C’est la polémique du jour ! Deux chercheurs américains, Alasdair Allan et Peter Warden, affirment avoir découvert que les produits Apple de dernière génération, comme l’iPhone et l’iPad 3G, conservent une trace de tous les déplacements des utilisateurs.

Cette fonctionnalité cachée aurait fait son apparition dans la quatrième version du système d’exploitation iOS publié en juin 2010. Les informations sont stockées en clair et sans chiffrement, dans un fichier caché intitulé “consolidated.db”. Il est transféré sur l’ordinateur à chaque sauvegarde et peut contenir plusieurs mois de données. Le fichier est même restauré avec l’historique si l’utilisateur change d’appareil.

Apple n’a jamais commenté cette fonctionnalité et reste muet depuis l’annonce de cette découverte. Pour l’instant, rien n’indique que ces données soient effectivement transférées vers chez Apple ou vers des serveurs distants quelconques.

Pour prouver leurs dires, les deux chercheurs ont même mis au point une petite application qui permet d’afficher les données contenues dans le fichier “consolidated.db” sur une carte. Vous pouvez la télécharger gratuitement surpetewarden.github.com. Je n’ai pas pu la tester car je n’ai pas de produits Apple sous la main mais certaines vidéos qui circulent sur le Net sous assez édifiantes.

Comme ces grandes multinationales ne laissent jamais rien au hasard, on peut se douter qu’Apple pense utiliser cette fonctionnalité dans l’avenir (si ce n’est pas déjà fait). L’intérêt de pister ses utilisateurs est grand pour n’importe quel industriel. Avec ce type de données, il peut savoir précisément ce qui intéresse son client pour lui vendre le service ou l’appareil le plus approprié à ses besoins.

Comme Microsoft, au temps de sa suprématie, Apple est en train de devenir le grand méchant technologique. Heureusement pour la firme de Cupertino, Google traîne également dans les parages et possède largement les moyens de pister ses utilisateurs, et donc de partager ce statut de tueur de confidentialité.

Mais là du coup, je me demande si Apple ne prend pas ses utilisateurs pour des pommes

{lang: 'fr'}