EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués culte

Image de prévisualisation YouTube

C’est en grande pompe que les serveurs de Diablo 3 ont ouvert leurs portes vers minuit de matin.

A tous ceux qui attendent une version crackée un peu :wink: , voici à quoi ressemble le jeu. Ça fait envie non ?

D’ailleurs, si certains d’entre vous ont passé la nuit à jouer, j’aimerai bien lire leurs impressions dans les commentaires de ce billet. Merci d’avance…

Share

Il y a 20 ans, Wolfenstein 3D ouvrait la porte à un genre du jeu qui allait faire des émules : le jeu de tir à la première personne. Les joueurs les plus âgés d’entre vous se rappelleront sans doute de ce titre mythique.

Pour célébrer cet anniversaire, le studio Bethesda nous propose une version officielle de Wolfenstein 3D qui tourne parfaitement sous n’importe quel navigateur récent, sans installation.

Le titre a été développé à l’origine par John Carmack chez id Software et plusieurs suites ont vu le jour mais c’est ce premier épisode qui reste dans les mémoires. Le joueur incarne un soldat Allié qui tente de s’échapper d’un bâtiment nazi qui possède de nombreux passages secrets, et qui est rempli de soldats.

Cette version du jeu est entièrement codée en HTML5. Elle est jouable avec tous les navigateurs de dernière génération : Internet Explorer 9, Firefox 12, Chrome 16, Safari 5…

Je reconnais que les graphismes ne nous rajeunissent pas mais je dois avouer, et sans la moindre honte, que j’ai pris du plaisir à rejouer à ce titre quelques minutes. Utilisez les flèches du clavier pour vous déplacer, “X” pour tirer et “Espace” pour interagir avec les décors.

Jouez à Wolfenstein 3D dans votre navigateur sur wolfenstein.bethsoft.com.

Share

Image de prévisualisation YouTube

Plus que quelques jours à attendre et nous verrons, enfin,  débouler Diablo 3 sur nos ordinateurs. Ce spot de publicité est un peu court et il faut bien reconnaître que l’on n’y voit pas grand chose mais il a le mérite de faire monter la pression.

Je dois dire que je suis vraiment impatient tant j’ai traîné mes guêtres sur l’épisode précédent avec mon petit nécro (oui je sais c’est moche mais j’éclatais tout avec ce perso :wink:).

Sortie le 15 mai 2012.

Share

Il est excellent ce petit dessin avec Dark Vador.

Comme quoi tout le monde peut se tromper

Repéré sur 9gag.com.

Share

Petit à petit, les précurseurs de l’Informatique nous quittent les uns après les autres. Et, si l’on a beaucoup parlé de la mort de Steve Jobs ou de Dennis Ritchie, à juste titre, on en oublie pas mal d’autres, un peu moins médiatisés, qui ont contribué à l’éclosion des nouvelles technologies.

 Le nom de Jack Tramiel m’était inconnu jusqu’à ce que Franck m’envoie un petit mail pour m’indiquer la disparition de cet homme d’affaires américain qui fonda Commodore International en 1954 avant de prendre la tête d’Atari en 1984 (Wikipedia).

Les années 80 ont vu l’arrivée dans les foyers des premiers micros ordinateurs à des prix abordables pour le grand public, avec les jeux qui allaient avec. Personnellement, j’ai démarré avec un Amstrad CPC 6128, et je n’ai pas connu le Commodore 64. Une erreur sans doute car ceux qui ont côtoyé cette machine semblent s’en souvenir avec une tendresse toute particulière.

Le Commodore 64 se caractérisait par son design “à l’ancienne” et surtout sa facilité de programmation. Du coup, de nombreux jeux vidéo cultes ont été lancés sur cette machine. Je ne citerai que Commando et Ghosthbusters, que j’ai retrouvé plus tard sur pour 6128.

Pour les plus anciens, quelques souvenirs :

Image de prévisualisation YouTube

La machine sera vendue à 20 millions d’exemplaires à travers le monde !

Jack Tramiel quitte ensuite la firme Commodore pour s’occuper de la division grand public d’Atari. Il sera à l’origine de la réussite l’Atari ST, une autre légende dans le monde du jeu vidéo.

Jack Tramiel est décédé dimanche dernier à l’âge de 83 ans…

Share

Image de prévisualisation YouTube

Depuis que j’ai lu tout petit “Bilbo le Hobbit”, le bouquin qui sert d’introduction à la trilogie du “Seigneur des Anneaux”, j’ai deux rêves : devenir un magicien (un vrai) et mettre en scène, pour le cinéma, le petit bouquin qui m’a lancé sur les jeux de rôle.

Ce voleur d’idées de Peter Jackson semble bien parti pour me voler la vedette, si j’en crois cette bande annonce.

Tant pis, je deviendrai donc magicien :wink: .

Vivement le 12 décembre 2012.

Share

Image de prévisualisation YouTube

En faisant ma petite tournée quotidienne des vidéos insolites qui débarquent sur le Net, je suis tombé sur ces deux remix entièrement réalisés avec des sons tirés des films de la série “le Seigneur des Anneaux“.

Ça sonne plutôt bien, surtout pour le premier morceau. Et en plus ça donne envie de revoir cette magnifique trilogie.

Image de prévisualisation YouTube

Ces remix sont l’œuvre de Chetreo.

Share

Image de prévisualisation YouTube

Tout est dans le titre…

Dix après le dernier Sim City, Maxis, la société américaine de création de jeux vidéo, compte revenir au premier plan avec un nouvel épisode de la série qui l’a rendu célèbre.

Le jeu sera entièrement en 3D et l’ergonomie de l’interface devrait être considérablement améliorée. J’espère que le jeu sera aussi beau que dans cette vidéo promotionnelle.

Les amateurs de jeu de gestion pourront donc s’adonner aux joies de la construction de villes dès l’année prochaine.

Share

Zut alors ! Mais ces personnages n’étaient que deux acteurs ?

Moi j’ai tellement aimé la trilogie du Seigneur des Anneaux (et le livre avant), que je pensais que Gandalf et Saroumane existaient vraiment !

Et puis non, ils existent vraiment. Cette photo est sûrement un montage :wink: .

Share

Si vous êtes un peu joueur, vous vous êtes évidemment rendus compte que les jeux vidéo ont bien progressé en quelques années. Les améliorations visuelles sont les plus significatives car elles suivent au plus près l’évolution du matériel (cartes vidéo en tête).

Du coup, il n’y a souvent plus grand chose en commun entre les premiers épisodes d’une série et les sorties récentes. Certains titres y perdent même des plumes car à trop vouloir les rendre beaux, les créateurs s’éloignent, sans le vouloir de la recette, qui a rendu ces jeux cultes.

Attention, bizarrement, le nom du jeu se trouve sous la vignette correspondante et non au-dessus. Ça surprend un peu…

Repéré sur 9gag.com.

Share