EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles marqués firefox

FireFox 3.0.5 vs IE7 : petite analyse personnelle Agacé par certains sites qui freezent avec IE7 et qui m’obligent soit à attendre de longues minutes que la situation se rétablisse, soit à fermer l’application dans le Gestionnaire des tâches, j’ai essayé le concurrent direct de IE7, le très réputé FireFox de la non moins célèbre fondation Mozilla.

Ne voyez pas dans ce billet une provocation ou de la mauvaise foi vis-à-vis de Firefox par rapport à Internet Explorer 7 mais plutôt le constat d’une personne découvrant pour la 1ère fois (oui c’est vrai !) ce browser.

L’installation est très rapide, tellement rapide que je le souligne dans ce billet. Il est également vrai que les pages s’affichent rapidement, bien plus rapidement qu’avec IE7. C’est surtout visible avec des sites chargés comme celui de la FNAC, dont l’affichage est d’une lenteur incroyable sous IE7 !

Par contre quel dépaysement ! Comment fait-on pour ouvrir un nouvel onglet ? Sous IE7, un onglet vide est toujours à disposition… et ça c’est bien pratique ! Sous FireFox, il faut cliquer-droit dans la barre d’onglets et choisir nouvel onglet : pas terrible !

La page de démarrage de FireFox n’accepte qu’un onglet ? Mince alors, IE7 en accepte tout plein ! FireFox ne propose pas l’affichage mosaïque des onglets ouverts dans le navigateur : re-mince alors !

Et les favoris ? Alors que sous IE7, les dossiers sont bien rangés, à part des liens, sous FireFox, c’est “en bordel couvrez !” pour reprendre un ordre célèbre dans l’armée française et qui explique bien ce que l’on veut dire. Le menu de FireFox ne s’escamote pas non plus !

Les solutions sont à chercher, plutôt à farfouiller par l’utilisateur lui-même selon son degré de connaissance de l’informatique. Personnellement, j’ai enfin trouvé le palliatif à la page de démarrage : il faut choisir dans les options un dossier complet que l’on aura auparavant alimenté avec les liens que l’on veut voir s’ouvrir au lancement de FireFox.

FireFox a par contre une avance sur IE7 (que IE8 possède) au niveau de la barre d’adresse qui affiche une liste des liens au fur et à mesure de la frappe. Très bien !

Mis à part ça, je ne doute pas que FireFox soit un excellent navigateur, à condition de pallier tous les manques par l’ajout de modules complémentaires, entre autre, mais il ressort de ce début d’expérience que IE7 n’est pas mauvais du tout, loin s’en faut ! Il serait pour moi la perfection s’il n’avait cette manie de freezer sur certains sites.

Firefox est téléchargeable gratuitement sur mozilla-europe.org.

{lang: 'fr'}

Partager sur les autres réseaux sociaux

Firefox : retrouver rapidement un onglet que lon vient de fermer Voici une petite astuce qu’un grand nombre d’entre vous doivent déjà connaître mais que moi, pourtant utilisateur aguerri de Firefox, je viens seulement de découvrir. Il s’agit de retrouver rapidement une page Internet lorsque l’on vient de fermer son onglet.

Au lieu d’ouvrir carrément l’historique, il suffit de passer par le menu “Historique” puis de regarder tout en bas de la liste à la rubrique “Onglets récemment fermés“. Cela permet de retrouver très vite une page que l’on vient de fermer accidentellement.

Pas la folie, je vous l’accorde, mais plutôt pratique pour ceux qui ne connaissaient pas !

{lang: 'fr'}

NBA Scoreboard : un plugin pratique pour firefox La saison de basket américain vient de redémarrer et, si comme moi vous passez de temps en temps voir les résultats de votre équipe préférée, vous allez être content de découvrir : NBA Scoreboard. Ce module complémentaire de Firefox s’avère vraiment pratique.

En effet, une fois installé, il suffit de se rendre dans le menu “Affichage” puis “Barres d’outils” et enfin “Personnaliser”. Dans la fenêtre qui vient de s’ouvrir, repérez le petit logo coloré qui représente un morceau de ballon de basket. Glissez-le où vous le souhaitez dans l’une des barres d’outils de votre navigateur préféré.

Vous pouvez maintenant jouer avec les options de ce bouton afin de déterminer si un clic sur celui-ci ouvrira un fenêtre ou un onglet. Vous pouvez aussi définir quelles seront les différentes catégories affichées dans le menu déroulant qui se trouve juste à droite du bouton. Enfin, vous pouvez choisir comment vont être affichés les résultats à l’écran : par conférence, par division ou par ordre alphabétique. Il y a encore de nombreuses autres options mais je vous laisse les découvrir car je ne m’en sers pas.

Concrètement, un clic sur le bouton donne la page des résultats par journée de nba.com avec le détail du score à chaque quart temps. Un clic sur le menu déroulant (à droite du bouton) donne la liste et l’heure des matchs du jour. En sélectionnant “Launch NBA Leaderboard”, un mini tableau récapitulatif donne les scores et les meilleurs joueurs de chaque match au niveau des points, rebonds, passes décisives et contre. C’est mon tableau préféré d’ailleurs.

A récupérer gratuitement sur addons.mozilla.org.

{lang: 'fr'}

Cooliris un add on Firefox qui en met plein les yeux Cooliris est un add-on pour FireFox qui transforme votre navigateur en “une expérience visuelle étonnante” sous la forme d’un mur 3D. Sur ce mur sont disponibles différents médias tels que les flux RSS des dernières actualités, des images ou encore des vidéos.

Son interface est simple, sobre, agréable et intuitive. Quelques clics suffisent à comprendre son fonctionnement. Le Mur 3D se lancera en plein écran par un clic sur une image ou une vidéo qu’il supporte. Une icône est également disponible dans la barre de navigation. L’avantage de Cooliris est son adaptabilité a certains sites, malheureusement pas assez nombreux. Ce qui permet de voir tous les médias de la page en une seule fois.

Son module de recherche et ses catégories permettent de profiter des buzz de la toile sans avoir à surfer sur plusieurs sites différents. On peut d’ailleurs faire profiter ses amis de ses trouvailles grâce à un système de partage utilisant simplement le “glisser-déposer”. Coté pratique (ou marketing ?), il est possible de faire une recherche parmi 10 grandes enseignes pour des achats en ligne. Dans le lot, on trouve : iTunes, Amazon et un grand nombre de marques anglophones.

Hormis le fait que l’application passe obligatoirement par le plein écran, son principal défaut se situe lors du visionnage d’une vidéo. Il est impossible de naviguer sur d’autres sites sans couper cette vidéo. Les anglophobes peuvent passer leur chemin car l’anglais est évidemment présent parmi les flux. Il l’est encore plus dans les vidéos.

En conclusion, Cooliris est une application au concept intéressant. Elle est sans doute perfectible mais elle mérite largement d’être essayée puis d’être ajoutée à la liste de vos extensions. Si vous souhaitez rendre votre blog “Cooliris ready“, vous trouverez un billet de Phil expliquant les manipulations à réaliser sur phil-photosblog.net.

A télécharger gratuitement sur addons.mozilla.org.

Un grand merci à demi-v@mpire qui nous a fait parvenir ce billet par mail !

{lang: 'fr'}

Mieux différencier les onglets de Firefox ColorFul Tabs est une extension pour Firefox qui va vous permettre de coloriser vos onglets au fur et à mesure que vous les ouvrirez. On distingue d’ailleurs 3 états pour l’onglet selon qu’il est sélectionné, ou non, ou bien lorsque la souris passe dessus.

Mais l’intérêt ne réside pas seulement dans son esthétisme : à l’usage, ColorFul Tabs se révèle être un add-on très utile. En effet, lors de sessions de surf sur internet, l’accumulation des onglets ne deviendra plus “brouillonne” du fait de leur colorisation.

Un vrai plus pour la navigation avec Firefox. A découvrir addons.mozilla.org.

{lang: 'fr'}

Un plugin Firefox pour ShareMiner Je vous parlais récemment de ShareMiner, un méta-moteur de recherches qui fouine sur les principaux services de stockage en ligne.

En me promenant sur le site, j’ai trouvé un plugin qui s’intègre à Firefox, dans la barre de recherche.
Dorénavant, vous pourrez effectuer vos recherches directement depuis la page d’accueil de votre navigateur préféré.

{lang: 'fr'}

LiberKey : comment la personnaliser ? Suite à quelques demandes, je vais vous expliquer comment l’on peut personnaliser sa LiberKey en quelques clics de souris grâce aux améliorations apportées par les versions 4 et 4.1 de cette clé bien pratique.

Mais avant, un rapide petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas la LiberKey. C’est une suite gratuite de logiciels que l’on installe sur une clé USB. L’intérêt est de pouvoir utiliser ses applications préférées sur n’importe quel ordinateur et sans laisser de traces sur celui-ci. Par exemple, grâce au Firefox embarqué sur la clé, vous disposez de vos favoris et de vos plugins sans laisser de cookies sur l’ordinateur que vous utilisez.

Il existe 3 versions de la LiberKey :
Basic avec 29 logiciels, 80 Mo à télécharger et 182 Mo utilisés sur la clé une fois installé,
Standard avec 102 logiciels, 178 Mo à télécharger et 399 Mo utilisés sur la clé une fois installé,
Ultimate avec 202 logiciels, 239 Mo à télécharger et 529 Mo utilisés sur la clé une fois installé.

Personnellement, j’ai opté pour la version Basic. Je dispose d’une clé de 1 Go et j’ai ajouté plusieurs logiciels dont je me sers régulièrement dont la suite bureautique OpenOffice qui me semble incontournable et qui n’est pas installée par défaut sur les 3 versions de la Liberkey. La version Basic (on arrondit à 200 Mo) + OpenOffice (environ 325 Mo) = 525 Mo sur les 950 Mo réellement utilisables. Il me reste donc un peu plus de 400 Mo pour installer quelques logiciels de plus et mes documents de travail.

La version la plus légère dispose de 29 utilitaires. Vous pouvez lui ajouter si vous le souhaitez n’importe lequel des 163 autres logiciels de la version “Ultimate” ainsi que la bonne trentaine de programmes qui ne figurent pas, par défaut, dans la version la plus complète. Il s’agit de logiciel comme OpenOffice, Blender, Inkscape, GIMP, Google Chrome… pour ne citer qu’eux. Ils sont, en général, assez volumineux et il va vous falloir les ajouter à la main. Heureusement, cela se fait d’une facilité déconcertante.

Par exemple, voici la démarche pour ajouter OpenOffice à votre clé, sur laquelle vous avez déjà installé l’une des trois versions de la LiberKey. Lancez le programme général en cliquant sur “LiberKey.exe”. Ouvrez le menu “Outils LiberKey” et sélectionnez “Activer les extensions de fichier”. Rendez-vous sur la page du site liberkey.com qui propose la liste de tous les logiciels disponibles et cliquez sur la petite icône qui permet le téléchargement du fichier correspondant au logiciel souhaité. Laissez-vous guider. Le programme télécharge et installe ce qu’il vous faut. Le nouveau logiciel s’intègre parfaitement à votre clé et se mettra à jour comme les autres quand une nouvelle version sera disponible.

Petite astuce : si comme moi, vous disposez d’une clé USB assez ancienne qui n’est pas très performante, téléchargez d’abord le fichier contenant le logiciel que vous souhaitez installer en cliquant sur l’icône correspondant de la page et en sélectionnant l’option “Enregistrer sous”. Ensuite seulement, sélectionnez “Activer les extensions de fichier” et double-cliquez sur le fichier “.lks” que vous venez de télécharger.

La LiberKey dispose également d’un outil pratique de désinstallation de logiciel. Vous le trouverez dans le menu “Outils LiberKey” puis “autres outils…” et “LiberKey Uninstalleur”.

Enfin, il est possible d’ajouter n’importe quel programme à la clé si celui-ci a été préalablement “portabilisé” c’est à dire, pour faire simple, rendu utilisable sans installation préalable qui met des fichiers partout. Bref, vous trouverez quelques informations dans cette discussion sur le forum de liberkey.com.

La clé tous terrains est à récupérer absolument sur liberkey.com.

{lang: 'fr'}

Firefox : accélérer laffichage des pages Firefox est vraiment très rapide pour afficher les pages lorsque vous surfez. Il est possible d’accélérer encore un peu le chargement en augmentant le nombre de connexions simultanées aux sites visités.

Voici les petites manipulations faciles à réaliser :

– tapez “about:config” dans la barre d’adresse du navigateur. Elle est située en haut de cette page où s’affichent les adresses qui commencent par “http://”.
– validez la mise en garde en cliquant sur “Je ferai attention, promis !”.
– dans la liste déroulante, repérez l’option “network.http.keep-alive.timeout” et remplacez le “300” par la valeur “30”. Un double clic permet de modifier la valeur.
– faites de même avec l’option “network.http.max-connections” et passez-la à “96”.
– puis “network.http.max-connections-per-server” à “32”.
– “network.http.max-persistent-connections-per-proxy” à “24”.
– “network.http.max-persistent-connections-per-server” à “8”.
– modifiez l’option “network.http.pipelining“. Cliquez deux fois dessus pour afficher la valeur “true”.
– passez l’option “network.http.pipelining.maxrequests” à “8”.
– “network.http.pipelining.ssl” sur “true”
– et “network.http.proxy.pipelining” sur “true” également.

Enfin, fermez puis relancez Firefox pour vous rendre compte du résultat. Mon EeePC 901 a également bien aimé la manipulation…

L’astuce illustrée sur pcastuces.com. Merci à David qui nous l’a indiquée sur le forum.

{lang: 'fr'}

Firefox : sauvegarder son profil à la main sous Windows XP Je possède plusieurs ordinateurs sous Windows XP et, de temps en temps, j’ai besoin de copier l’intégralité de mon profil Firefox (favoris, plugins et historique surtout) de ma machine principale sur l’un de mes ordinateurs secondaires.

Bien entendu, il existe des programmes comme MozBackup et des plugins comme le très pratique Foxmarks Bookmark Synchronizer ou FEBE mais à chaque fois, il faut installer une nouvelle application et bidouiller dans les réglages. Si, comme moi, vous aimez bien mettre les mains sous le capot, je vous propose un moyen très simple de tout sauvegarder d’un seul coup.

Il suffit de repérer le dossier qui contient l’intégralité de votre profil Firefox. Il s’agit du dossier :

“C:\Documents and Settings\***votre nom d’utilisateur***\Application Data\Mozilla\Firefox\Profiles”

A l’intérieur de celui-ci, vous trouverez un sous-dossier avec un nom bizarre du genre “b25is5k1.default”. Faites alors une copie de l’intégralité de ce dossier (il faut fermer Firefox avant).

Pour installer votre profil sur un autre ordinateur sur lequel est déjà installé Firefox, repérez le dossier avec un nom bizarre comme expliqué ci-dessus. Videz-le de son contenu et collez à la place le contenu du dossier “b25is5k1.default” (exemple de nom) sauvegardé. Je vous conseille d’ailleurs de conserver une sauvegarde de ce dossier pour pouvoir retrouver votre Firefox habituel en cas de formatage

{lang: 'fr'}

Chrome, un nouveau navigateur made in Google Même si vous ne suivez pas de près l’actualité de l’informatique, vous avez surement remarqué la mention “Téléchargez Chrome (BETA)” sur la page d’accueil de Google. Mais c’est quoi ce Chrome ?

Et bien ce Chrome, c’est une véritable révolution dans l’informatique car après avoir filtré et indexé tout le contenu d’Internet, Google tente de prendre le contrôle des portes qui mènent au Net. Chrome est un nouveau navigateur pour Internet qui va tenter de faire oublier le vieillissant Internet Explorer du géant Microsoft. Ce dernier détient largement le monopole. Il est, pour l’instant, toujours vendu avec une machine neuve et l’on ne peut même pas le désinstaller lorsque que l’on utilise Firefox, qui est quant à lui, le second navigateur le plus utilisé dans le monde.

Mais revenons sur Chrome. L’approche de Google se différencie des autres par sa volonté de passer, grâce à son nouveau programme, au “tout-Internet“. Il devrait devenir le cœur de votre installation. Plus besoin d’installer des logiciels, il suffit d’ouvrir, à travers chrome, l’application dont vous avez besoin. Par exemple, il ne sera plus la peine d’installer un traitement de texte sur votre machine. Vous vous connecterez à Internet et utiliserez une application en ligne qui possèdera toutes les options classiques.

Là où Microsoft s’est enrichi en vendant des logiciels à installer, Google prend le pari de vous vendre de la publicité et des applications “en ligne”. D’où l’importance de Chrome dont le rôle est, non seulement de satisfaire les Internautes, mais aussi de fédérer la grande famille des développeurs.

Maintenant, qu’en est-il de l’aspect et des performances de Chrome ? Une grande majorité des testeurs apprécient l’aspect très sobre de son interface, l’importance de l’espace d’affichage ainsi que la vitesse d’affichage des pages. Certains déplorent une utilisation excessive du disque dur et la présences de failles de sécurité. Quelques bugs subsistent mais le programme est toujours en version béta. La première impression est en générale plutôt positive.

Des interrogations se posent cependant quant à l’acceptation de la licence d’utilisation. Il est très clair que le navigateur, financé par la publicité, se servira des services qu’il fournit, pour cibler les publicités qui s’afficheront à vos yeux. Ensuite, et c’est sans doute le plus dérangeant, Google se réserve le droit de retirer, modifier, du contenu présent sur les pages Web, sans préavis. Euh… Et selon quels critères ?

De plus, si vous fournissez du contenu sur le web, vous en gardez les droits d’auteur, mais Google tempère en indiquant que du coup, vous accordez à Google “une licence permanente, irrévocable, mondiale, gratuite et non exclusive permettant de reproduire, adapter, modifier, traduire, publier, présenter en public et distribuer tout contenu que vous avez fourni, publié ou affiché sur les services ou par le biais de ces derniers”. A nouveau, la lecture de ces phrases fait un peu froid dans le dos. Sachez aussi que ces contenus affichés par Chrome pourront servir à des sociétés tierces…

Après cette lecture un peu paranoïaque de la licence, il est sûrement nécessaire de tempérer. A chaque fois que Google sort un nouveau produit, il s’accompagne d’un vent de fébrilité quant aux données relatives à la protection de la vie personnelle. D’ailleurs, j’avoue que c’est bien la première fois que je me farcis une licence utilisateur. Je ne me suis même pas posé la question quand j’ai installé IE7 ou Firefox3.

Pour résumer, l’apparition de ce nouveau navigateur s’accompagne de nombreuses interrogations. La majorité des gens qui l’ont testé le trouve très attrayant. Peut-être même trop attrayant car il ressort comme une angoisse profonde de voir Google s’imposer rapidement en écrasant tout sur son passage. En tant qu’internaute, je me réjouis de voir apparaître une nouvelle solution pour se connecter au Net. La concurrence entre ces logiciels va surement engendrer des évolutions rapides et profondes. Affaire à suivre…

Voici le lien pour télécharger Chrome.

Pour info : ce billet a été rédigé avec Tonyo.

{lang: 'fr'}