EspaceRezo

Astuces, utilitaires, tutoriels, jeux, vidéos… que du bon pour apprendre et se divertir !

Affichage des articles dans Astuces

J’ai toujours rêvé de posséder un “Media Center” afin de visualiser et de partager facilement des vidéos, des photos, une page sur le Net et bien d’autres choses.

Avec l’Apple TV et un disque dur multimédia, j’arrive à faire des choses, mais je vais vous expliquer une façon de faire bien mieux,  et qui vous évitera de dilapider vos économies dans une télévision connectée, un Média Center et un lecteur / graveur de dvd.

Je vous propose de faire tout cela (et bien plus), en achetant simplement un mini ordinateur avec télécommande, clavier et souris sans fils.

Pour la suite de ma présentation, j’ai fait le choix du mini Mac car il est petit, puissant, avec une connectique suffisante, un lecteur / graveur DVD et un lecteur de carte SD. Il coûte environ 750 euros (avec tous les accessoires dont j’ai besoin). Il est nécessaire que votre mini ordinateur possède une prise compatible avec votre télévision (hdmi, vga+son, yuvrb).

L’idée d’utiliser un mini ordinateur est de pouvoir bénéficier de tous les avantages d’un ordinateur connecté sur un écran de télévision. Donc permettre de jouer, surfer, regarder des vidéos sur Youtube, Dailymotion, Wat.tv… Ensuite, en rajoutant une télécommande, cela permet de gérer et piloter votre mini ordinateur à distance. Le clavier et la souris sont alors réservés pour le surf et le jeu.

Afin de faire un mini ordinateur parfait, il vous faut installer quelques logiciels : Flash Player, Java, Lecteur vidéo divx, pack de codecs et il vous faudra installer un logiciel d’interface de type “Media Center”. Je vous propose XBMC, à découvrir sur xbmc.fr.

XBMC est donc un Media Center open source, libre et surtout gratuit, qui permet de transformer votre PC en véritable lecteur multimédia, capable de lire de nombreux formats.

Une fois que tout est installé sur votre mini ordinateur, vous êtes en possession :

  • d’un navigateur Internet qui lit tous les formats et qui peut évoluer,
  • d’un lecteur DVD,
  • d’un lecteur de carte SD,
  • d’un Média Center (compatible upnp : recherche de vidéos sur les PCs connectés sur le même réseau),
  • d’une station de visioconférence avec vos proches (en installant une webcam et le logiciel Skype par exemple),
  • et même d’une console de jeu (le pied hein !).

Sur le mini Mac, vous avez “Front Row”, mais je vous conseille d’installer XBMC quand même et d’associer votre Apple Remote à l’ouverture d’XBMC.

Voilà, vous pouvez partager et passer de bonnes soirées avec votre TV.

Voici enfin un dernier argument qui va vous aider à adopter ma  solution :

  • une TV connectée : c’est environ 700 euros,
  • un lecteur DVD : environ 50 euros (voir 100),
  • un Média Center :  environ 150 euros,
  • une mini console de jeu avec beaucoup de jeux : je l’estime à 250 euros.

Soit un total de 1150 euros pour faire un univers multimédia complet chez soi contre les  750 euros du mini ordinateur !

J’espère que cette présentation vous a intéressé et que certains pourront se lancer dans la réalisation d’une solution économique pour se fabriquer un univers multimédia chez soi ;) .

Share

Il y a 3 ans (déjà), je vous avais rédigé quelques articles sur le HTC Magic, l’un des premiers Google Phone apparus sur le marché des smartphones. A l’époque, j’avais évoqué un soucis avec certains caractères spéciaux (le “ç” notamment) qui faisait tout d’un coup exploser le nombre de caractères total du message.

J’ai toujours pensé que ce “bug” provenait de la machine elle-même et je n’ai pas poussé plus loin mes recherches. Mais, aujourd’hui, grâce à un récent message de Damien, tout s’éclaire enfin…

Lorsque l’on envoie un SMS sur le réseau de son opérateur, tous les caractères du message sont codés sur 7 bits, un bit correspondant à l’information binaire de base. La taille maximale pour un message, chez tous les opérateurs, étant de 1120 bits, il est donc possible d’envoyer normalement 160 caractères maximum (1120/7=160).

Mais le problème avec cet encodage sur 7 bits, c’est qu’il ne contient pas tous les caractères utilisés dans la langue française. Les 26 lettres et les chiffres de 0 à 9 sont bien présents, tout comme le “%” ou le “@” mais il manque des caractères bien utiles comme le “oe”, le “â”, le “ë” et surtout le “ç” qui me posait des soucis.

Dès que vous utilisez un caractère qui ne fait partie du tableau ci-dessus, l’encodage ne se fait plus en 7 bits mais sur 16 bits ! Le nombre de caractères disponibles pour votre message s’en trouve diminué car : 1120/16=70 !

C’est donc pour cela que sur certains smartphones (tous ?), alors que vous pensez envoyer un message, ce sont deux ou trois qui partent, et qui vous sont facturés !

Ce sujet reste d’actualité puisque ça se passe toujours comme cela sur mon HTC Magic, qui commence d’ailleurs à vieillir un peu, je vous l’accorde. Et sur vos smartphones, cela donne quoi ?

Un super merci à Damien grâce à qui je vais me coucher un peu moins idiot ce soir… :wink:

Share

Pour rédiger ce billet, je suis parti d’une question qui me turlupinait : pourquoi le dos des iPhones n’ont pas de pomme brillante (qui s’allume) comme sur les MacBooks ?

Sur ce, j’ai réalisé quelques recherches sur le Net et je suis tombé sur un site qui expliquait comment customiser son iPhone. Un kit est disponible à la vente, sur la Toile, afin de rendre lumineux le logo d’Apple, au dos de votre téléphone.

Il y a tout dans ce kit pour réaliser la customisation mais il vous faudra ouvrir la machine et votre garantie sera bafouée. C’est là le plus grand hic : devoir renoncer à sa garantie pour une petite touche de lumière au dos de son smartphone.

L’installation ne dure que 5 minutes d’après le démonstrateur, et rien n’a l’air bien compliqué. Pas besoin d’avoir fait BAC+5 en nanotechnologie pour pouvoir réaliser l’opération.

 Image de prévisualisation YouTube

Il faut reconnaître que l’effet produit est super. Le prix du kit est de 43 $ soit 33 € environ.

Alors, cela vous tenterait de posséder un iPhone véritablement original ?

Un grand merci à Rainbow qui nous a proposé ce billet sur le Forum.

Share

Je vais vous dévoiler une petite astuce pour éviter de s’ennuyer pendant le chargement d’une vidéo sur Youtube.

Cette bizarrerie est appelée “easter egg”, traduisez littéralement “œuf de Pâques”. Mais qu’est ce qu’un easter egg ?

C’est un petit programme caché par les développeurs pour enrichir le site, et amuser les internautes. Voici une petite vidéo qui vous présente cet easter egg qui fait apparaître un petit jeu “snake” sur les vidéos Youtube :

Image de prévisualisation YouTube

Je vous détaille le principe :

  • ouvrir une vidéo Youtube puis stopper son lancement.
  • maintenir la flèche de gauche  du clavier pendant 4 secondes puis appuyer sur la flèche du bas.

Et immédiatement, un petit jeu “snake” se met en route. Cette méthode s’applique sur toutes les vidéos Youtube.

Si vous êtes un fan d’easter eggs, faites un tour sur fr.wikipedia.org. Vous allez être servis.

Un très grand MERCI à Rainbow pour cette contribution qui me dépanne vraiment bien en ce moment (posté sur le Forum).
 
Share

Voici une petite astuce qui ne va pas révolutionner votre façon de surfer, mais qui peut vous intéresser. Au passage, j’ai l’impression que plus je progresse dans l’utilisation des ordinateurs, et plus j’utilise des raccourcis clavier, ou mixte (souris + clavier) comme celui-ci.

Firefox ne dispose pas directement dans son interface, d’un bouton (ou d’un lien) qui permettrait de dupliquer une page Web dans un nouvel onglet. Cette option existe par exemple dans Internet Explorer.

Heureusement, une petite manipulation permet d’obtenir très rapidement le même résultat. Il suffit de maintenir enfoncée la touche “Ctrl” du clavier, tout en cliquant sur le bouton “Rafraîchir” de la barre d’adresse (l’icône avec la petite flèche qui s’enroule sur elle-même).

Vous obtenez donc deux onglets ouverts sur la même adresse, ce qui peut s’avérer bien pratique.

Share

“Tiens, ça fait longtemps que je n’ai pas formaté mon ordinateur…”.

Seuls les utilisateurs de Windows peuvent se vanter de se poser cette question un jour car ils ont la chance, oui je dis bien la chance, d’avoir un système qui s’encrasse petit à petit. Du coup, ils sont obligés de mettre les mains dans le cambouis ou, au moins, de regarder d’autres faire et c’est comme cela que l’utilisateur progresse en Informatique.

Bon évidemment, cette analyse est relative car elle n’est plus du tout valable quand c’est ma machine qui plante, alors que j’en ai besoin. Dans ces moments, je me demande pourquoi je ne suis pas passé sous Mac ou Linux. Mais d’ailleurs, cela fait combien de temps que je n’ai pas formaté ?

Cliquez sur “Démarrer” puis “Exécuter…”. Tapez “cmd.exe”.

Dans la fenêtre qui vient de s’ouvrir, inscrivez systeminfo | more et validez avec la touche Entrée.

Au bout de quelques instants, l’information apparaît à la ligne “Date d’installation originale“.

Verdict : 03/01/2009 !

Wahou, 3 ans sans formater ! C’est mon nouveau record. Il tient toujours le coup mon bon vieux Windows XP. Par contre je devais être trop frais le 3 janvier quand je me suis lancé dans l’installation…

Et vous, ça donne quoi ?

Astuce découverte sur geekastuces.blogspot.com.

Share

La touche Windows d’un clavier est située entre les touches “Ctrl” et “Alt”, en bas à gauche. Elle peut s’avérer pratique car elle permet d’ouvrir le menu “Démarrer” et de lancer certaines fonctions spécifiques à Windows.

Personnellement, je ne l’utilise pratiquement pas et, au contraire, elle a tendance à me gêner en me faisant parfois sortir d’un jeu ou d’un application lorsque j’appuie dessus par erreur. Du coup, je compte la désactiver.

Il y a deux méthodes assez simples pour réaliser cette manipulation.

Vous pouvez télécharger une petite application mise au point par Microsoft qui se charge de faire le boulot. C’est pratique, rapide et cela fonctionne avec n’importe quelle version de Windows. La voici donc : désactivation de la touche Windows. Pour réactiver la touche, il y a un autre programme.

La seconde méthode consiste à mettre les mains dans le cambouis et à bidouiller dans la base de registre. Cliquez sur “Démarrer”, “Exécuter…” puis tapez “regedit” et cliquez sur “OK”.  Rendez-vous à la clé suivante :

HKEY_LOCAL_ MACHINE \ System \ CurrentControlSet \ Control \ Keyboard Layout

Ajoutez une nouvelle valeur binaire (REG_BINARY) nommée “Scancode Map” puis mettez “00 00 00 00 00 00 00 00 03 00 00 00 00 00 5B E0 00 00 5C E0 00 00 00 00” dans le champs “Données de la Valeur”.

Dans les deux cas, il faut redémarrer l’ordinateur pour que vos changements soient pris en compte.

Share

“Easter egg” est tout simplement la traduction anglaise pour “œuf de Pâques”. En Informatique, un “easter egg” est une fonction cachée volontairement par les développeurs dans un programme. C’est souvent un clin d’œil amusant qui n’apporte rien (de sérieux) au code de base.

Après le “do a barrel roll” du mois de novembre, les ingénieurs de Google se sont amusés à insérer un easter egg de saison dans leur moteur de recherche avec “let it snow”.

Au menu, vous trouverez des flocons de neige et le contenu de votre écran qui va se mettre à geler petit à petit. Heureusement, un bouton “Defrog” remet tout en place.

Ouvrez Google et tapez “let it snow”.

Share

Récemment, j’ai eu besoin de connaître le nombre de mots contenus dans un texte. Comme j’étais un peu pressé, je me suis mis à compter directement les mots affichés à l’écran et… c’est pénible et long.

J’ai arrêté à 82 et j’ai cherché dans Google. Je suis tombé sur plusieurs moyens d’arriver à mes fins, sans compter à la main comme un couillon.

Si vous utilisez Word : il faut ouvrir le menu “Propriétés” ou “Outils” (selon votre version) et se rendre dans la rubrique “Statistiques”. Vous trouverez plusieurs informations dont le nombre de mots.

Avec Open Office : il faut ouvrir le fichier, se rendre dans le menu “Outils”, puis “Statistiques”.

Enfin, il existe quelques outils en ligne qui fonctionnent très bien. Je vous propose Word Counter and Frequency Tool qui est vraiment simple à utiliser.

Ouvrez le site et copiez votre texte dans le cadre de gauche. Dans le cadre de droite s’affichera directement le nombre de mots mais également un bon nombre d’informations comme la fréquence d’utilisation de chaque mot.

Share

Peut-être avez vous, dans le fond de votre garage, un vieil écran LCD qui traîne, et qui ne demande qu’à être exploité ? Et bien voici un petit bricolage amusant qui va peut-être vous intéresser…

Celui-ci consiste à rendre cet écran totalement privé, ou autrement dit, tout ce qui s’affiche à l’écran ne sera visible qu’avec des lunettes spéciales, que vous aurez vous même fabriquées. Mais je vous rassure tout de suite, il n’y a rien de bien compliqué dans ce bricolage !

Le principe est simple, votre écran LCD est composé de plusieurs couches, la première étant un filtre polarisé, si l’on retire ce filtre, l’écran reste blanc et aucune image n’y apparaît.

L’astuce consiste donc à retirer ce filtre, puis à le découper pour l’adapter sur une paire de lunettes, du type de celles qui sont fournies dans les cinémas, lors des séances en 3D. Votre écran ne sera visible qu’à travers ces lunettes !

Voici une petite vidéo du résultat :

Image de prévisualisation YouTube

Pratique pour surfer sur EspaceRezo quand on est au boulot ! (Il faut quand même transporter l’écran :) ).

Attention tout de même, ce petit recyclage amusant peut rendre votre écran LCD inutilisable. Bien entendu, je ne pourrai être tenu pour responsable en cas de détérioration de votre matériel.

Vous retrouverez l’intégralité de l’astuce sur instructables.com.

Share