total 1200 Km².

loon

Les ballons utiliseront un protocole de communication sans fil permettant de communiquer entre eux et vers des récepteurs au sol. L’alimentation se fera grâce à des panneaux solaires situées au dessous des ballons et fournissant 100 watts par heure.

Les dirigeables se trouveront dans la stratosphère, c’est à dire entre 10 et 60km d’altitude, au dessus des lignes aériennes pour des raisons évidentes de sécurité. On notera que cette zone étant totalement dénuées de nuages, le fonctionnement des panneaux solaires sera optimal.

L’enveloppe des ballons mesurant 15 mètres par 12 est conçue en polyéthylène (un plastique ultra-léger) et permet de résister aux différences de pression.

Coté client, l’accès à Internet sera l’équivalent d’une connexion 3G, soit un débit atteignant jusqu’à 2 Mb/s dans la théorie.

Voici d’ailleurs une petite vidéo de présentation (en anglais) du projet :

Image de prévisualisation YouTube

Je vous conseille également de jeter un oeil au reportage su le sujet réalisé par l’équipe de LaChaineTechno :

Image de prévisualisation YouTube

Ce projet ambitieux est déjà en marche puisque ce ne sont pas moins de 30 ballons qui ont été lancés depuis la Nouvelle-Zélande, il y a quelques jours. Ils se déplacent en fonction des vents et des trajectoires voulues et transmises par un laboratoire de contrôle qui dispose de supers calculateurs qui font tourner des algorithmes complexes.

Pour informations, Loon, qui est un diminutif de “Balloon”, signifie également “Dingue“. C’est plutôt bien trouvé !

Plus d’informations sur le projet Loon sur le site de google !

Share

Image de prévisualisation YouTube

Une petite vidéo qui nous montre quelles sont les préoccupations principales des individus selon leur âge, grâce à l’outil de suggestion automatique de Google.

Je n’ai pas vérifié si tout est vrai mais le résultat est à la fois consternant et rigolo !

Share

netgearJ’ai très récemment eu des problèmes de débit avec ma connexion Internet. Je vais vous expliquer lesquels et comment le souci a été réglé.

Comme Bob, je suis fidèle à Orange. Je n’ai jamais eu d’ennui et je sais que j’aurai toujours un interlocuteur au bout du fil si besoin.

J’habite une mégapole de 1000 habitants, dont l’unique commerce est un bar ! Autant vous dire que les fils barbelés autour des champs sont plus nombreux que les mètres de fibre optique… J’ai donc un abonnement 2 Méga (et oui il n’y a pas mieux ici !) et mon propre modem-routeur wifi. Inutile de prendre une Livebox payante pour des services auxquels je n’aurai pas accès avec un débit maximum aussi pourri !

Pour les novices, je précise la chose suivante : un abonnement 2 Méga signifie que le débit max montant (c’est-à-dire rentrant dans votre pc) est de 2 Mégabits par seconde.

Il est important de ne pas confondre cela avec le chiffre qui s’affiche lorsque vous téléchargez un fichier : on lit alors un débit en ko/s, c’est-à-dire en kilo-octets par seconde, comme sur cette image :

telechargt

Les deux valeurs sont liées : pour passer du débit en Mbit/s au débit en ko/s, il faut diviser par 8 et multiplier par 1000.

Exemple pour moi : 2 Mb / 8 = 0.250, et 0,250 x 1000 = 250 ko

Au final, avec une connexion 2Mb, on doit prétendre à un débit en téléchargement de 250 ko/s environ.

Hors chez moi, depuis plusieurs semaines, ce débit était tombé à seulement 80 ko/s ! Imaginez la galère quand trois personnes surfent en même temps et… que je télécharge quelques trucs.

J’ai donc appelé Orange. Ils ont lancé quelques tests peu concluants et m’ont proposé quelques solutions.

Tout d’abord, débrancher mon modem et le rebrancher : la bonne blague ! Je n’y avais pas pensé tout seul…

Plus sérieusement, l’opérateur m’a proposé de lancer un test avec leur outil, DSLtest. Ce que j’ai fait. Ce test a confirmé mon problème : débit de 600 kb/s soit 80 ko/s.

Il m’a demandé un reset de mon modem pour retrouver les paramètres d’usine. Ce que j’ai fait sans aucun effet ! J’ai même fait une mise à jour… pour rien.

J’ai donc rappelé. Le nouvel interlocuteur, convaincu des problèmes que je rencontrais, a alors “réinitialisé ma ligne” ! 2 minutes et là, miracle, débit max !

DSL test

Ils auraient pu le faire la 1ère fois… Bref, ce n’est pas  grave, ça fonctionne correctement. Je n’ai en revanche pas bien compris la raison de la chute de débit.

En résumé, si cela vous arrive :

testez votre ligne avec l’outil de votre fournisseur d’accès (j’ai regardé, les autres en proposent un aussi).

– si cela ne fait rien, vérifiez votre modem, réinitialisez-le.

– enfin, si rien ne s’arrange, c’est à priori à votre FAI de jouer !

Share

Image de prévisualisation YouTube

Pour ceux qui ont la chance d’être en vacances, voici un petit bricolage sympathique qui permet de transformer une table de nuit IKEA en une base qui va recharger votre téléphone pendant la nuit.

Il vous faudra donc un petit meuble et surtout un téléphone qui supporte le standard Qi, c’est à dire qui peut se recharger par induction magnétique, comme le Nokia DT-900 ou le Nexus 4.

Par contre, je vous conseille quand même d’éloigner un peu cette table de chevet de votre lit, ou alors de dormir avec un bonnet de nuit en aluminium…

Share

Custome Graphic-092512-1Mycestro est un projet (déjà bien avancé) de souris 3D.

Elle se présente sous la forme d’une grosse bague que l’on porte à l’index,  qui joue le rôle d’une souris sans fil, mais liée au doigt ! Ainsi, c’est le mouvement de l’index (ou de la main) qui guide le curseur. Plus besoin d’attraper la souris, il suffit de lever la main du clavier pour l’utiliser !

Lorsqu’on touche la bague avec son pouce, la souris est active et le curseur bouge, sinon, il est immobile. Les clics sont remplacés par des “coups de pouce” ! Je vous laisse découvrir son fonctionnement en vidéo.

Image de prévisualisation YouTube

Cette souris nouvelle génération est connectée par Bluetooth, avec une portée de 10 mètres environ, rechargeable par USB. Elle sera commercialisée en fin d’année.

Personnellement, j’adore l’idée et je me vois bien utiliser ça à la maison ! Je crois qu’avec un peu de pratique, je devrais même pouvoir tenir la souris… et une mousse en même temps !

Share