EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués service

Il y a deux jours, j’étais tranquillement en train de finir de bosser vers 1h du mat’ (ouais, j’étais pas en avance), lorsque tout à coup, le ventilo de mon PC s’est mis à tourner à fond. L’écran a également clignoté une fois rapidement.

Sur le coup, je me suis vraiment demandé ce qu’il arrivait à ma machine. J’ai pensé à un virus, une tentative d’intrusion, un coup de la CIA… Bref, tout ce que l’on voit dans les films.

Et puis tout d’un coup, une ou deux minutes plus tard, c’est mon deuxième PC, qui téléchargeait à côté de moi (des trucs légaux bien entendu), qui s’est mis à souffler bruyamment, et à émettre le fameux petit clignotement.

Je me trouvais donc cerné : c’était vraisemblablement une conspiration destinée à faire taire EspaceRezo !

Au bout de quelques minutes, tout s’est arrêté tout seul, dans un dernier clignotement d’écran. Ils ont sans doute eu peur des représailles:wink:

Trêve de plaisanteries, je me suis mis à chercher pourquoi mes ordinateurs, sous Seven je précise, s’affolaient à 1h du matin. Et j’ai trouvé.

En regardant dans le gestionnaire de tâches j’ai vu qu’il y avait un programme que je ne connaissais pas qui tournait plein pot. Il s’agissait de “winsat.exe”.

Apparemment, c’est ce service de Seven qui se charge de calculer l’indice de performance de Windows. Il se déclenche donc parfois (ou toujours d’ailleurs, il faudra que je vérifie) à 1h du matin pour vérifier si votre indice a changé.

L’affaire est résolue. Ne soyez donc pas surpris si votre machine s’affole sur le coup des 1h du matin. Et oui, on  en apprend tous les jours…

Share

Comme tout le monde le sait, j’ai opté il y a longtemps pour des smartphones qui tournent sous Android, délaissant les systèmes d’Apple, car c’est le mal ! Non je plaisante, bien entendu. Je préfère juste les systèmes d’exploitation que l’on peut bidouiller facilement.

Bref, comme en ce moment je bricole sur Grooveshark, j’ai évidemment cherché à lire mes playlists sur mon joli téléphone tout neuf.

J’ai commencé par installer l’application Android officielle de Grooveshark, application qui d’ailleurs n’est pas toujours présente sur le Play Store pour de sombres histoires de droits. On peut facilement la récupérer en se connectant directement sur le site Grooveshark à partir de son smartphone.

D’ailleurs, le site reconnaît immédiatement que vous arrivez avec un navigateur “mobile” et il est impossible (à part en bidouillant”) d’avoir accès au site de manière classique et gratuite. Donc, soit vous installer l’application mobile officielle, soit vous surfer sur une version mobile du site.

Dans les deux cas, il est impossible de faire jouer ses playlists si l’on ne possède pas de compte premium… et ça c’est moche ! On ne peut que passer des chansons une par une, en recherchant les titres les uns après les autres.

Heureusement, il existe une application non officielle qui fait parfaitement le boulot et qui, de plus, se trouve elle sur le Play Store. Il s’agit de GrooveMobile, que je me suis empressé d’installer et dont je suis parfaitement satisfait. Les développeurs sont continuellement en train de travailler dessus car il y a très régulièrement des mises à jour.

Attention toutefois, pour récupérer vos playlists, il faut donner vos identifiants Grooveshark. Personnellement, je donne toujours des informations bidons et un mail “poubelle” lorsque je m’inscris sur de tels services mais méfiez-vous quand même si vous avez joué le jeu lors de l’inscription car il vaut mieux être prudent (surtout afin d’éviter de se faire spammer sa boîte mail).

Et dernière chose, privilégiez une connexion Wifi pour utiliser cette application si vous ne souhaitez pas voir exploser votre consommation data en 3G.

Je ne sais pas si une application similaire existe pour les systèmes d’exploitation Apple. N’hésitez pas à nous éclairer dans les commentaires de ce billet.

Share

Je ne vais pas vous faire l’injure de vous présenter Google, l’une des plus grosses entreprises au monde. Avec son moteur de recherche et la multitude de services qu’elle héberge, cette boîte représente quasiment à elle seule Internet ! Et elle le revendique d’ailleurs…

Son gigantisme nécessite des infrastructures hors du commun et une consommation hallucinante d’énergie. Tout se passe dans ses fameux “Data Centers” qui sont disséminés un peu partout dans le monde, surtout sur le territoire des États Unis.

Récemment, Google a décidé d’offrir aux internautes de magnifiques clichés de ses installations qui sont regroupées sur le site google.com.

Toute cette démesure est impressionnante et vaut largement le coup d’oeil :

J’ai passé de longues minutes à farfouiller dans la galerie de photos. Les images sont vraiment stupéfiantes, presque irréelles.

Repéré sur pro.clubic.com.

Share

Avez-vous eu besoin de vous mettre à plusieurs pour acheter ou louer un service ? Collecter l’argent peut devenir un cauchemar, surtout quand les personnes en question sont réparties dans toutes la France !

Pour ma part, j’ai connu ce système avec les locations de serveur de jeux (type Counter Strike, UT et autres) et je vous confirme que c’est galère.

Bankeez apporte une solution web pour centraliser ce genre de collecte d’argent.

J’attire votre attention sur le fait que ce service n’est pas gratuit. A chaque versement des contributeurs, Bankeez prend une part du versement soit 3% (minimum 0,75 Euros). Mais au regard des difficultés à récupérer l’argent, ça peut faire un moyen sécurisé et simple pour tout le monde.

Voici une petite vidéo qui vous présente le site :

Image de prévisualisation YouTube

A découvrir sur bankeez.com.

Share

Air France a décidé d’équiper ses 4.100 pilotes d’une tablette numérique iPad. Ce dispositif, pionnier en Europe, sera déployé dans un souci d’améliorer la sécurité des vols, a annoncé lundi la compagnie française.

L’iPad est réservé uniquement à un usage au sol, précise Air France dans un communiqué. Les pilotes qualifiés sur Boeing 777 (longs courriers) sont les premiers à avoir reçu, cet été, leur tablette, baptisée en interne “Pilot Pad“. Tous les pilotes de la compagnie en seront équipés à l’été 2013.

Le “Pilot Pad” remplacera notamment la documentation papier des constructeurs Airbus et Boeing dont les pilotes disposent pour leur usage personnel. “Ils pourront télécharger les manuels de leur choix où qu’ils soient dans le monde et être automatiquement informés des mises à jour. Les pilotes pourront également accéder aux cartes des aéroports“, détaille la compagnie.

Ces applications dédiées pourront être téléchargées à partir d’un “Pilot Store” spécialement développé par Air France. Les pilotes pourront également utiliser cet outil pour rédiger, saisir et envoyer leurs rapports de sûreté et de sécurité. Dès le début de l’année prochaine, les pilotes d’Air France pourront en outre utiliser leur iPad pour suivre des formations, réviser des systèmes avion et consulter des briefings en libre-service.

Air France travaille parallèlement au remplacement de la documentation papier à bord par un format électronique pour économiser du poids, du kérosène et donc des émissions de CO2. L’an passé, le groupe aérien américain United Continental avait annoncé qu’il allait fournir à tous ses pilotes un iPad, permettant de remplacer environ 17 kg de documents papier par un appareil (contre moins de 700 grammes).

Source lindependant.fr.

Pour compléter cet article, voici une petite vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/xtwket

Share

Jusqu’à maintenant, le service de cartographie Google Maps permettait de visualiser le monde sous plusieurs formes : la vue par satellite, le plan ou encore le fameux “street view”.

Tout à fait par hasard, j’ai découvert ce matin la vue à 45 degrés qui est assez bluffante et dont j’aimerai vous parler.

Datant de 2009, ce mode n’avait pas beaucoup fait parlé de lui et pour cause, il n’était disponible qu’à l’étranger. Ce n’est que début 2012 qu’il débarque en France avec à l’honneur la ville d’Avignon.

Au moment où je vous parle, ce n’est pas moins de 6 villes francophones et des dizaines de villes étrangères qui bénéficient de cette vue.

Voici d’ailleurs quelques photos qui seront suivit d’explications supplémentaires concernant ce mode.

Europe way, Miami

Cité universitaire, Toulouse

Avignon

Comme vous pouvez le remarquer, ces images sont en haute définition, elles sont prises depuis un avion à un angle de 45 degrés et sont disponibles dans les 4 points cardinaux (nord, est, sud, ouest).

Les villes françaises qui intègrent ce mode sont Bordeaux, Béziers, Lille, Marseille, St. Étienne et Toulouse bien que cette dernière ne soit pas marquée sur la liste officielle.

L’arrivée de plusieurs villes françaises récemment est due à la sortie prochaine de l’iOs 6 (nouvelle version du système d’exploitation pour iPhone et iPad) qui intégrera une amélioration de maps et donc bien entendu cette vue.

Pour en profiter, il suffit de se rendre sur google maps, dans l’une des villes concernées, et de zoomer jusqu’à une altitude de 50 mètres qui vous fera basculer automatiquement dans ce mode.

Share

Une petite image rigolote pour démarrer la journée.

Ah si Gargamel avait eu un smartphone avec Google Maps

Share

J’ai reçu un mail intéressant cette semaine dans lequel Simon (un concepteur de sites bien connu) présentait sa dernière idée : un site de petites annonces d’un genre un peu spécial.

En effet, le concept est de permettre à chacun de rechercher des produits rares ou exotiques via les voyages des autres utilisateurs. Des bonbons chocolat menthe de Bosnie ou des chips au kiwi des Maldives par exemple…

Du matching social où se rencontrent les voyageurs et les amateurs de bonnes et belles choses. Le local rejoint le global.

Ainsi les transports aériens sont utilisés à leur optimum : on peut faire voyager des marchandises sur un même trajet plutôt que de passer par les services de livraisons… des kilomètres de carburants en moins qui font du bien à la planète !

J’aime bien cette idée qui allie échange de services et optimisation des transports. Le mieux pour bien comprendre le service est sans doute d’aller y jeter un œil…

Un service à découvrir sur fr.swopera.com.

Share

Bon, juste un petit mot pour vous dire que je continue, malheureusement, à bricoler sur le blog et que du coup, j’ai nettement moins de temps à consacrer à la rédaction de billets.

Le service technique de mon hébergeur me trouve en permanence des petites choses à modifier, bien que je sois certain d’avoir déjà fait l’essentiel. Je ne vous cache pas que ça me gonfle un peu mais je n’ai pas vraiment le choix pour que le blog continue d’être hébergé chez eux (surtout qu’ils ont un service de qualité).

J’ai par exemple dû supprimer une grande partie des comptes créés sur le Forum. J’ai effacé tous ceux qui s’étaient inscrits sans poster le moindre message afin d’éliminer du même coup tous les comptes mis en place par des robots pour spammer.

Je m’excuse par avance si certains d’entre vous possédaient un compte “valide” sur le Forum et je vous invite à en recréer un même s’il est tout à fait possible de poster dessus sans s’inscrire (option que je souhaite conserver tant que le Forum ne se remplit pas de spam).

Forum qui était d’ailleurs inaccessible une grande partie de la journée.

J’espère voir bientôt la fin du tunnel et la fin des perturbations sur le blog.

Merci de continuer à nous lire et n’hésitez pas si vous avez des idées de billets

Share

Loupe est un service en ligne qui permet de réaliser des collages de photos très facilement.

Dans un premier temps, vous choisissez la provenance et les caractéristiques des photos que vous allez utiliser dans le patchwork. Leur provenance peut être diverse : Facebook, Google, Twitter, ‌Instagram, Tumblr ou une adresse URL au choix.

Ensuite, vous sélectionnez la forme de votre montage dans une bibliothèque particulièrement bien fournie et les photos s’agencent toutes seules avec une animation sympathique. Il est également possible d’éditer le montage, de zoomer et dé-zoomer à volonté.

Le résultat peut être sauvegardé sur votre machine ou envoyé sur les réseaux sociaux.

Un petit exemple avec ce très joli papillon :

Par contre, je regrette que l’on ne puisse pas utiliser directement des photos présentes dans son ordinateur (ou alors, c’est que je n’ai pas trouvé l’option). La seule solution consiste à les envoyer en ligne avant de les utiliser…

Créer vos collages de photos sur getloupe.com.

Share