Les méfaits du téléphone portable

Téléphone Le journal Le Parisien révèle aujourd’hui le résultat d’une enquête menée par des chercheurs de l’université de Clermont-Ferrand.

Cette étude montre qu’après seulement 10 minutes d’exposition aux ondes électromagnétiques d’un téléphone portable, les tomates sécrètent une molécule du stress bien connue des biologistes, et qui n’apparaît que lorsque les végétaux sont abîmés.

Bon, nous ne sommes pas des tomates, mais c’est un élément de plus à charge sur la nocivité du portable, qui incite à la modération quant à son utilisation.

Voir l’article complet sur leparisien.fr.

Share
Share