Il y a quelques jours, j’ai eu la chance d’être contacté par la société CONVAR pour tester un produit original qui se nomme BytePac. Comme le concept m’a plu, j’ai accepté et j’ai reçu mon pack.

Le pack est composé de trois boites en carton recyclé dans chacune desquelles peut se loger un disques dur SATA 3,5 ou 2,5 pouces (qui ne sont pas fournis). Un kit de connexion modulaire, constitué d’un câble SATA, d’une PowerBox,  d’un adaptateur USB2 et d’un câble d’alimentation, vient compléter le kit.

L’intérêt est de pouvoir ranger et archiver tous ses vieux disques durs. Les trois boîtes deviennent alors trois disques durs externes qui peuvent prendre place sur des étagères comme des boîtes de rangement classiques, dans lesquelles on entasse ses archives. Personnellement, j’en ai pas mal dans mon bureau.

Après avoir placé un disque dur dans une boîte, j’ai pu tester le système qui fonctionne parfaitement. On attrape la boîte de l’étagère, on branche les trois câbles (disque dur en relevant une trappe de la boîte, alimentation et USB sur l’ordinateur) et l’on accède rapidement aux données stockées. C’est pratique et efficace.

Je vous propose cette petite vidéo qui complètera parfaitement mes explications :

Image de prévisualisation YouTube

Arrivés à ce stade des explications, je suis certain qu’il y en a parmi vous qui, comme moi, se posent des questions sur le choix du carton pour envelopper des disques durs. On pense de suite qu’avec la chaleur, le carton risque de chauffer, voire de s’enflammer. Et bien non, il n’y a pas de risque grâce aux perforations d’aération sur la face supérieure et sur la face inférieure du boîtier. Le BytePac placé sur le pied pliant assure une évacuation suffisante de la chaleur par la circulation de l’air.

Selon le constructeur, il existe un risque d’incendie uniquement à partir d’une température de 235°C environ pour un carton non traité. Un disque dur conventionnel atteint une température de 40°C à 50°C environ lors d’une exploitation normale. Même un disque dur de moindre qualité atteindra à peine une température de plus de 95°C. Et, rassurez-vous, le BytePac a reçu toutes les autorisations européennes indispensables.

Personnellement, j’aurai deux petites suggestions à proposer au constructeur. J’aurai bien aimé trouver une petite diode sur le boîtier “PowerBox”, qui clignoterai en fonction du transfert de données (oui j’aime aussi rester des heures devant les logiciels de défragmentation :wink: ) et j’aurai également préféré que kit de connexion soit compatible IDE. Pour utiliser les “anciens” disques durs, il faut investir dans un convertisseur IDE-SATA (qui est à 16 € sur leur site).

Mis à part ces petits détails, je trouve vraiment que ce produit est intéressant. D’une part parce que je n’avais rien pour ranger mes disques durs de sauvegarde et surtout parce que j’aime bien le côté écologique du concept, et sa réalisation en carton recyclé.

D’ailleurs, pour ceux qui n’apprécient pas forcément la couleur et la texture du carton, sachez qu’il est possible d’habiller entièrement son BytePac grâce au plan de coupe qui est téléchargeable sur le site du produit. Je trouve que c’est vraiment une bonne idée.

Passons aux prix. Le BytePac Kit comprenant 3 boîtes et le kit de connexion est à 39,95 € (connecteur USB2) et 51.85 € (connecteur USB3). Les 3 boîtes seules sont à 13,99 €

Si vous souhaitez plus d’informations sur ce BytePac, je vous invite à aller jeter un œil sur bytepac.com.

Enfin, comme ils sont super sympas chez CONVAR, il ne m’ont pas envoyé qu’un seul kit mais 3 ! C’est pourquoi, je vous propose un nouveau petit concours afin de gagner deux de ces BytePac. Je lancerai le concours dimanche et j’effectuerai un petit tirage au sort le dimanche suivant, comme d’habitude quoi…

{lang: 'fr'}