EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués disque dur

  Aujourd’hui, en cherchant un boîtier pour disque dur externe, je suis tombé sur une giga remise ! Jugez par vous même.

Pour ceux qui n’auraient pas vu, le site propose un boîtier à 5080,00 Euros, prix qui est maintenant revisité à 7,95 Euros. Une affaire donc !

Vive le déstockage sur “Rue du Commerce”.

Share

En tant qu’étudiant en Informatique, je suis toujours accompagné de ma clé USB qui contient mes cours, mes travaux pratiques, des documents importants…

Je n’ose même pas imaginer les dégâts occasionnés par la perte ou une défaillance de cette dernière après seulement quelques semaines de cours. C’est pourquoi je me suis mis à chercher un moyen de la sauvegarder régulièrement, et j’ai trouvé mon bonheur que j’aimerai vous faire partager.

J’ai donc l’honneur de vous présenter BackUpAnyWhere, que je traduirai vulgairement par “Sauvegarder n’importe où”.

Cet utilitaire développé par CodePlex mais abandonné depuis 2010 fonctionne à merveille et voici d’ailleurs quelques explications concernant son fonctionnement :

Étape n°1 : téléchargez BackUpAnyWhere sur le site du développeur.

Étape n°2 : placez le programme sur votre support amovible (clé USB ou disque dur, mais préférez des petites tailles pour une question de rapidité).

Étape n°3 : exécutez le programme BackUpAnyWhere.exe et pour le premier lancement, il va vous demander de lui indiquer un répertoire où il devra effectuer ses sauvegardes.

Cliquez donc sur “Set directory” et choisissez un répertoire cible. Ceci étant fait vous pouvez cliquer sur “Start Backup“.

Cette première étape sera plus ou moins longue selon la quantité de données que contient votre support amovible. Vous l’aurez compris le programme clone votre clé USB sur votre disque dur. Un message vous signifie du bon déroulement de la copie.

Etape n°4 : ça y est ! Votre clé USB est sauvegardée sur votre ordinateur, et vous n’aurez plus qu’à exécuter ce programme et cliquer sur “Start Synchronize” pour que le logiciel mette à jour les modifications.

Notez bien qu’il est possible d’utiliser le programme sur plusieurs ordinateurs à la fois et, pour les curieux, cela est géré par le fichier BackUpAnyWhere.ini que vous pouvez visionner avec le bloc-notes.

Il existe aussi un mode “automatique” mais qui, pour moi et dans le but de sauvegarder mes données en cas de bêtises, ne serait pas à mon avantage.

Petite astuce : vous aurez peut-être remarqué que votre clé USB possède désormais une icône à l’image du logiciel mais qui n’est pas des plus esthétiques. Pour la retirer, rendez-vous dans autorun.inf et supprimez la ligne icon=BackUpAnyWhere.exe,0.

Je vous conseille également, dans un soucis esthétique, de cacher les fichiers BackUpAnyWhere.ini et autorun.inf en effectuant un clic droit dessus, puis en cliquant sur “propriétés” et en cochant la case “caché“.

Sauvegardez votre clé USB partout avec BackUpAnyWhere qui se récupère sur backupanywhere.codeplex.com.

Share

Je vous partage une astuce que j’ai encore appliquée récemment, et qui m’a permis d’acheter un PC ultra performant sans me ruiner.

Tout d’abord, il est important de savoir que dans les ordinateurs de dernière génération, la principale cause de lenteur est le disque dur. Ce billet ne va pas vous démontrer pourquoi mais, quand on analyse les performances et les débits, on s’aperçoit que le disque dur est le petit dernier de la liste.

Il est donc facile d’en conclure que c’est le disque dur qui ralentit votre ordinateur. Par chance, aujourd’hui les disques durs SSD existent et fonctionnent environ 6 fois plus vite qu’un disque dur mécanique à 7200 trs/min.

L’astuce a été testée sur un ordinateur portable (HP PAVILLON DV6), mais cela peut s’appliquer sur n’importe quel type d’ordinateur. Le principe est de prendre un ordinateur en fonction des composants dont vous avez besoin pour votre usage (processeur, ram, carte graphique), mais sans prendre en compte la qualité du disque dur. Privilégiez cependant les composants de dernière génération : processeur Intel Core i5 ou i7 à 2.5 Ghz, au moins 4 Gb de ram DDR3 ou 2 Gb DDR5, au moins 1 Gb DDR3 de ram graphique, les connectiques (usb3, lecteur cartes, webcam)…

Attention, il important que le connecteur du disque dur soit du SATA ou SATA2.

Une fois que vous avez trouvé votre ordinateur, complétez votre panier avec :

  • un disque dur SSD suffisamment grand (128 Gb ou 250 Gb sont des tailles raisonnables) et avec les connectiques correspondant à votre ordinateur (SATA, SATA2), pour ma part j’ai pris un Sandisk 240 Gb.
  • un boîtier externe permettant d’accueillir le disque dur SSD temporairement et le disque dur de l’ordinateur déjà présent.

Une fois que vous avez tout reçu, il va falloir installer le nouveau SSD. Aujourd’hui les ordinateurs sont rarement vendus avec les CD d’installation, cela empêche de réinstaller Windows dessus, donc je vais vous proposer une autre méthode complètement gratuite. Pour ceux qui voudraient simplement augmenter la puissance d’un ordinateur déjà utilisé avec un SSD, je vous conseille plutôt de réinstaller Windows pour repartir sur une base saine.

Avant d’installer le SSD, allumez votre ordinateur tout neuf, connectez-le sur Internet et configurez Windows pour arriver sur le bureau. Ensuite, téléchargez le logiciel XXClone. Cet outil va nous permettre de cloner le disque dur présent vers le SSD.

Pendant le téléchargement et l’installation, placer le disque dur SSD dans votre boîtier externe, puis connectez-le sur votre ordinateur. Lancez alors XXClone, sélectionnez les disques sources et la destination puis lancez le “backup”.

Certain SSD neuf ne sont pas partitionnés et donc pas reconnus par Windows. Dans ce cas, ouvrez le panneau de configuration, aller dans Outils d’administrations, ouvrez gestion de l’ordinateur puis aller dans l’onglet “gestion des disques”. Dans cette page initialisez le disque dur.

Une fois le backup réalisé, allez dans l’onglet “Cool tools”, puis cliquez sur “Make bootable”. Sélectionnez les 3 types puis cliquez sur “start”.

Ensuite, dans le même menu, cliquez sur le bouton “duplicate Volume ID”. Cela vous évitera de réactiver Windows.

Une fois terminé, vous voilà au moment fatidique de l’échange du disque dur. Pour remplacer le disque dur, je vous invite à vous rendre sur la notice de votre ordinateur ou sur Internet pour trouver un mode d’emploi.

Le changement réalisé, rallumez votre PC et vous voilà sur le disque dur SSD.

Mes résultats une fois le SSD installé sont assez bluffants :

  • Lancement de Windows : sans SSD = 1 min, avec SSD = 20 secondes
  • Lancement de IE : sans SSD = 3 s, avec SSD = immédiat
  • Lancement de Word : sans SSD = 6 s, avec SSD = 2 s
  • Arrêt de Windows : sans SSD = 20 s, avec SSD = 5s

En conclusion, avec un ordinateur correct et un disque dur SSD installé, vous avez un ordinateur ultra performant, et sans avoir dépensé beaucoup d’argent. De plus, en récupérant l’ancien disque dur, vous gagnez un disque dur externe pour vos sauvegardes et transferts de fichiers.

Share

Image de prévisualisation YouTube

Il n’y a rien de plus pénible qu’un ordinateur bruyant et particulièrement lorsque c’est le disque dur qui gratte et qui cliquette constamment.

C’est pour cette raison que je vous propose cette solution efficace mais radicale !

Pensez à sauver vos données avant la manipulation.

Désolé, ça me fait marrer :wink: .

Share

Mon petit moment de détente en fin de journée, c’est d’aller sur le Net et de regarder les vidéos des gens auxquels je suis abonné. Cela fait d’ailleurs un petit moment que je regarde les vidéos de Gav and Dan, allias Theslowmoguys sur Youtube.

Ces deux gars s’amusent à faire diverses expériences en les filmant avec une caméra professionnelle pouvant atteindre les 10.000 images/seconde !

J’ai complètement oublié de vous parler de leur dernière vidéo, il s’agit d’un disque dur externe (dans lequel on retrouve un disque dur interne bien sur) démonté et filmé à 1000 fps (fps : frame per second : images par seconde)

Dans un premier temps, on voit le disque dur travailler à vitesse normale, puis au ralenti (40 fois plus lentement), c’est assez impressionnant

Image de prévisualisation YouTube

Comme il est écrit dans la vidéo, le bras (actuator) qui permet d’écrire des données sur le disque dur fait 22 allez-retour en 0.25 secondes, ce qui à l’oeil nu est difficilement visible, je vous l’accorde !

Nous passerons bien entendu le fait que l’expérience démontre qu’un disque dur n’est pas étanche :lol: .

Notez aussi que le disque utilisé fonctionne en USB, ce qui signifie qu’on est loin du taux de transfert d’un disque dur Sata qui doit être encore plus rapide…

Share

A la fin du mois de février, je vous avais parlé de BytePac, un concept intéressant boites en carton recyclé dans lesquelles peuvent se loger des disques durs classiques (qui ne vous servent plus dans un PC par exemple) et qui deviennent alors des disques durs externes originaux et “customisables”.

Je viens d’être une nouvelle fois contacté par la société CONVAR qui me présente une utilisation originale et intéressante de son BytePac. Il est en effet possible de sauvegarder toute l’encyclopédie “Wikipedia” pour la rendre accessible hors-ligne en la sauvegardant dans un BytePac !

Si vous avez acheté ces fameuses boîtes en carton, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour fabriquer disque dur-encyclopédie gratuitement sur bytepac.de. Il est recommandé d’utiliser un disque d’au moins 200 GB. Vous trouverez également un modèle de jaquette pour recouvrir votre BytePac ainsi qu’un lien pour télécharger une version statique de la célèbre encyclopédie.

Comme je n’ai pas réalisé la manipulation, je ne sais pas combien de temps peut prendre le téléchargement des articles de Wikipedia (j’imagine assez longtemps). Par contre, la technique proposée peut également vous permettre d’installer l’encyclopédie sur n’importe quel disque externe

Fabriquer son BytePac “Wikipedia” sur bytepac.de.

Share

Ce soir j’ai envie de vous parler d’un site en rapport avec la Wii. Mais pourquoi la Wii me diriez-vous ?

Tout simplement parce que j’aime bien cette console. Certes, elle n’est pas très puissante et largement dépassée techniquement mais, une fois crackée et remplie d’émulateurs et de lecteurs vidéo, elle trône fièrement sous la télé, dans mon salon.

Comme je préfère lancer les jeux du disque dur qui est greffé dessus plutôt que d’utiliser les DVDs (bien entendu, je ne mets sur le disque dur que des jeux que j’ai achetés :wink: ), il me faut les jaquettes des boîtes de jeux pour les intégrer  dans mon USB Loader GX (le programme qui lance les jeux stockés sur le disque dur).

Je récupère donc ces images sur le très complet gametdb.com. Pour aller plus vite, il suffit de réaliser une recherche à partir du numéro du jeu (une série de 6 chiffres ou lettres). Vous trouverez même les véritables jaquettes françaises et pas seulement les américaines.

Et puis pour tous ceux qui découvrent le blog, je vous invite à aller jeter un œil sur les quelques billets ou je présentais comment il est possible de bricoler facilement sa Wii.

Share

Vous avez été nombreux à m’envoyer des mails pour savoir où j’en étais dans ma réparation d’ordinateur et si je m’en sortais avec le blog, et je vous en remercie. Du coup, je me suis dis qu’il fallait que je rédige un petit billet explicatif.

Donc, après pas mal de temps passé sur ma machine, il s’avère que le disque dur principal est mort, ainsi que la carte mère. Je n’ai pas vraiment de regret à ce niveau car je leur avais bien tiré dessus. Heureusement, j’avais fait une sauvegarde complète de cette machine quelques jours avant et donc, du coup, je n’ai pas perdu grand chose (d’où l’intérêt des sauvegardes…).

Actuellement, j’ai branché mon portable à la place de ma tour, et je suis de nouveau opérationnel. Il a juste fallu que je rattrape un peu de boulot IRL car j’ai passé mon début de semaine sur la machine en question. Maintenant tout est revenu à la normale et je compte publier sur le blog comme à l’accoutumée.

Je suis tout de même à la recherche d’une carte mère en socket 939 pour réparer la tour. Heureusement qu’il existe un paquet de sites en ligne pour trouver du matériel d’occasion. Je pense m’en tirer pour 40 euros : un moindre mal…

Pendant que j’y suis, je me demande même si je ne vais pas carrément investir dans un kit d’upgrade pour m’offrir du matériel neuf qui déchire un peu. J’ai vu des trucs vraiment sympas pour pas trop cher. La tour réparée servira toujours dans quelques mini lan-games !

Je remercie donc tous ceux qui ont pris la peine de m’envoyer un message et surtout ceux qui m’ont fait parvenir des billets à publier : Yann, Rainbow et Aryxo69.

Et un remerciement tout particulier à Arnaud qui m’a prêté de quoi tester ma carte mère et mon processeur !

N’hésitez pas à m’envoyer des idées de billets car des fois, après presque 2700 billets publiés, je sèche un peu…

Share

Comme convenu, voici un nouveau petit concours pour vous faire gagner les deux BytePacs dont je vous ai parlé. C’est la société CONVAR qui nous offre ces deux lots.

Chaque pack est composé de trois boites en carton recyclé dans chacune desquelles peut se loger un disques dur SATA 3,5 ou 2,5 pouces (qui ne sont pas fournis). Un kit de connexion modulaire, constitué d’un câble SATA, d’une PowerBox,  d’un adaptateur USB2 et d’un câble d’alimentation, vient compléter le kit.

L’intérêt est de pouvoir ranger et archiver tous ses vieux disques durs. Les trois boîtes deviennent alors trois disques durs externes qui peuvent prendre place sur des étagères comme des boîtes de rangement classiques, dans lesquelles on entasse ses archives.

Pour participer, il suffit de laisser un petit commentaire et une adresse mail valide sous ce billet et ce avant la date limite du dimanche 4 mars 2012 à 19h. L’adresse mail doit être renseignée dans le champ approprié et non dans le corps du message (pour éviter le spam).

Le tirage au sort sera réalisé en utilisant Comment contest. Ce plugin WordPress permet d’effectuer un tirage aléatoire sur les commentaires d’un billet en excluant les éventuelles multiples participations et le pauvre administrateur que je suis. Les rédacteurs qui proposent habituellement des billets peuvent s’inscrire, il n’y a pas de raison.

Je posterai le screenshot du résultat qui comprendra le nom des deux heureux gagnants et les noms des malheureux participants.

Les gagnants auront 7 jours pour répondre à mon mail. Passé ce délai, j’effectuerai un nouveau tirage au sort pour distribuer à nouveau le ou les lots non distribués.

Bonne chance à tous !

Share

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance d’être contacté par la société CONVAR pour tester un produit original qui se nomme BytePac. Comme le concept m’a plu, j’ai accepté et j’ai reçu mon pack.

Le pack est composé de trois boites en carton recyclé dans chacune desquelles peut se loger un disques dur SATA 3,5 ou 2,5 pouces (qui ne sont pas fournis). Un kit de connexion modulaire, constitué d’un câble SATA, d’une PowerBox,  d’un adaptateur USB2 et d’un câble d’alimentation, vient compléter le kit.

L’intérêt est de pouvoir ranger et archiver tous ses vieux disques durs. Les trois boîtes deviennent alors trois disques durs externes qui peuvent prendre place sur des étagères comme des boîtes de rangement classiques, dans lesquelles on entasse ses archives. Personnellement, j’en ai pas mal dans mon bureau.

Après avoir placé un disque dur dans une boîte, j’ai pu tester le système qui fonctionne parfaitement. On attrape la boîte de l’étagère, on branche les trois câbles (disque dur en relevant une trappe de la boîte, alimentation et USB sur l’ordinateur) et l’on accède rapidement aux données stockées. C’est pratique et efficace.

Je vous propose cette petite vidéo qui complètera parfaitement mes explications :

Image de prévisualisation YouTube

Arrivés à ce stade des explications, je suis certain qu’il y en a parmi vous qui, comme moi, se posent des questions sur le choix du carton pour envelopper des disques durs. On pense de suite qu’avec la chaleur, le carton risque de chauffer, voire de s’enflammer. Et bien non, il n’y a pas de risque grâce aux perforations d’aération sur la face supérieure et sur la face inférieure du boîtier. Le BytePac placé sur le pied pliant assure une évacuation suffisante de la chaleur par la circulation de l’air.

Selon le constructeur, il existe un risque d’incendie uniquement à partir d’une température de 235°C environ pour un carton non traité. Un disque dur conventionnel atteint une température de 40°C à 50°C environ lors d’une exploitation normale. Même un disque dur de moindre qualité atteindra à peine une température de plus de 95°C. Et, rassurez-vous, le BytePac a reçu toutes les autorisations européennes indispensables.

Personnellement, j’aurai deux petites suggestions à proposer au constructeur. J’aurai bien aimé trouver une petite diode sur le boîtier “PowerBox”, qui clignoterai en fonction du transfert de données (oui j’aime aussi rester des heures devant les logiciels de défragmentation :wink: ) et j’aurai également préféré que kit de connexion soit compatible IDE. Pour utiliser les “anciens” disques durs, il faut investir dans un convertisseur IDE-SATA (qui est à 16 € sur leur site).

Mis à part ces petits détails, je trouve vraiment que ce produit est intéressant. D’une part parce que je n’avais rien pour ranger mes disques durs de sauvegarde et surtout parce que j’aime bien le côté écologique du concept, et sa réalisation en carton recyclé.

D’ailleurs, pour ceux qui n’apprécient pas forcément la couleur et la texture du carton, sachez qu’il est possible d’habiller entièrement son BytePac grâce au plan de coupe qui est téléchargeable sur le site du produit. Je trouve que c’est vraiment une bonne idée.

Passons aux prix. Le BytePac Kit comprenant 3 boîtes et le kit de connexion est à 39,95 € (connecteur USB2) et 51.85 € (connecteur USB3). Les 3 boîtes seules sont à 13,99 €

Si vous souhaitez plus d’informations sur ce BytePac, je vous invite à aller jeter un œil sur bytepac.com.

Enfin, comme ils sont super sympas chez CONVAR, il ne m’ont pas envoyé qu’un seul kit mais 3 ! C’est pourquoi, je vous propose un nouveau petit concours afin de gagner deux de ces BytePac. Je lancerai le concours dimanche et j’effectuerai un petit tirage au sort le dimanche suivant, comme d’habitude quoi…

Share