Selon Microsoft, les pirates informatiques sont en Poitou-Charentes

Piratage Selon une étude réalisée par IDC (International Data Corporation) pour Microsoft, le taux de logiciels piratés en Poitou-Charentes est de 49 %. La moyenne française ne serait que de 42 %, contre 26 % au Royaume-Uni et 27 % en Allemagne. Le Poitou-Charentes serait donc effectivement au dessus de la moyenne nationale !

Alors là, je dois bien dire que je suis tombé sur le cul ce matin, lorsque j’ai entendu cette nouvelle sur France Info. Mais pourquoi y aurait-il plus de piratage dans cette région ? Apparemment, Microsoft ne propose pas d’explications. Du coup, ce sont les jeunes pirates interrogés qui émettent des hypothèses pour justifier cette percée.

La première raison serait qu’il y aurait potentiellement plus de personnes capables de craquer les programmes dans cette région. Les étudiants qui fréquentent les écoles de l’Image d’Angoulême et celles d’Informatique près du Futuroscope disposeraient du savoir-faire ainsi que du besoin de se procurer des logiciels qui coûtent chers.

La seconde raison viendrait du niveau de vie qui est plutôt bas (faudrait tout de même voir les chiffres). Du coup, ces gens “à faibles moyens” cherchent des solutions pour ne pas payer leurs logiciels plein pot.

Tout le monde est d’accord pour dire que le piratage c’est mal (vive la licence globale). Maintenant, il faut essayer de positiver. Tout d’abord, un très bon point pour les écoles d’Informatiques du Poitou-Charentes qui forment très bien leurs élèves apparemment. Enfin, il faudrait augmenter le pouvoir d’achat de cette population pour qu’elle puisse acheter dignement les logiciels de Microsoft :) .

Microsoft annonce d’ailleurs que, rien que pour le Sud-Ouest, le manque à gagner pour les éditeurs est estimé à 270 millions d’euros. Mouais, d’un autre côté, vu le prix de certains logiciels, il est fort à parier que ces mêmes pirates ne les auraient pas du tout acheté puisqu’ils n’ont pas les moyens pour le faire (cf. raison n°2).

Alors moi je dis “Vive le Poitou-Charentes libre“, enfin qui se met au libre quoi !

Plus d’infos sur charentelibre.com.

Share
Share