EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués société

Voici simplement une photo qui est à la fois très jolie et qui fait réfléchir un peu sur la technologie et sur notre société de consommation.

Les optimistes trouveront que le petit garçon a de la chance de tomber sur une télé qui fonctionne alors que les pessimistes ne retiendront que le gâchis technologique.

En tout cas, moi je la trouve presque poétique cette image…

Repéré sur 9gag.com.

Share

Tout le monde se demande pourquoi les politiques se battent pour être en haut de la pyramide. Cette image vous donnera sans doute un début de réponse.

C’est également valable pour la société en général.

Et en plus c’est super rigolo

Repéré sur 9gag.com.

Share

Avec la fermeture des plus gros sites d’hébergement de fichiers comme Megaupload et FileServe (pour ne citer qu’eux), les majors de la musique, du cinéma et du jeu vidéo espèrent que les internautes vont rentrer dans le rang et cesser de télécharger illégalement. Ils se trompent lourdement car les habitudes sont prises.

Le volume de téléchargement va se répartir sur de nouveaux sites qui vont apparaître, comme par magie, et renforcer les “petits” sites qui existaient déjà. L’action du FBI est, à mon avis, un coup d’épée dans l’eau.

En essayant de positiver un peu, j’en suis venu à me demander si finalement, ces fermetures ne seraient pas un mal pour un bien ! Je m’explique…

Autour de moi, je viens de voir ressortir les disques durs externes, qui n’avaient pas vu le jour depuis longtemps. Les gens se remettent à échanger des fichiers de disque à disque. Certains se sont même remis au P2P et ont rebranché leur Mule. Et ça c’est bien !

Pourquoi c’est bien ? Tout simplement parce qu’avec les sites d’hébergement en ligne, seuls quelques passionnés (ou intéressés aux systèmes d’affiliation) se chargeaient d’uploader du contenu (illégal certes) en ligne. Avec un éventuel retour du P2P, c’est la notion même de partage qui revient au goût du jour.

La mule ne télécharge à fond que si on lui permet  d’envoyer aux autres. C’est ça le partage. Et il n’y a plus d’intermédiaires qui se gavent. Je parie donc sur un retour de la bonne vieille mule. Mais il faudrait des logiciels sécurisés, qui passent à travers cette bouse d’HADOPI. Je ne me suis pas encore replongé à fond sur ce sujet mais les solutions existent (VPN par exemple)…

J’espère donc que nous allons assister à une petite révolution, un retour aux sources du piratage. On passerait alors de la consommation pure au partage. Dans une société qui permet lentement ses plus belles valeurs, j’espère que les internautes remettront au grand jour cette notion de partage culturel. Et peut être que, petit à petit, ils auront encore plus envie de partager avec les premiers concernés : les artistes.

I Have a Dream… Ah merde, je deviens philosophe !

Share

Profitez bien de la fin de votre week-end mais je vais vous agacer un peu avec cette petite affaire en rapport avec Internet et qui nous montre, s’il en fallait encore, que notre société est bien malade, voire bien pourrie…

D’après mediapart.fr qui a rendu l’affaire publique, et numerama.com où je l’ai découverte, le fonds mondial de lutte contre le sida aurait attribué certains marchés sans appel d’offres pour une valeur 2,2 millions de dollars !

Julien Civange, un ami de Carla Bruni-Sarkozy, en aurait largement profité puisqu’il aurait reçu 132 756 euros pour réaliser la partie “lutte contre le sida” du site carlabrunisarkozy.org. Cette partie comporte 6 pages très simples avec des grandes photos et du texte, ce qui reviendrait objectivement à quelques centaines d’euros, en arrondissant vraiment largement.

Déjà, lorsque l’on se gave avec de l’argent public, cela m’énerve profondément. Mais là, c’est l’argent de généreux donateurs qui est dilapidé et qui sert à arroser les copains des puissants.  Le monde va mal !

Et puis je vous laisse aller jeter un œil sur l’article de numerama.com où l’on apprend que Julien Civange est un proche du pouvoir et qu’il aurait même un joli bureau à l’Élysée, pour conseiller la première Dame de France.

Comme vous le savez, je ne suis pas journaliste, donc je ne fais que commenter des informations rendues publiques par de véritables journalistes. Comme je vérifie, du mieux que je le peux, ces sources, en les croisant avec d’autres, je considère qu’elles sont fiables. En tout cas, dans cette affaire, les intéressés n’auraient même pas pris la peine de démentir ces allégations, ce qui est un signe.

J’en profite donc pour faire un appel à toutes les personnes qui veulent un site Internet, et en particulier à Mme Bruni-sarkozy. Je suis prêt à leur faire 10 pages de WordPress au lieu de 6 pour 132 759 euros. Et je travaille vite. En trois jours c’est fini !

Share

La société suédoise Gametel va bientôt sortir un accessoire assez intéressant, qui fonctionnera avec tous les téléphones sous Android 2.1 au minimum. C’est une petite manette qui permettra de jouer plus facilement sur son androphone et dont la prise en main se rapproche de l’Xperia Play.

L’engin peut se fixer directement aux téléphones ou s’utiliser à distance, via Bluetooth. Apparemment, une cinquantaine de jeux seraient déjà compatibles.

L’accessoire n’est pas donné et il coûtera dans les 70 €. Il devrait disponible au Royaume-Uni pour les fêtes de fin d’année.

Image de prévisualisation YouTube

Avec un peu de chance, cette manette fonctionnera également sur PC…

A noter qu’il existe déjà le icontrolpad, compatible avec android et IOS, qui a l’air d’être plus abouti

Si quelqu’un connaît bien le père noël, qu’il lui dise que j’ai été sage cette année…

Share

Comme vous le savez, je n’ai jamais été tellement fan des produits Apple mais je suis triste aujourd’hui.

J’ai toujours eu l’impression que la marque à la Pomme vendait trop cher ses appareils et que c’est surtout le nom que l’on payait. Je n’aime pas non plus les systèmes trop verrouillés, que l’on ne peut pas bricoler.

Mais il faut être honnête : Apple c’est l’innovation (Mac, iPhone, iPad) et des produits qui fonctionnent biens. Mais Apple, c’était surtout Steve Jobs, un patron et un visionnaire comme il en existe peu.

C’est dans le garage de ses parents, avec son pote Steve Wozniak, que Steve Jobs a mis au point le premier micro ordinateur personnel à l’âge de 20 ans. Quand on voit l’importance qu’à pris l’ordinateur dans la société, on se rend compte que cette invention a joué un rôle majeur dans l’évolution de l’humanité (rien que ça!).

Ensuite, c’est l’ascension vers la gloire et la fortune avec parfois quelques revers. Le bilan est simple : sa boîte, Apple, est devenue l’entreprise la plus chère du monde !

Steve Jobs est mort hier des suites d’un cancer. Moi ce que je retiendrai, c’est surtout cette photo dans le fameux garage :

En tout cas, ce qui me fascinera toujours, c’est la réactivité du Net : le corps n’est même pas encore refroidi, que sa page Wikipedia est déjà à jour. Tout va très vite… Trop vite ?

Bye bye Mister Jobs et merci pour tout !

Share

Pour les non anglophones, cette affiche précise qu’en cas d’incendie, il faut quitter le bâtiment avant de tweeter sur le drame.

J’aime bien ce panneau qui reflète assez bien la société actuelle qui est empêtrée dans les réseaux sociaux…

Je suis certain que certaines personnes seraient capables de tweeter au lieu de s’éloigner de l’incendie. Si, je vous garantis que j’en connais.

Share

Si vous voulez vous la péter gravement en société ou tout simplement enrichir votre vocabulaire avec de nouveaux mots, voici un site tout neuf qui va combler vos lacunes.

Le Mot pour la frime propose chaque jour un nouveau mot ainsi que son explication et plusieurs exemples de phrases qui l’emploient. Ces mots sont, en général, peu connus ou inusités.

Il existent 5 moyens pour découvrir ce fameux mot du jour : le site, @twitter, facebook, la dailyletter (lettre quotidienne) ou le flux RSS.

Merci à Wibix pour la présentation de ce site sur le Forum.

Share

La réputation d’Apple n’est plus à faire concernant la qualité de ses produits : tous sont “classe” avec une fabrication et un choix des composants excellents et tous sont “cher”. Comme on dit chez nous : du mauvais, Apple sait pas faire ! Et cela se paye. J’y vois personnellement une forme de grande honnêteté vis-à-vis de ses clients.

Mais une autre qualité, non des moindres et sûrement la plus étonnante commence à habiter la société de Cupertino (Californie), celle de fabriquer les produits les moins chers du marché. A qualité égale, il va de soi.

Depuis quelques temps, j’avais remarqué, notamment après la sortie de l’iPad (notre photo) que les fabricants avaient peine à sortir un produit aussi bon et moins cher. Certes moins cher, il en existe mais d’une qualité désastreuse et par commisération pour ces fabricants, je tairai leur nom. Ensuite Samsung a sorti une tablette qui tient enfin la route et à un prix similaire. Mais avec un écran de 7 pouces seulement : la Galaxy Tab.

Force est de constater que l’entreprise s’avère délicate voire… impossible ?

Il faudra attendre le Mobile World Congress de Barcelone, près de un an après la sortie de l’iPad, pour voir apparaître des tablettes 10 pouces dignes de rivaliser avec la tablette d’Apple. Par exemple la Xoom de Motorola pour laquelle tous les témoignages s’accordent à la positionner devant l’iPad mais… plus chère de 100 euros.

Alors pourquoi n’arrive-t-on pas à faire mieux et moins cher qu’Apple ?

Selon gizmodo.fr, un site spécialisé sur les nouvelles technologies, la question mérite de se poser et Fred, un employé du site, apporte quelques éléments de réponse.

Dans l’article consacré à cette étude, il semble qu’Apple ait pensé l’iPad (en fait ceci est valable pour tous les produits) non seulement de sa conception à sa réalisation mais également depuis la chaîne de fabrication jusqu’à la vente.

Si on examine bien la stratégie d’Apple qui ne cache rien : grâce à sa réputation, la firme s’octroie les meilleurs contrats du marchés pour fabriquer ses appareils auprès des usines asiatiques. Elle possède de plus son propre OS et n’a donc pas de licences à payer à une quelconque société. Son microprocesseur est breveté Apple donc pas de royalties à distribuer. Enfin, la marque à la pomme possède ses propres magasins de vente, les fameux Apple Store dans lesquels on ne trouve que ses produits. Le client qui y rentre ne pourra donc qu’acheter de l’Apple.

Pour terminer cette tour de Babel, Apple a son propre marché d’applications, le fameux App Store, qui lui rapporte, sans rien faire, 30% des revenus apportés par la vente des applications crées par d’autres.

Faut-il conclure que Apple est un requin ? Je préfèrerais le terme génie mais… Bon ou mauvais…?

Pour aller plus loin, je vous conseille vivement la lecture de l’article de gizmodo.fr.

Share

Image de prévisualisation YouTube

Un excellent reportage sur notre triste société de consommation et sur l’obsolescence programmée des produits de consommation.

Une heure et quart de révélations assez édifiantes où est expliquée, entre autres, comment les ingénieurs étaient (et sont sûrement) contraints à créer des produits qui s’usent plus vite pour accroître la demande des consommateurs.

Je comprends mieux maintenant pourquoi mon aspirateur neuf ne fonctionne déjà plus… encore un déchet !

Share