La 3DS est un gros bide !

Elle est commercialisée depuis février (déjà 5 mois), et elle ne s’est vendue qu’à 4,3 millions d’unités, dont un quart au Japon. Nintendo avait prévu d’en écouler au moins 16 millions

La conséquence de ce démarrage catastrophique oblige donc la firme japonaise à opérer une baisse du prix de la console dans le monde entier. A partir du 11 août prochain : 30 à 40 % de réduction par rapport au prix initiale, selon les régions. En Europe, elle devrait passer de 220 à 170 €  !

Pour ne pas léser les clients qui auraient déjà acheté une 3DS, Nintendo proposera probablement des jeux gratuits sur sa plateforme d’achat en ligne.

Mais ce qui inquiète très fortement Nintendo, qui reste toujours (pour l’instant) le plus grand vendeur de consoles portable, c’est le pourquoi de cet échec.

Son prix élevé y serait peut-être pour quelque chose mais c’est surtout le développement des jeux pour smartphones qui créé une énorme concurrence. Il y a plus de 6 000 jeux rien que sur l’iPhone ! Serait-ce donc le début de la fin pour les consoles de jeux portables au profit des smartphones ?

En tout cas, Nintendo va essayer de redresser la barre en s’activant sur le développement de la Wii U, sa nouvelle console de salon.

Plus d’infos sur lexpansion.lexpress.fr et sur francesoir.fr.

{lang: 'fr'}