P2P 3G

ANTS On y est ! La loi HADOPI est en train de voir le jour dans toute la fureur de ses articles dont le plus controversé permet de couper la connexion Internet du fauteur.

Nous en avions déjà parlé et j’avais personnellement émis un doute sur la faisabilité et la fiabilité de la cyber-surveillance qui serait mise en place et cela pour plusieurs raisons :

– le possible piratage de connexion,
– l’existence de moyens logiciels pour masquer la fameuse adresse IP,
– l’utilisation d’un VPN (réseau privé virtuel) qui sécurise au maximum toutes les entrées et sorties de l’ordinateur sans laisser de trace après utilisation,
– etc…

J’avais également évoqué la possibilité de crypter les données pour tromper les robots de surveillance, en masquant la signature numérique d’une œuvre. Il faut croire que l’idée fait partie des meilleures possibilités car un nouveau logiciel P2P vient de sortir en version bêta. Il utilise ce concept.

Il s’agit de ANTS qui, selon son auteur, constitue la 3ème génération de logiciel P2P. Il protège complètement l’intimité de l’ordinateur en cachant l’IP et en cryptant ses entrées et sorties.

Afin de ne pas compromettre l’avenir du blog (cf. Affaire Sébastien B.), je ne vais pas aller plus loin dans l’analyse de ce logiciel. De toute façon, il va en fleurir un bon nombre dans les mois qui viennent.

Bien évidemment avec HADOPI, ce sont surtout les français qui seront les plus assidus à l’utilisation de ces logiciels parades.

Allez donc faire un tour sur antsp2p.sourceforge.net.