EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués téléchargement

netgearJ’ai très récemment eu des problèmes de débit avec ma connexion Internet. Je vais vous expliquer lesquels et comment le souci a été réglé.

Comme Bob, je suis fidèle à Orange. Je n’ai jamais eu d’ennui et je sais que j’aurai toujours un interlocuteur au bout du fil si besoin.

J’habite une mégapole de 1000 habitants, dont l’unique commerce est un bar ! Autant vous dire que les fils barbelés autour des champs sont plus nombreux que les mètres de fibre optique… J’ai donc un abonnement 2 Méga (et oui il n’y a pas mieux ici !) et mon propre modem-routeur wifi. Inutile de prendre une Livebox payante pour des services auxquels je n’aurai pas accès avec un débit maximum aussi pourri !

Pour les novices, je précise la chose suivante : un abonnement 2 Méga signifie que le débit max montant (c’est-à-dire rentrant dans votre pc) est de 2 Mégabits par seconde.

Il est important de ne pas confondre cela avec le chiffre qui s’affiche lorsque vous téléchargez un fichier : on lit alors un débit en ko/s, c’est-à-dire en kilo-octets par seconde, comme sur cette image :

telechargt

Les deux valeurs sont liées : pour passer du débit en Mbit/s au débit en ko/s, il faut diviser par 8 et multiplier par 1000.

Exemple pour moi : 2 Mb / 8 = 0.250, et 0,250 x 1000 = 250 ko

Au final, avec une connexion 2Mb, on doit prétendre à un débit en téléchargement de 250 ko/s environ.

Hors chez moi, depuis plusieurs semaines, ce débit était tombé à seulement 80 ko/s ! Imaginez la galère quand trois personnes surfent en même temps et… que je télécharge quelques trucs.

J’ai donc appelé Orange. Ils ont lancé quelques tests peu concluants et m’ont proposé quelques solutions.

Tout d’abord, débrancher mon modem et le rebrancher : la bonne blague ! Je n’y avais pas pensé tout seul…

Plus sérieusement, l’opérateur m’a proposé de lancer un test avec leur outil, DSLtest. Ce que j’ai fait. Ce test a confirmé mon problème : débit de 600 kb/s soit 80 ko/s.

Il m’a demandé un reset de mon modem pour retrouver les paramètres d’usine. Ce que j’ai fait sans aucun effet ! J’ai même fait une mise à jour… pour rien.

J’ai donc rappelé. Le nouvel interlocuteur, convaincu des problèmes que je rencontrais, a alors “réinitialisé ma ligne” ! 2 minutes et là, miracle, débit max !

DSL test

Ils auraient pu le faire la 1ère fois… Bref, ce n’est pas  grave, ça fonctionne correctement. Je n’ai en revanche pas bien compris la raison de la chute de débit.

En résumé, si cela vous arrive :

testez votre ligne avec l’outil de votre fournisseur d’accès (j’ai regardé, les autres en proposent un aussi).

– si cela ne fait rien, vérifiez votre modem, réinitialisez-le.

– enfin, si rien ne s’arrange, c’est à priori à votre FAI de jouer !

Share

Comme chaque année, Apple joue au père Noël pendant 12 jours, un peu comme un calendrier de l’avent mais après noël.

Du 26 décembre au 6 janvier, grâce à l’application “12 jours de cadeaux”, vous pouvez télécharger un cadeau gratuitement chaque jour. Vous pourrez récupérer des morceaux de musique, des clips vidéo, des applications, des livres, des épisodes de séries TV…

Attention, chaque téléchargement ne sera disponible que pour une durée de 24 heures. Donc ne les ratez pas !

Pour son premier jour, Apple offre le coffret “Holiday Gift” de Maroon 5 qui regroupe les deux singles : “One More Night” et “Moves Like Jagger” (remix).

Vous ne possédez pas encore l’application 12 jours de cadeaux ? Vous pouvez la télécharger sur l’AppleStore ou sur itunes.apple.com.

Share

Dirpy est un petit site que je ne connaissais pas et qui peut s’avérer des plus intéressants, surtout si vous êtes amateur de musique.

Dirpy permet de télécharger les bandes son de vidéos présentent sur des sites comme YouTube, SoundCloud, Dailymotion ou Viméo. Il suffit d’ouvrir le site puis de coller le lien de la vidéo dont le son vous intéresse.

Le plus de ce site, c’est qu’il permet de choisir à quel moment de la vidéo on veut prendre le son. On peut également modifier le nom de l’artiste, de la chanson, de l’album… C’est réellement très pratique et les téléchargements sont rapides.

D’ailleurs, du coup, j’en ai profité pour récupérer tous les morceaux de Symphony of Science :

Grâce à ce site, il est également possible de récupérer carrément les vidéos au format “flv”. Je vous conseille d’en profiter rapidement car, si j’ai bien tout compris, il a connu quelques soucis et a dû notamment fermer ses portes entre 2010 et 2011…

Bon téléchargements sur dirpy.com.

Enfin, je n’oublie pas de préciser que c’est une petite trouvaille nous vient de Vlad’, qui l’a partagé sur le Forum, et que je remercie au passage.

Share

Quand on investit dans un nouveau smarphone, le premier réflexe, c’est de le remplir d’application pour voir ce que l’on peut faire avec sa nouvelle machine.

C’est donc également ce que je me suis amusé à faire avec mon joli Galaxy Note première version (car je ne dispose pas d’une fortune personnelle). Le problème, c’est que les applications les plus complètes (les jeux par exemple) sont en général payantes et, même si elles ne coûtent que quelques euros, cela commence à faire assez cher au bout d’un moment.

J’ai donc cherché un moyen de récupérer les applications qui m’intéressaient “gratuitement“, afin de les essayer sur une durée de temps indéterminée. Bref, vous voyez ce que je veux dire…

Et c’est là que je suis tombé sur “Aptoide“. Pour faire simple, c’est une application qui permet dobtenir d’autres applications Android gratuitement, sans passer par le Play Store. Elle se charge de fouiller dans des “dépôts” qui appartiennent à d’autres utilisateurs consentants.

On trouve de tout sur Aptoide : du légal et surtout des applications crackéee qui fonctionnent parfaitement. C’est un peu la caverne d’Ali Baba pour les possesseurs de machines sous Android.

Et le plus amusant, c’est que Aptoide est téléchargeable tout à fait gratuitement et légalement sur le PlayStore à la rubrique “Bazaar News & Aptoide install“. Vous pourrez d’ailleurs désinstaller plus tard l’application “Bazar news” qui vous a permis d’installer Aptoide.

Comme son utilisation est vraiment très simple, je ne vais pas m’attarder dessus. Il suffit d’installer, de lancer et de se servir. Attention cependant à ce que vous télécharger. Certaines applications peuvent ne pas fonctionner correctement ou être, pourquoi pas, remplies de virus. C’est le prix à payer. Mais vous pouvez limiter le risque en prenant en compte le nombre de téléchargements et surtout les avis des utilisateurs.

Enfin, vous pouvez directement effectuer des recherches sur le site aptoide.com ou allez simplement y faire un tour pour voir ce qui se télécharge le plus en ce moment.

Il existe d’autres programmes qui permettent de récupérer gratuitement des applications Android mais pour l’instant, de nombreux utilisateurs préfèrent se fournir sur aptoide.com. Je les comprends…

Share

Encore une mauvaise nouvelle, ou plutôt deux, pour les pirates du dimanche car deux services de partage de fichiers en ligne viennent à leur tour de déposer les armes.

Après la fermeture de Megaupload, le “direct download” a sérieusement vacillé. Heureusement, et c’est un peu la magie d’Internet, les autres sites de partage de fichiers ont absorbé la masse d’internautes qui ne savaient plus où télécharger leurs films et leurs musiques préférés.

FileServe et Wupload faisaient partie de ces sites alternatifs mais, face à la pression exercée par les autorités américaines, ils ont décidé de limiter leurs fonctionnalités, et d’interdire la fonctionnalité de partage de fichiers au public.

Bon, il faut bien le reconnaître, le “direct download” continue à prendre du plomb dans l’aile. Tout le monde se rend compte qu’il devient plus difficile de télécharger rapidement et que les hébergeurs nettoient régulièrement leurs espaces de stockage, afin d’éliminer les fichiers illégaux.

Personnellement, je pense que nous sommes un peu dans le creux de la vague et qu’il y aura certainement un nouveau site ou un nouveau service qui va prendre le relais et redonner des couleurs au “direct download”. Si vous êtes en manque de fichiers, il vous reste la mule à utiliser sous VPN (mais il faut payer pour avoir un service valable) et quelques logiciels P2P cryptés comme StealthNet.

D’ailleurs, est-ce certains parmi vous ont testé des solutions P2P sécurisées, c’est à dire avec lesquelles on ne risque pas de se faire gauler par HADOPI ? Qu’est-ce que cela donne au niveau vitesse de téléchargement et choix de fichiers ?

Share

Image de prévisualisation YouTube

Encore une petite parodie de la série phare de Canal+. Mais celle-ci est d’actualité puisque Côme et Antoine reviennent sur la fermeture de Megaupload.

On y retrouve avec plaisir tout ce qui faisait le charme (ou pas d’ailleurs) de l’ancien hébergeur de fichiers : le visionnage des séries, la limite des 72 minutes, l’abonnement à vie pour 199 euros…

Bref, c’était le bon temps quoi !

Share

Quand j’ai vu le billet de Bob sur le black-out de différents sites contre la SOPA et autres lois liberticides, je me suis dis “Et que se passe-t-il dans mon pays, rempli de vaches et de chocolat (et de fric :-D)?  Sommes nous aussi en train de mettre en place une censure à la chinoise ?

Et la réponse est : NON !

Notre Conseil Fédéral (en gros, le conseil réunissant les ministres) s’est exprimé au sujet des lois de type HADOPI :

Les mesures envisagées allaient de la communication des données d’abonnés aux titulaires de droits à la coupure de l’accès à Internet pour les abonnés auteurs d’infractions, des procédés, donc, qui ne sont guère compatibles avec le droit suisse.

Et rajoute que :

Ces mesures ne sont guère compatibles avec le droit à la liberté d’expression, et le fait que ce verrouillage ne soit pas ordonné par un tribunal, mais qu’il émane d’une entreprise privée le rend encore plus problématique.

De plus le Conseil Fédéral juge que la mise en place d’un système de type SOPA coûterait trop d’argent. Et que le manque à gagner à cause du téléchargement illégal est compensé par l’achat de plus en plus important de places de concert.

Preuve est faite que ces mesures ne sont pas efficaces et qu’il existe quand même des gouvernements sensés dans ce bas monde :] .

Source: Numérama ainsi que le Rapport du Conseil fédéral sur les utilisations illicites d’œuvres sur Internet.

Billet proposé par Vlad’ sur le Forum.

Share

Comme chaque année, le site TorrentFreak publie son classement des jeux les plus piratés au cours de l’année.

Bien qu’il ne soit pas en tête de liste dans les catégories PC et Xbox 360, c’est bien Call of Duty 3 qui sort grand vainqueur de l’année 2011.

  Mais passons aux classements

 Le top 5 des téléchargements illégaux sur PC :
– Crysis 2 : 3.920.000 (téléchargements)
– Call of Duty – Modern Warfare 3 : 3.650.000
– Battlefield 3 : 3.510.000
– FIFA 12 : 3.390.000
– Portal 2 : 3.240.000

 Le top 5 des téléchargements illégaux sur Xbox 360 :
– Gears of War 3 : 890.000
– Call of Duty – Modern Warfare 3 : 830.000
– Battlefield 3 : 760.000
– Forza Motorsport 4 : 720.000
– Kinect Sports Saison 2 : 690.000

Le top 5 des téléchargements illégaux sur Wii :
– Super Mario Galaxy 2 : 1.280.000
– Mario Sports Mix : 1.090.000
– Xenoblade Chronicles : 950.000
– Lego Pirates des Caraïbes – Le Jeu Vidéo : 870.000
– FIFA 12 : 860.000

Si l’on compare tous ces chiffres à ceux de l’année précédente, on se rend compte que les téléchargements sont légèrement en baisse dans ces tops 5. La tendance serait-elle à la baisse du piratage ? Possible mais peu probable car il faudrait surtout avoir les statistiques globales de chaque année.

Sinon, j’aime bien ce genre de bilan sur les jeux piratés car cela me donne des idées sur les jeux qui valent le coup et qu’il me reste à récupérer:wink:

Toutes ces infos sont à découvrir sur torrentfreak.com.

Share

Avec plus de 400 millions de téléchargements, la série des Angry Birds s’affirme comme l’un des plus grands succès du jeu vidéo.

C’est pourquoi les créateurs n’en finissent plus d’imaginer des suites. Cette version spéciale Halloween réactualise la version Halloween de 2010.

Il y a 30 niveaux remplis de citrouilles et de squelettes effrayants. Quelques surprises devraient vous attendre au fil des niveaux dont un tout nouvel oiseau orange, un peu boulimique sur les bords…

Le jeu est téléchargeable sur iTunes et sur le Market d’Android.

Et pour vous mettre l’eau à la bouche, voici la petite vidéo d’introduction de ce nouvel épisode :

Image de prévisualisation YouTube

Repéré sur mashable.com.

Share

Voici un petit billet rapide pour vous annoncer la sortie d’une nouvelle version d’Ubuntu, qui est sans doute le système d’exploitation sous Linux le plus abordable pour le grand public.

Ce système d’exploitation, édité par Canonical, est libre et entièrement gratuit, contrairement aux systèmes Windows. Comme je suis loin d’être un expert en systèmes Linux et que toutes mes machines tournent sous un OS Microsoft, je suis très mal placé pour faire la promotion de ce nouvel Ubuntu.

Mais, je peux essayer de vous inciter à le tester. Pourquoi ?

Tout d’abord parce que c’est gratuit et que ce système d’exploitation fonctionne parfaitement. La dernière fois que j’ai essayé une version Linux, j’ai été bluffé par la facilité de l’installation et l’optimisation immédiate de toutes les fonctions de l’ordinateur (réseau notamment).

Et je vous avoue également, que les Live CDs d’Ubuntu m’ont souvent permis d’intervenir et de réparer (ou de récupérer des données) sur des ordinateurs dont le Windows était totalement planté.

Alors vous allez me dire : mais pourquoi tu n’y passes pas définitivement toi à Linux ?

Et bien c’est simple. Je suis un joueur. Tous les jeux récents (en tout cas la plupart) sortent en priorité sous Windows et ils sont optimisés pour ces systèmes. Je reste donc pour jouer. En plus, entre Windows et moi, c’est fusionnel:wink:

Par contre, et avant de faire le grand saut, je vous conseille de tester ce nouveau Ubuntu en tant que Live CD. Vous récupérez le programme sur le site doc.ubuntu-fr.org puis vous le gravez sur un CD. Ensuite, il suffit de booter dessus au démarrage de votre machine. Cette opération est sans risque puisque aucun fichier n’est copié sur votre disque dur. Vous pouvez ainsi essayer ce Ubuntu 11.10 en toute tranquillité.

Il est également possible de tester une version en ligne d’Ubuntu qui se nomme “Ubuntu Online Tour”. Une fois connecté dessus, il est possible de surfer dans les menus pour se rendre compte de l’ergonomie du système d’exploitation. Certaines fonctionnalités ne marchent pas car ce n’est qu’une version de démonstration.

Bon, je vous laisse car je vais graver mon Live CD…

Ubuntu Oneiric Ocelot version française est téléchargeable sur doc.ubuntu-fr.org.

Share