EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués connaissance

blueseedLa semaine dernière, je suis tombé sur un projet assez original. Deux entrepreneurs américains de la Silicon Valley ont décidé de créer un “bateau start-up“, c’est un dire une petite colonie d’entreprises qui flotterait sur les eaux internationales.

L’objectif seraient de réunir au même endroit des entrepreneurs qui possèdent les mêmes besoins, mais aussi (et surtout) de s’affranchir de certaines taxes et documents administratifs.

Le bateau géant mouillerait à 30 minutes des côtes californiennes, au large de San Francisco. Baptisée “Blueseed” (graine bleue en français), il devrait être mis à l’eau le deuxième trimestre 2014, enfin dès que les armateurs réunissent la somme de 27 millions de dollars. Une paille !

Selon le Los Angeles Times, 370 start-up ont déjà donné leur accord, ce qui représente 1 200 entrepreneurs provenant de 66 pays : 50% viennent des États Unis, 10% d’Inde, 6% du Royaume-Uni et 2% de France (soit 8 projets).

blueseed_projet

Si par hasard vous êtes intéressés par le projet Blueseed, sachez qu’il vous en coûtera entre 900 et 2 300 euros de loyer par mois. En y réfléchissant un peu, ce n’est pas si cher que cela quand on compare cette somme aux loyers des appartements dans les grandes villes. Il faut juste voir ce qui est compris dans ce prix : repas, loisirs, connexion Internet… ?

D’ailleurs, j’espère qu’ils ont prévu une connexion satellite décente pour connecter tous leurs clients au réseau mondial, ou alors il va falloir qu’ils posent quelques kilomètres de fibre optique !

Plus d’infos sur Los Angeles Times.

Share

Cet après midi, en réalisant mon petit tour du Net, sur les sites que j’aime visiter, je suis tombé sur une vidéo qui m’a troué le … (pour être poli).

Il s’agit d’un gars qui a été amputé de son bras droit suite à un accident de travail. Après de nombreuses galères médicales et les essais de plusieurs prothèses, il a la chance d’être sélectionné pour tester ce “Bebionic V2 Terminator“, présenté comme le bras bionique le plus perfectionné au monde.

Si j’ai bien tout compris, ce bras factice est relié à une prothèse de main myoélectrique qui utilise les signaux neuromusculaires des nerfs musculaires encore présents. Ainsi, Nigel peut effectuer des actions du quotidien comme prendre un téléphone, taper sur un clavier d’ordinateur ou même refaire un lacet.

J’ai vraiment été bluffé par cette vidéo qui montre à quel point les recherches au niveau des prothèses sont avancées. Quand la technologie se met au service de ceux qui en ont besoin, elle a vraiment du bon !

Share

langage_pythonIl y a quelques semaines, Damien m’avait envoyé un petit mail où il m’expliquait avoir tenu tête à un formateur Powershell en s’appuyant sur un site très complet qui traite de l’histoire des langages informatiques.

Son mail m’avait intéressé puis, comme souvent, je suis passé à autre chose. Je viens de le retrouver et je profite d’un peu de temps libre pour partager avec vous ce site, en anglais, qui recense une multitude de liens vers des sites spécialisés sur ces langages.

L’autre particularité de ce site est qu’il propose une espèce de frise chronologique très détaillée qui explique les inter-relations entre les différents langages. Je vous colle ci-dessous un screenshot d’une partie de la fin de l’image pour illustrer mon propos :histoire_langages_informatique

Vous trouverez directement l’image complète en question (au format PDF) en suivant ce lien : Computer Languages History. Notez au passage que cette gigantesque frise ne traite que des 50 langages les plus importants alors que la classification de Bill Kinnersley en fait apparaître plus de 2500 !

Les programmeurs vont se régaler. Les amateurs éclairés, comme moi, se rendront compte que tous les langages sont liés et que c’est un beau merdier !

Un grand merci à Damien pour ce sujet.

Share

caisse-a-outils…et ainsi économiser 300 Euros.

Au boulot, on a plusieurs vidéoprojecteurs et ils sont soumis à rude épreuve en fonctionnant une majeure partie de la journée.

Certains d’entre eux ont manifesté de gros signes de faiblesses ces derniers temps et leur luminosité a nettement faibli, les rendant inutilisables.

Nous avons d’abord essayé de les réparer en changeant la lampe sur un d’entre eux. Économie intéressante car une lampe nous a coûté 115 Euros, à comparer avec les 270 Euros d’un projecteur tout neuf ! Mais échec total car aucune amélioration n’a été obtenue !

Quand c’est comme ça, il ne reste qu’une seule solution : mettre les mains dans le cambouis ! Et moi, j’aime bien le cambouis !

Voici le détail de l’opération qui permet de sauver la bête :

1- Démontage du capot (fastoche) :

v01v02v03v042- Démontage de la lampe (fastoche encore) :

v05v08

3- Démontage de la carte électronique, plus difficile car il faut débrancher des nappes :

v09v10v11

4- Vous pouvez maintenant voir l’étendue des dégâts liés à la poussière, qui opacifie tous les systèmes optiques (ici une lentille). Et il y en a d’autres !

v12

5- Il faut alors nettoyer en deux étapes : le compresseur à air pour évacuer un maximum de poussière et un coton tige imbibé d’alcool pour un nettoyage plus fin des optiques. Vous pouvez voir le résultat ici, surprenant :

v13

6- Il faut alors remonter les pièces avec deux étapes délicates : rebrancher les nappes et replacer le haut-parleur sans l’abîmer (ceci dit on s’en fout, il ne sert à rien !)

v14v15

Et voilà c’est fini ! Le vidéoprojecteur retrouve une bonne luminosité, sans frais et en moins d’une heure !

Ce modèle est un Sanyo mais je pense qu’en démonter d’autres doit être possible. N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires, elles seront certainement utiles aux lecteurs d’EspaceRezo !

Bons démontages !

Share

amazon_interieur

Amazon est sans doute l’un des plus grand site de vente en ligne.

 Son succès s’est construit grâce ses tarifs très agressifs, par le nombre impressionnant d’articles mis en vente sur le site, et surtout, grâce  à l’absence de frais de port qui attire irrésistiblement l’acheteur potentiel.

Voici quelques photos des installations qui permettent de faire fonctionner le géant américain. On s’attend évidement à découvrir quelque chose d’énorme, mais la réalité est vraiment impressionnante.

Repéré sur 9gag.com.

Share

impression_3dL’imprimante 3D est apparue il y a maintenant 4 ans sur les salons CES et IFA. Mais lors du dernier salon CES (2013), ce sont de nouvelles imprimantes 3D qui ont été présentées.

Ces imprimantes ont la particularité d’être plus petites, plus sécurisées et proposées à un prix plus abordable. Elles sont également capables de réaliser des objets colorés. Malheureusement, je ne maîtrise pas les technologies et les matériaux utilisés. Dans les vidéos ci-dessous, on en parle succinctement.

A l’heure actuelle, l’imprimante 3D n’est qu’un gadget. Peut-être qu’un jour, on achètera un plateau de jeu, par exemple un Monopoly, et que l’on imprimera ses propres pions, après les avoir choisi au préalable sur Internet.

On peut également imaginer qu’avec le développement de nouvelles techniques, l’on puisse utiliser d’autres matériaux qui offriront de nouvelles possibilités d’impression. On pourra peut-être imprimer des coques de téléphone, des touches de télécommande…

Voici deux vidéos qui présentent deux fabricants d’imprimantes 3D :

Les techniques s’améliorent et les prix diminuent. Il y a fort à parier que ces imprimantes 3D arriveront rapidement dans nos maisons…

Share

En surfant, je suis tombé sur cette vidéo qui m’a interloquée.

Elle explique comment les japonais (ou autres peut-être) apprennent la multiplication, avec de petites lignes tracées sur une feuille de papier.

Sur le coup j’ai pensé à une arnaque et puis j’ai pris une feuille de papier : ça marche ! Et en plus, c’est assez logique comme technique, même s’il y a longtemps que je n’ai pas posé une multiplication sur une feuille (merci les calculettes).

En fouillant un peu, je me suis rendu compte que la technique était expliquée depuis déjà pas mal de temps (voire même quelques années) dans des vidéos qui circulent sur Internet. Mais comme je ne connaissais pas ce truc, je me dis que certains parmi vous seraient intéressés, comme je l’ai été.

Pour ceux qui n’ont rien capté avec la vidéo, quelques explications plus précises par ici notamment.

Et puis ce n’est pas la peine de me descendre dans les commentaires si vous avez appris cette technique en primaire. Je n’ai pas dû avoir les bons instituteurs… :wink: .

Share

prise_usb_intelligente

On galère toujours pour brancher un câble USB. En général, ça ne rentre pas du premier coup. Pour ne pas forcer, on essaie dans l’autre sens. Mais il faut retourner une nouvelle fois la prise car c’était le premier sens qui était le bon… comme par hasard ! :wink:

Pour éviter de perdre du temps (et un peu de patience), il y a l’observation ou l’ingéniosité.

Il suffit de munir la partie mâle du câble de deux petites pièces amovibles pour le rendre totalement compatible avec n’importe quelle embout femelle, et surtout quel que soit le sens de branchement.

Il fallait simplement y penser. Et maintenant au boulot messieurs les fabricants de câbles USB !

Repéré sur 9gag.com.

Share

Je vous propose cette petite animation amusante pour tester vos connaissances vidéo ludiques.

Combien de jeux allez-vous reconnaître ?

Comme je suis sympa, j’autorise la “pause” pendant la lecture :wink: .

Share

Comme chaque année, des personnes atteintes de maladies rares, des personnalités et les personnes qui interviennent au quotidien pour les personnes atteintes de ces maladies se mobilisent pour animer l’émission Téléthon pendant 30h, afin de récolter des dons pour aider les chercheurs et les associations à trouver des solutions contre les maladies rares.

Autour du Téléthon, vous trouverez des défis à réaliser pour récolter un maximum de dons dans les villes proches de chez vous. Mais savez vous qu’avec le Défithon, il est possible de créer vos propres défis ?

Comment ça fonctionne ?

  1. Vous proposez un défi ou vous participez à un défi. Exemple : aller au travail déguisé en pingouin.
  2. Vous définissez le palier à partir duquel vous devrez réaliser ce défi. Exemple 100 euros.
  3. Vous en parlez autour de vous pour que tout le monde réalise un don pour vous voir faire votre défi.
  4. Vous partagez une vidéo pour prouver que vous avez bien réalisé le défi.

Ça vous tente ? Alors dans ce cas rendez vous sur defithon.fr et n’hésitez pas à nous indiquer votre défi dans les commentaires de cet article ! Si vous le souhaitez, nous diffuserons vos vidéos.

Pour faire avancer la recherche et améliorer la vie de toutes les personnes atteintes de maladies rares : mobilisez-vous et réalisez un petit don sur afm-telethon.fr ou par téléphone au 3637.

Share