Pirater un réseau Wifi sécurisé par une clé WEP en moins de 5 minutes J’ai voulu tester le niveau de sécurité du Wifi de ma Livebox qui était protégée par une clé WEP. Je suis tombé sur ce tutoriel et, je le confirme : il m’a suffit de quelques minutes seulement pour cracker ma propre clé WEP !
Sans trop rentrer dans les détails et dans les codes à taper, voici les grandes étapes pour casser une clé WEP :

1. Récupérer la distribution Backtrack v2.0 final. Graver l’ISO et booter sur le cd live.
2. Détecter votre interface wifi et la sélectionner.
3. Scanner les réseaux wifi afin de repérer le réseau qui vous intéresse.
4. Repérer un des ordinateurs du réseau et se faire passer pour lui en utilisant son adresse “mac”.
5. Capter un peu du traffic pour récupérer des paquets de données.
6. Stimuler le réseau pour agmenter le nombre de paquets qui transitent. Plus le traffic est grand et plus le décryptage de la clé sera rapide.
7. La clé WEP s’affiche en quelques minutes !

J’ai volontairement simplifié les explications afin de décrire la démarche générale. Référez-vous au tutoriel pour passer à la pratique. C’est relativement simple si l’on suit les explications.
La fiabilité d’une clé WEP est donc consternante. Alors, plus d’hésitation, faites comme moi, abandonnez votre clé WEP pour passer à une clé WPA qui est très nettement plus fiable !

Attention, il est strictement interdit de hacker le wifi de son voisin. Vous encourez de fortes peines de prison et des amendes. Ce tutoriel n’a qu’une valeur pédagogique et n’est possible que si vous êtes le propriétaire du réseau ou si vous avez un accord de son propriétaire.

Vous pouvez retrouver le tutoriel de cette manipulation sur www.tuto-fr.com.
Une vidéo illustre parfaitement ce didacticiel : à regarder ici.

{lang: 'fr'}

Partager sur les autres réseaux sociaux