wiko_cink+Soyons tout d’abord très clairs : nous ne sommes pas là pour vous vendre du Wiko. Non, on ne touche rien sur les ventes (dommage d’ailleurs) et l’on n’a même pas négocié des remises (il va falloir que je me penche sur l’idée).

Non, ce qui nous intéresse, c’est de trouver des smartphones fonctionnels et performants pour pas trop cher. Alors quand Yann m’a montré son Wiko Cink Slim qu’il s’est payé, j’ai bondi sur l’occasion de pouvoir tester d’autres modèles Wiko et j’ai écrit directement à cette boîte, française de surcroît.

Nous avons reçu 2 smartphones. Et après le test de Yann sur le Cink Peax, je vais vous proposer celui du Cink+, le plus “petit modèle” de la gamme Cink de chez Wiko.

Ses caractéristiques :

  • 3G+/ Android Jelly Bean 4.1.1
  • Écran tactile capacitif 3,5” HVGA
  • 1GHz Dual Core, Cortex-A9
  • Appareil Photo 3,2 MP
  • Caméra frontale 1,3 MP
  • RAM 512 Mo, ROM 4 Go
  • Batterie 1300 mAh Li-ion
  • Mémoire extensible jusqu’à 32 Go

Bon autant vous le dire de suite : je suis plutôt un fan des grands écrans comme ceux des Galaxy Note. Je n’aime pas me casser les yeux sur de petites résolutions, surtout depuis que je me sers de mon Note comme d’un ordinateur d’appoint.

Pourtant ce Cink+ est plutôt agréable. L’écran est lumineux et réactif, vraiment sympa à utiliser. La version Android 4 qui le fait tourner se montre docile. Pas comme sur mon vieil HTC Magic qui, ayant le même gabarit, se retrouve propulsé au paradis des minitels.

Pour le pousser dans ses derniers retranchements, j’ai même installé quelques jeux et il les a fait tourner sans problème, et sans sourciller.

wiko_comparatif

Ce qui m’a le moins convaincu est son design avec ce rebord sur le dessus que je ne trouve pas très joli mais chacun jugera en fonction de ses goûts. La qualité des photos prises avec l’APN est plutôt pas mal même si elle ne rivalise pas avec des engins plus onéreux.

D’ailleurs, en parlant du prix, sachez que vous pouvez faire l’acquisition du Cink+ pour moins de 100 euros. C’est un tarif qui me parait vraiment intéressant pour tous ceux qui veulent un téléphone moderne, sous Android, pouvant utiliser simultanément deux cartes SIM.

Pour conclure, je dirai que le Cink+ m’a bien plu et que je m’en servirais volontiers comme téléphone secondaire si j’en avais l’utilité. Je le conseillerais également aux ados qui ont un petit budget et qui voudraient l’utiliser avec un abonnement pas cher.

Personnellement, j’ai résolument opté pour des smartphones plus imposants. Je rêve d’ailleurs de tester le Cink King ou le tout nouveau Cink Five. Mon rêve pourrait d’ailleurs être exaucé dans les jours qui viennent… Merci monsieur Wiko !

Retrouvez le Cink+ sur wikomobile.com.

{lang: 'fr'}