EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués free

Jeudi dernier, Free a annoncé qu’il est désormais possible de commande un boîtier Femtocell gratuitement et d’en équiper sa Box.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, une Femtocell est en quelque sorte un “mini-relais” opérateur permettant d’accroître la réception 3G en “indoor”, c’est à dire au sein même de votre habitation, en utilisant votre connexion ADSL. Petite précision, une Femtocell n’est pas à usage unique, c’est à dire qu’elle s’activera dès qu’un abonné Free passera à proximité.

Il est très important de noter que seuls les abonnées de la Freebox Révolution pourront profiter de ce boîtier, pour une raison commerciale évidente (l’abonnement étant légèrement plus cher pour les abonnés Freebox Revolution) et pour une raison technique car le boîtier s’encastrera simplement dans un emplacement prévu depuis le début sur votre Freebox Server.

La Femtocell est dors et déjà disponible en commande sur l’interface “Mon compte” de Free.fr. Elle est gratuite mais il faudra tout de même débourser 10 € de frais de livraison par Chronopost.

Voici quelques photos officielles de ce fameux boîtier :

femto1

femto2

femto3

C’est bien sympa tout ça, mais attention à passer commande seulement si vous en avez besoin !

Je m’explique, pour créer un point 3G dans votre maison, et donc forcément un peu en dehors, la Femtocell va utiliser votre bande passante. Si vous êtes en appartement, inutile de vous préciser que le point sera utilisé par plusieurs de vos voisins qui solliciteront le boîtier avec leurs abonnements Free Mobile, au détriment de votre connexion Internet.

N’achetez donc cette extension uniquement si votre réception 3G est mauvaise et si vous en avez régulièrement et vraiment besoin.

Vous aurez deviné, je pense que Free a également mis en place ce boîtier dans le but d’étendre grandement et rapidement sa couverture réseau mobile pour se libérer du réseau Orange, bien que d’après l’ARCEP, ces boîtiers ne sont pas pris en compte dans la couverture réseau de l’opérateur.

Enfin, Free a précisé qu’il ne s’agit là que d’une “Première génération” et que la Femtocell est “amenée à évoluer à l’avenir pour répondre encore plus largement aux besoins des consommateurs et leur proposer des services innovants“…

Bientôt la 4G à la maison ? :wink:

Share

Logo de FreeAlors que rien ne l’annonçait, Free a dévoilé mardi dernier la sortie d’une nouvelle box ADSL baptisée Freebox Crystal et venant remplacer la Freebox HD (v5).

Ces nouveaux boîtiers ne sont en rien une révolution technique car il s’agit simplement d’une mise à jour du design de la v5.

Toujours composée de deux boîtiers (un pour l’Internet et un pour la télévision), cette nouvelle Freebox n’apportera qu’une touche de modernité dans votre salon.

Dans le communiqué officiel, Free explique que la nouvelle Box Crystal est censée faciliter la mise en route pour l’abonné (connectique plus explicite) et l’utilisation des services grâce à une refonte de l’interface TV.

Le design et l’ergonomie de la télécommande ont aussi été revus en s’inspirant de celle de la Freebox Revolution.

Voici d’ailleurs quelques photos de cette fameuse box et de l’interface TV :

FB1

FB5FB3FB4FB2
Malgré une apparence “tupperware“, ces deux boîtiers pourront sans doute s’intégrer chez vous en toute discrétion.

Le prix de l’abonnement reste inchangé. Comptez 29,99€/mois en zone dégroupée (hors service TV à 1,99€/mois) alors qu’il faut débourser 35,98€/mois pour la Freebox Revolution (v6).

Les abonnées Free  souhaitant renouveler leur box version 5 par celle ci peuvent le faire dès aujourd’hui via l’espace abonné sur free.fr. Le prix du changement sera différent selon votre ancienneté.

Share

Logo de FreeDepuis 2008, Google s’est associé avec différents partenaires pour mettre en place un outil (Measurement Lab ou M-Lab) pour mesurer la vitesse et la qualité de l’accès à Internet fournie par les FAI à travers le monde.

Toutes les mesures réalisées peuvent être observées sur un outil mis à disposition par Google. Et, lorsque l’on compare les résultats 2012 des cinq principaux fournisseurs d’accès à Internet en France (Orange, Free, Bouygues Télécom, SFR et Numericable), on s’aperçoit que Free arrive très nettement en dessous des performances de ses concurrents.

Pour faire court, Free apparaît comme le fournisseur :

  • qui offre la plus faible vitesse de téléchargement moyenne.
  • qui présente le réseau le plus congestionné.
  • qui perd le plus de paquets TCP.

free_vitesse_2012

Au contraire, c’est Numéricable qui semble s’en sortir le mieux dans tous les compartiments de l’étude.

Bon, si vous êtes chez Free, ce n’est pas la peine de vous affoler car ces résultats s’appuient sur des moyennes. Espérons tout de même qu’ils vont faire le nécessaire pour améliorer leur réseau.

Vous trouverez de jolis graphiques et quelques explications supplémentaires sur l’article publié cette semaine par Numerama.

Share

Comme vous l’avez vu, Free a frappé un grand coup en se lançant dans le marché de la téléphonie mobile, avec des forfait plus que concurrentiel puisque l’abonnement tout illimité est à 19,99€/mois, pour les non abonnées Freebox. Nous vous parlions de tout cela sur ce billet.

Il est possible, et probable, que vous soyez encore engagé chez votre opérateur pendant quelques mois, mais la question est : “serait-il rentable pour moi de résilier et de filer immédiatement chez Free ?”.

Il est possible de résilier si vous êtes encore engagé, mais ce n’est pas gratuit, du coup peut-être qu’il est plus sérieux d’attendre un peu avant d’embarquer dans la fusée de Free !

Pour vous éviter tout un tas de calculs, je vous présente freemobile.nyro.com !

Ce calculateur va, en se basant simplement sur votre durée d’engagement ainsi que le coût de votre forfait, vous dire si Oui ou Non il est rentable de partir chez Free en vous indiquant les pertes ou les gains éventuels de ce changement.

Prenons un exemple : imaginons que je sois chez SFR et que je paie un forfait s’élevant à 40€/mois jusqu’en mai 2012. Si je souhaite passer chez Free sur le forfait à 15,99€/mois (car je suis abonné), cela donnerait :

15 secondes pour remplir tout ça, et un petit clic sur “Calculer” !

Et voilà ! Dans mon cas, je perdrai 64€ les frais de résiliation de la Loi Chatel étant inclus. Il serait donc peut-être plus sage d’attendre un peu.

Malheureusement, ce calculateur ne prends pas en compte l’utilisation que vous ferez de votre forfait, les avantages que vous aurez par rapport à l’ancien ou encore l’achat éventuel d’un mobile, mais cela reste tout de même bien pratique !

Il est aussi possible de faire le même type de calcul avec Sosh, Virgin Mobile ou encore Zero Forfait.

Alors : rentable, pas rentable ? A vous de voir sur freemobile.nyro.com.

Edité le 09/02/2012 : billet corrigé. Merci à Arno  pour son regard critique !

Share

Depuis que Free a débarqué sur le marché de la téléphonie mobile, je serai franchement curieux de voir combien de résiliations ont déjà été enregistrées par les opérateurs SFR, Orange ou Bouygues Telecom.

Je pense d’ailleurs que pour ceux qui ne s’alignent pas, le chiffre d’affaire risque d’en prendre un sacré coup. Et plus particulièrement chez ceux qui prétendent s’aligner alors qu’ils ne mettent pas de DATA dans leurs forfaits (je parle de l’opérateur au carré rouge, pour ne pas le citer).

Alors, pour se venger, nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à quitter leur opérateur. Certains vont même jusqu’à lui dire en face. C’est par exemple le pari fou qu’ont tenu Théodore Bonnet et Nathan Zanagar. Avec une guitare, et une chanson aux paroles plutôt réalistes, les deux copains se sont introduits, avec leur fan club, dans une boutique Orange

Mieux que des paroles, voici la vidéo qui fait le buzz sur Internet :

Image de prévisualisation YouTube

Vous remarquerez que malgré quelques erreurs, la musique a tout de même son charme. Tellement d’ailleurs, que les employés d’Orange filment la scène !

Bientôt 500.000 vues en 3 jours, ce phénomène s’est déjà reproduit dans plusieurs autres boutiques. A qui le tour ?

Share

Un peu plus de 20 jours après l’apparition de Free sur le marché de la téléphonie mobile, il est temps de faire un petit point sur la qualité de cette nouvelle offre et du ressenti des utilisateurs.

Du coup, j’aurai bien besoin de vos impressions, vous fidèles lecteurs (ou pas d’ailleurs) d’EspaceRezo car pour ma part, je n’ai pas encore franchi le pas. Je suis d’un naturel prudent et mes besoins en téléphonie mobile n’étant pas très importants, le gain financier éventuel d’une telle migration ne serait pas très important.

Pourtant, j’ai bien envie, un peu comme tout le monde d’ailleurs, d’aller faire un tour chez Free, rien que pour embêter les opérateurs “historiques” qui se sont gavés avec leurs tarifs prohibitifs et leurs clauses d’engagement.

J’ai commencé à tâter le terrain et j’ai demandé à plusieurs nouveaux clients Free de me donner leur opinion sur leurs premiers pas chez ce nouvel opérateur. C’est Damien de Dipisoft qui a été le premier à me répondre et je vais simplement coller sa réponse pour que tout le monde puisse juger.

Inscription le 11/01/2012 à 23h17.
Réception du mail avec accusé d’inscription reçu le 12/01 à 00h35.
Réception du mail de confirmation de création du compte le 14/01 à 23h51.
Réception du sms de confirmation de résiliation de mon ancien opérateur le 19/01 à 13h30.
Réception du mail “carte sim envoyée” le 20/01 à 07h19, mise à jour des infos de portabilité (date/heure) sur l’espace perso freemobile.
Réception de la carte sim par la Poste le 21/01.
Portabilité le 24/01 à 15h00.
J’ai attendu le 24/01 au matin pour activer la carte sim Free et la mettre dans un second téléphone. L’émission d’appels a été opérant immédiatement, idem pour les sms et l’accès data. Seule la réception d’appels ne fonctionnait pas. A noter que le n° appelant n’était pas un n° temporaire comme je l’imaginais mais bel et bien mon numéro alors que la portabilité n’était pas encore effectuée (à croire que Free a fait du phone-number-spoofing !).
Vers l’heure de vérité, j’ai commencé à tester ma ligne depuis mon téléphone boulot pour voir quel mobile allait sonner… toujours le Bouygues. Idem vers 16h30. Là j’ai commencé à m’inquiéter et un collègue m’a dit qu’il fallait éteindre/rallumer le mobile Free. Je me suis exécuté et ça a effectivement fonctionné.
Ensuite j’ai voulu permuter les cartes sim de mes 2 téléphones et, bizarrement, c’est de nouveau le Bouygues qui a “repris la ligne”… Je me suis dit que j’avais sûrement fait une connerie en le rallumant et que j’avais ainsi peut-être foiré la portabilité… J’ai ré-éteints les deux mobiles et rallumé uniquement le Free, tout est rentré dans l’ordre au bout de quelques minutes.

Je remercie vivement Damien et j’espère que cela ne le dérangera pas de voir ses propos rapportés dans ce billet. Il a l’air pour l’instant très satisfait par la prestation de Free. En fouillant un peu sur la Toile, j’ai l’impression que la plupart des utilisateurs sont satisfaits.

Mais j’aimerai bien avoir d’autres avis constructifs sur le sujet, alors n’hésitez pas à poster vos réactions dans les commentaires de ce billet.

Merci d’avance…

Share

L’arrivée de Free comme opérateur de téléphonie mobile sème le trouble chez les fournisseurs d’accès car le nouvel opérateur affiche des tarifs nettement plus bas que ce que propose les autres.

Du coup, les concurrents, afin de conserver leurs victimes clients, se lancent dans une vaste campagne de dénigrement. Ils annoncent un peu partout que Free a un service d’assistance déplorable et que le manque d’antennes relais ne permettra pas à ses clients d’utiliser leurs téléphones dans de bonnes conditions.

Personnellement, je ne peux émettre de jugement sur ces deux points car je suis encore pieds et poings liés pour quelques mois à mon opérateur. Mais d’un autre côté, je vais laisser aux autres le soin d’essuyer les plâtres : oui, je suis un grand lâche !

Comme je n’ai pas un mauvais fond, je vais tout de même apporter ma petite contribution en vous proposant cette carte Google des antennes Free Mobile. Il suffit de cliquer sur l’image pour accéder à cette carte.

La légende est la suivante :
– en rouge : les antennes en cours d’installation.
– en jaune : les antennes autorisées mais activation à confirmer.
– en vert : les antennes allumé (confirmation sur le terrain).

Comme vous pouvez le constater, Free a encore pas mal de boulot pour couvrir l’ensemble de notre territoire. Mais normalement tout est prévu puisque les utilisateurs doivent basculer sur le réseau Orange en attendant que tout soit en place chez Free.

La carte des émetteurs 3G Free Mobile sur maps.google.fr.

Share

J’en remets une petite couche avec Free et ses nouveaux forfaits de téléphonie mobile parce qu’en ce moment, c’est un peu l’effervescence sur la Toile et que surtout, le sujet intéresse mon porte monnaie au plus haut point.

En me promenant sur blog.lefigaro.fr, je suis tombé sur une vidéo intéressante en rapport avec cette actualité numérique. On y voit la réaction, quasiment en directe, du PDG d’AOL à l’annonce du fameux tarif de Free à moins de 30 € sur l’ADSL, en 2002.

L’embarras (voire même la frayeur) de Stéphane Treppoz est palpable car ce tarif était 10 € moins cher que ce que sa société proposait. Il sentait que sa marge allait en prendre un coup. D’ailleurs, c’est toute sa boîte qui a pris un gros derrière la tête…

Voici la vidéo en question :

http://www.dailymotion.com/video/x1ladl

Sinon, il y a aussi cette vidéo avec quelques séquences qui diffèrent de la précédente. Par contre, la conclusion est nette : c’est Free qui a fait disparaître AOL.

A mon avis, les têtes pensantes chez Bouygues, SFR et Orange doivent être à peu près dans le même cas de figure que le PDG d’AOL en 2002. Ou alors, ils peuvent facilement s’aligner, ce qui prouverait clairement qu‘ils nous ont bien arnaqué pendant des années…

Share

Suite à l’annonce des tarifs de téléphonie mobile de Free, les clients des fournisseurs historiques que sont Orange, SFR et Bouygues, se ruent sur leur téléphone, afin d’obtenir des précisions sur les tarifs jusqu’alors pratiqués.

Apparemment, les services de résiliation sont submergés et, lorsque l’on arrive enfin à les obtenir, sont particulièrement de mauvaise foi face à la nouvelle concurrence.

De petits malins se sont amusés à enregistrer ces entretiens qui en disent long sur l’embarras des fournisseurs historiques. Je vous laisse juge…

Voici ce que l’on répond chez SFR :

Image de prévisualisation YouTube

Et chez Orange :

Image de prévisualisation YouTube

Personnellement, j’adore ça. Après nous avoir raquettés pendant plusieurs années, les fournisseurs d’accès vont devoir trouver des parades, et donc baisser les prix, pour ne pas perdre tous leurs clients…

Share

On les attendait et ils sont là. Je parle bien entendu des tarifs de téléphonie mobile que va pratiquer Free. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le fournisseur d’accès fait voler en éclat les habitudes et les prix.

Le forfait illimité coûtera 19,99 € (15,99€ pour les abonnés Free ADSL) et le forfait low cost (1h d’appels + 60 SMS)  ne coûtera que 2 € (et même gratuit pour les abonnés Freebox) !

Et le tout sans engagement ! Le rêve quoi…

Pour les plus courageux (car elle dure presque 40 mn), voici la vidéo de la conférence de presse dans laquelle Xavier Niel a dévoilé les tarifs :

http://www.dailymotion.com/video/xmsvx2

Ces nouveaux tarifs m’ont fait pas mal réfléchir. Je suis bien tenté, un peu comme tout le monde d’ailleurs, de passer au tout Free pour soulager mon portefeuille mais il me vient une ribambelle de questions que je vais vous livrer en vrac :

– Free ne couvrant que 30% du territoire (pour l’instant) doit louer le réseau d’Orange. Est-ce qu’Orange va réellement jouer le jeu et permettre l’utilisation “normale” de son réseau ?

– est-ce que les premiers abonnés vont essuyer les plâtres, un peu comme au bon vieux temps, avec les forfaits Internet ?

– est-ce que Free ne va pas se rattraper sur le prix des smartphones ?

– est-ce qu’ils ont fait des efforts au niveau du service d’assistance car j’avais eu (il y a pas mal de temps, certes) des retours pas terribles ?

– enfin, est-ce que Free ne s’est pas tout simplement enflammé ?

Bref, tout un tas de questions auxquelles je vais essayer d’obtenir des réponses en fouillant sur le Net. D’ici là, j’aurai également les retours des nouveaux abonnés (les beta testeurs quoi), ce qui m’aidera à faire mon choix.

J’attends également les réactions des trois grands opérateurs (Orange, Bouygues et SFR). Ce qui est certain, c’est que s’ils s’alignent rapidement, et je ne vois pas trop comment il pourrait en être autrement d’ailleurs, c’est qu’ils auront bien profité de nous pendant des années, pauvres consommateurs.

Rien que pour cela, je serai bien tenté de passer chez Free immédiatement, juste pour leur rendre la monnaie de leur pièce. Surtout que Xavier Niel explique que même sur le forfait à 2 euros, Free fera de la marge ! On nous aurait menti ?

En tout cas, si ça marche aussi bien et pour moins cher, j’ai envie de dire : bravo Free ! Mais je suis de nature prudente…

Et vous, les non abonnés Free, vous bougez ?

Share