EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués machine

http://www.dailymotion.com/video/x1daali

C’est l’un des trucs qui m’a le plus fait rire en ce début de semaine, alors je fais tourner un peu…

Loic Poirier, le patron d’Archos, était invité dans l’émission Capital dimanche soir. Il a tenté de démontrer que son Quechua Phone était étanche en le plongeant dans un vase rempli d’eau.

Pas de chance, la machine, un prototype apparemment, s’est éteinte et a refusé de se rallumer !

N’étant pas un grand fan des produits Archos, je ne vais même pas en rajouter…

Share

solution_cable_rebelle

Il n’y a rien de plus pénible qu’un câble d’alimentation (ou autre d’ailleurs) qui ne tient pas dans sa prise. J’ai personnellement été confronté à ce problème et je vous assure que c’est super énervant.

Et voilà qu’en surfant au hasard, je tombe sur la solution miracle, le coup du velcro, qui m’aurait sauvé si la carte mère de cette foutue machine n’avais pas rendu l’âme depuis !

Je vous propose tout de même ce petit bricolage ingénieux qui, j’en suis certain, en intéressera quelques uns. Fallait simplement y penser…

Repéré sur 9gag.com.

Share

20_pcs_customisés_début

Au hasard de mes errements sur la Toile, je suis tombé sur cette magnifique collection de PCs customisés avec soin.

Les dimensions de l’image étant plutôt imposantes, je ne vous ai collé que les deux premières photos dans ce billet. Pour voir les autres machines, cliquez sur l’image ci-dessus ou sur ce lien, puis zoomez.

Personnellement, j’aime beaucoup les modèles transformés en table…

Share

raspberry_piIl y a quelques semaines, Darkeuh, l’un de nos lecteurs assidus, s’est proposé de rédiger quelques billets sur le Raspberry Pi. Comme le sujet m’intéresse énormément, je lui ai laissé carte blanche pour nous présenter ce “mini-ordinateur”.

Voici donc son billet d’introduction… (Bob)

Qu’est ce qu’un Raspberry Pi ?

Le Raspberry Pi est un ordinateur monocarte à processeur ARM conçu par le créateur de jeux vidéo David Braben, dans le cadre de sa fondation Raspberry Pi.

Cet ordinateur qui a la taille d’une carte de crédit, permet l’exécution de plusieurs variantes du système d’exploitation libre GNU/Linux et des logiciels compatibles. Il est fourni nu (carte mère seule, sans boîtier, alimentation, clavier, souris ni écran) dans l’objectif de diminuer les coûts et de permettre l’utilisation de matériel de récupération.

Cet ordinateur est destiné à encourager l’apprentissage de la programmation informatique. Il est cependant suffisamment ouvert (ports USB voire réseau) et puissant (ARM 700 MHz, 256 Mo de mémoire vive pour le modèle d’origine, 512 Mo sur les dernières versions) pour permettre une grande palette d’utilisations. Son circuit graphique BMC Videocore 4 en particulier permet de décoder des flux Blu-Ray full HD (1080p 30 images par seconde), d’émuler d’anciennes consoles et d’exécuter des jeux vidéo relativement récents.

Source Wikipedia

Ou l’acheter ?

Voici quelques adresses : semageek.com, materiel.net, ebay.fr, kubii.fr.

Moi, le mien je l’ai acheté sur Ebay.

Pourquoi prendre le Raspberry Pi et pas un autre mini ordinateur ?

Mon avis sur le sujet est que le Raspberry Pi s’est vendu à des millions d’exemplaires et donc, que beaucoup de personnes travaillent dessus. Par exemple, de nombreuses distributions Linux sont développées spécialement pour son architecture.

De plus, la présence des GPIO (General Purpose Input/Output, c’est à dire entrée/sortie pour un usage général) permet d’imaginer une infinité de  chose à réaliser avec ce petit ordinateur.

Et puis c’est l’un des moins cher !

raspberry_pi_branchements

Qu’est ce qu’il faut pour faire fonctionner un Raspberry Pi ?

– un espace de stockage : par exemple une carte SD. Je recommande une Class 10 compatible. Voici d’ailleurs un site qui vous indiquera les matériels compatibles avec le Rasp :  elinux.org. Vous pouvez également opter pour un HDD externe en USB.

– un contrôleur : clavier USB ou bluetooth, souris USB, téléphone portable avec iOS ou Android ainsi que les application appropriées, télécommande sans fil.

– une connexion réseau : clé wifi (compatible), câble réseau RJ45.

– un boîtier : que l’on peut acheter (entre 2 et 10 euros) ou que l’on fabrique (vous pouvez emprunter quelques Lego à des enfants).

– une sortie vidéo et/ou son : câble HDMI, RCA (jaune pour la vidéo), Jack 3.5 mm pour le son.

Mais surtout : que peut-on faire avec ce Raspberry Pi ?

Voici quelques idées en vrac :

– un Media Center, avec des systèmes d’exploitations comme raspbmc, openelec, Xbian, Geexbox (nous y reviendrons dans un prochain billet).

– une petite machine sous Linux avec l’OS fournit sur le site de la fondation : raspberrypi.org.

– un serveur NAS, comme proposé sur havreetautres.fr. Je suis d’ailleurs toujours à la recherche d’une distribution spécialisé dans le Raspberry.

– construire des serveurs de sites Web de type “LAMP” (Linux, apache, mysql, phpmyadmin).

– de la domotique

Sur le site  korben.info, vous trouverez une liste de 50 idées pour utiliser son Raspberry. Cela vous donnera quelques pistes.

J’en termine ici avec cette présentation générale du Raspberry Pi. Je rentrerai un peu en détails dans les utilisations que j’ai pu faire avec cette petite machine qui occupe actuellement une grande partie de mon temps libre. N’hésitez pas à utiliser les commentaires de ce billet si vous souhaitez ajouter quelques informations supplémentaires à mon propos…

Un grand merci à Darkeuh et vivement d’autres billets (Bob).

Share

wikoIl y a un peu plus d’un mois, Yann nous avait présenté son nouveau smartphone. Comme il est n’est pas très riche, car il passe tout son argent dans les boissons alcoolisées, son budget est assez serré. Il avait donc opté pour un Wiko.

Pour info, Wiko Mobile est une PME française fondée en 2011 dont le siège se trouve à Marseille. Elle s’est spécialisée dans l’import de téléphones mobiles et de smartphones à double emplacement de cartes SIM. Elle travaille avec l’entreprise chinoise Tinno qui conçoit et fabrique les produits. Son point fort : les prix de ses produits !

Il est en effet possible de se doter d’un terminal mobile pour deux à trois fois moins cher que chez les gros concurrents du secteur (Apple et Samsung, pour ne pas les nommer). Selon Yann (et à jeun en plus), son Wiko Cink Slim, serait performant et supporterait largement la comparaison avec des téléphones de même catégorie proposés par les géants de la téléphonie mobile

J’ai donc eu envie d’en savoir un peu plus…

J’ai pris ma plus belle plume et j’ai envoyé un mail à Wiko pour leur demander s’il était possible d’essayer leurs derniers produits. La réponse n’a pas traîné et deux semaines plus tard, nous avons reçu deux smartphones Wiko : le Cink+ et le Cink Peax.

Je dis “nous” car j’ai bien entendu mis Yann dans l’affaire. Il devient, du coup : “testeur en chef des produits Wiko sur EspaceRezo”, la consécration pour ce brave garçon, amoureux de la bière.

wiko_comparatif

Nous allons donc vous proposer rapidement 2 tests. Yann a choisi le Cink Peax, qui est un peu plus grand que son Cink Slim et va nous donner ses impressions d’utilisateur expérimenté.

Quant à moi, j’ai récupéré le Cink+ que je vais pouvoir comparer à mon Samsung Galaxy Note. Même si apparemment, et c’est assez normal, le match risque d’être déséquilibré (pas le même prix, ni la même taille d’écran), j’ai hâte de réaliser ces tests. C’est principalement la fluidité du système (ou pas d’ailleurs, on verra bien) et la qualité de l’écran de cette machine qui m’intéresseront.

Si vous êtes à la recherche de smartphones performants, et surtout pas trop chers, je suis certain que vous apprécierez ces petits tests. Et en plus, vous pourrez nous poser toutes les questions que vous souhaitez…

Share

amstrad_cpc_6128La semaine dernière, nous avions pas mal déliré sur la programmation avec Damien et Yann, dans les commentaires du billet sur l’histoire des langages informatiques.

Ceci m’a donné envie de retaper quelques lignes en BASIC. Je me suis mis en quête d’un émulateur qui pourrait me faire ça simplement et je suis tombé carrément sur plusieurs émulateurs d’Amstrad CPC.

Comme j’ai démarré l’Informatique (à la maison) avec un somptueux Amstrad CPC 6128, qui possédait un processeur Z80 à 4 MHz (pour faire simple, environ 1000 fois moins rapide que la machine sur laquelle j’écris ce billet), vous auriez pu lire la joie dans mes yeux quand j’ai installé WinAPE.

J’ai opté pour cet émulateur car il n’y a qu’un fichier “zip” de 1,5 Mo à télécharger puis à décompresser. Vous lancez le fichier “WinApe.exe” et vous obtenez :

winape_screenshot

Comme tout vieux geek qui se respecte, je me suis empressé de taper ces quelques lignes de code : et oui, je touche gravement en programmation ! Attention cependant, l’émulateur fonctionne comme si votre clavier était d’origine. Par exemple les guillemets s’obtiennent avec “Maj” + “2”.

Pendant que j’y étais, je me suis amusé à télécharger de vieilles roms de jeux qui tournaient sur mon Amstrad. Je me suis rendu sur rom-world.com. Le premier que j’ai récupéré a été Ghosts ‘N’ Goblins : priorité au jeu qui a ruiné ma scolarité !

Pour le faire fonctionner, placez le “zip” contenant le jeu dans le dossier “rom” de l’émulateur. Lancez WinApe puis allez dans “File“, puis “Drive A:” et “Insert Disk Image“. Appelez le “zip” du jeu. Il suffit ensuite de taper “CAT” pour voir le contenu de la disquette virtuelle puis “RUN”GHOST.BAS” dans mon cas pour lancer Ghosts ‘N’ Goblins.

Ensuite, la magie s’opère et c’est… et c’est… super moche en vérité !

Mais comment ai-je pu passer autant d’heures sur ce jeu ?

Ah oui c’est vrai, il n’y avait que ça à l’époque ! Finalement, heureusement que je ne suis pas né dans les années 2000. Avec toutes les consoles et l’évolution des jeux sur PC, ma scolarité se serait arrêtée au Brevet des collèges ! :wink:

Share

high-tech L’année 2012 a été riche en évènements “high-tech”. De nombreuses innovations ont été dévoilées lors des salons CES et IFA.

Les constructeurs nous ont proposés de nouvelles machines : Apple et ses déclinaisons de l’iPhone et de l’iPAd, la tablette Surface et Windows 8 de Microsoft, et j’en passe…

Pour vous remémorer tous ces évènements C|Net a réalisé une petite rétrospective vraiment intéressante :

Image de prévisualisation YouTube

Le même type de petit bilan a té réalisé par JTech, et il est tout aussi intéressant.

Voici la première partie :

Image de prévisualisation YouTube

Et la seconde partie :

Image de prévisualisation YouTube

Et vous, qu’est-ce qui vous a marqué le plus en sortie high-tech 2012 ? N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions dans les commentaires de ce billet…

Share

Il y a deux jours, j’étais tranquillement en train de finir de bosser vers 1h du mat’ (ouais, j’étais pas en avance), lorsque tout à coup, le ventilo de mon PC s’est mis à tourner à fond. L’écran a également clignoté une fois rapidement.

Sur le coup, je me suis vraiment demandé ce qu’il arrivait à ma machine. J’ai pensé à un virus, une tentative d’intrusion, un coup de la CIA… Bref, tout ce que l’on voit dans les films.

Et puis tout d’un coup, une ou deux minutes plus tard, c’est mon deuxième PC, qui téléchargeait à côté de moi (des trucs légaux bien entendu), qui s’est mis à souffler bruyamment, et à émettre le fameux petit clignotement.

Je me trouvais donc cerné : c’était vraisemblablement une conspiration destinée à faire taire EspaceRezo !

Au bout de quelques minutes, tout s’est arrêté tout seul, dans un dernier clignotement d’écran. Ils ont sans doute eu peur des représailles:wink:

Trêve de plaisanteries, je me suis mis à chercher pourquoi mes ordinateurs, sous Seven je précise, s’affolaient à 1h du matin. Et j’ai trouvé.

En regardant dans le gestionnaire de tâches j’ai vu qu’il y avait un programme que je ne connaissais pas qui tournait plein pot. Il s’agissait de “winsat.exe”.

Apparemment, c’est ce service de Seven qui se charge de calculer l’indice de performance de Windows. Il se déclenche donc parfois (ou toujours d’ailleurs, il faudra que je vérifie) à 1h du matin pour vérifier si votre indice a changé.

L’affaire est résolue. Ne soyez donc pas surpris si votre machine s’affole sur le coup des 1h du matin. Et oui, on  en apprend tous les jours…

Share

Vous avez sûrement connu les écrans avec deux câbles : un VGA et un pour l’alimentation électrique. Depuis quelques années le câble HDMI remplace le VGA et il reste toujours celui qui amène le courant.

J’imagine également que vous avez vécu le cruel problème des prises électriques qui manquent, et le nombre toujours trop important de câbles branchés qui se promènent derrière de votre machine. Je vais peut être vous faire gagner une prise de courant.

Depuis quelques mois, je vois arriver sur les sites de commerce, comme “Rue du Commerce” ou “LDLC” (pour ne citer qu’eux), des écrans auto-alimentés 19″ et 22″. Ils fonctionnent uniquement avec 1 ou 2 ports USB 2 ou USB 3 et il n’y aucun autre câble.

Image de prévisualisation YouTube

A l’heure actuelle, vous pouvez les acquérir à un prix avoisinant les 170 euros. Je n’ai repéré que quelques marques qui proposent des écrans auto-alimentés en USB : HP, AOC, 3M et Philips. J’espère que d’autres modèles arriveront très vite.

Share

Image de prévisualisation YouTube

Un gars, un peu dérangé sans doute, s’est amusé à construire en LEGO, une machine invraisemblablement qui transporte des petites balles d’un point à un autre d’une pièce.

L’engin est composé de 17 tronçons différents dont un escalier, un petit train, un ascenseur, un robot… Le parcours est long de plus de 30 mètres et la machine mesure plus de 6 mètres.

Comme il a fallu plus de 600 heures de boulot pour mettre au point ce monstre, je me dis que son créateur doit être vraiment cinglé, enfin nettement moins que d’autres qui passent chaque jours plusieurs heures à entretenir un blog… :wink:

Merci à Damien pour la vidéo.

Share